graisser

 

définitions

graisser ​​​ verbe transitif

Enduire, frotter d'un corps gras. Graisser les engrenages d'une machine. ➙ lubrifier.
locution, au figuré Graisser la patte à qqn, lui donner de l'argent pour en obtenir un avantage, le soudoyer.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je graisse

tu graisses

il graisse / elle graisse

nous graissons

vous graissez

ils graissent / elles graissent

imparfait

je graissais

tu graissais

il graissait / elle graissait

nous graissions

vous graissiez

ils graissaient / elles graissaient

passé simple

je graissai

tu graissas

il graissa / elle graissa

nous graissâmes

vous graissâtes

ils graissèrent / elles graissèrent

futur simple

je graisserai

tu graisseras

il graissera / elle graissera

nous graisserons

vous graisserez

ils graisseront / elles graisseront

 

synonymes

graisser verbe transitif

huiler, lubrifier

oindre (littéraire)

encrasser, salir, tacher

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il lui plaisait de presser avec son pouce le jambon sur son pain et de se graisser les doigts en se coupant des bouchées.Alexis Bouvier (1836-1892)
Graisser ensuite légèrement les pièces et mettre une goutte d'huile sur les filets des vis.Félix Chapuis (1853-?)
Et si tu veux payer une once d'huile de canelle, pour graisser nos peignes, je t'enseignerai à faire vingt paires de souliers en une heure.François Béroalde de Verville (1556-1626)
Monsieur l'abbé, lui dit-il, vous venez me graisser les bottes ; cela est inutile, car je m'en vais par eau.Jean-François Marmontel (1723-1799)
Il ne s'agit pas d'un produit uniquement destiné à graisser les roues des machines industrielles.Europarl
Que d'heures il avait passées à les frotter, à les graisser, à les polir, à nettoyer le mécanisme de l'obturateur, le verrou, la vis de pression !Jules Verne (1828-1905)
Donc il demanda un verre de fine qu'il avala d'un trait pour graisser le passage, puis il s'en fît verser un second afin d'en prendre le goût.Guy de Maupassant (1850-1893)
C'était un onguent avec lequel elles allaient graisser les loquets des portes ; ceux qui touchaient ces loquets mouraient en peu de jours.Paul Lacroix (1806-1884)
Du beurre, on n'en parle plus, et même la graisse qui n'est pas de la chandelle ou du cambouis à graisser les roues, a disparu.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Un instant, vous m'avez fait peur, et j'ai cru que vous preniez la chose au sérieux ; et lui qui s'est laissé graisser et couronner !Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
C'est une manière de graisser la roue de ma fortune, qui n'en court que plus vite : car on en revient à m'aimer un peu.George Sand (1804-1876)
On me dirait que le chef de mes écuries s'est laissé graisser la patte par le marquis, que je n'en serais pas étonné.Émile Gaboriau (1832-1873)
Un bon coup d'eau-devie ; car un prêtre est toujours assez bon tel qu'il est, pourvu qu'il sache bien graisser la paire de bottes d'un mourant.Édouard Corbière (1793-1875)
Mais la chanson dit qu'en partant le roi fit graisser ses vieux houssiaux, faute d'en pouvoir mettre de neufs.Anatole France (1844-1924)
Ne buvez pas sans vous être bien essuyé les lèvres, afin de ne pas graisser les bords de votre verre, ce qui est très malpropre à voir.Jules Rostaing (1824-?)
Explication burlesque d'une vérité trop certaine, qu'il faut graisser la main aux gens de justice.François Béroalde de Verville (1556-1626)
Je poursuis : ou tu es refusé, et alors seulement il sera temps de graisser nos bottes pour le grand voyage d'où on ne revient pas.Michel Zévaco (1860-1918)
Puis, il lui fallut faire le tour, ainsi qu'un insecte rampant, pour aller graisser le cylindre de gauche.Émile Zola (1840-1902)
Il vit la vieille servante assise au coin de l'âtre, sur un tabouret de bois, un torchon sur les genoux, en train de graisser ses souliers de fatigue.Erckmann-Chatrian (1822-1899, 1826-1890)
Ils dormirent jusqu'au coucher du soleil ; et quand le soir fut venu, ils commencèrent à graisser leurs chariots.Nikolaï Vassilievitch Gogol (1809-1852), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GRAISSER » v. act.

Enduire de graisse quelque chose pour la faire aller plus aisément. Si on ne graisse les roues d'un carrosse, le feu s'y met. il faut graisser un poulain pour avaler du vin.
 
On dit proverbialement, Graissez les bottes d'un vilain, il dira qu'on les brusle, pour dire, qu'il fait mauvais faire plaisir à un malhonneste homme. On dit, qu'on graisse la patte d'un Juge, d'un Intendant, pour dire, qu'on luy donne de l'argent pour le corrompre, pour faciliter une affaire. On dit aussi, Graisser les espaules à quelqu'un, pour dire, le bastonner : ce qui a fait dire aussi de l'huile de cotret.
 
GRAISSÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Le mot du jour Télétravail Télétravail

En ce 1er mai 2020 un peu particulier, la fête des travailleurs et des travailleuses accueille assez massivement une nouvelle forme d’acteurs confinés : les télétravailleurs·euses. L’occasion de se questionner sur l’origine de ce mot.

Aurore Vincenti 01/05/2020