Email catcher

grand ravage

Exemples

Phrases avec les mots grand ravage

Dans un mois, la peste fit de si grands ravages, qu'aucun d'eux ne put se traîner jusqu'à la rivière.Louis Ange Pitou (1767-1846)
Les maladies continuent toujours, mais jusqu'à cette heure elles n'ont pas fait de grands ravages.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
La mousqueterie et la mitraille alternaient, sans grand ravage à la vérité.Victor Hugo (1802-1885)
Ce sont ces trois maladies qui font le plus grand nombre de victimes et les plus grands ravages.Europarl
Mais le déni de la nécessité de la sanction ou même un investissement insuffisant dans cet ensemble de micro-tâches font aussi, selon eux, de grands ravages.Déviance et Société, 2002, A. BARRÈRE (Cairn.info)
La petite vérole fait aussi de temps en temps de grands ravages.René Desgenettes (1762-1837)
Un boulet, bien qu'il n'atteignît pas l'embarcation elle-même, tomba au milieu des matelots, et fit, nous pûmes le voir aisément, un grand ravage parmi eux.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
On voyait que la petite rivière faisait là de grands ravages à la saison des pluies.George Sand (1804-1876)
Précédemment à notre arrivée ces fièvres ont fait de grands ravages : on leur donne peu de soins, et on ne cherche point à se prémunir contre leur communication.René Desgenettes (1762-1837)
Mon but est de combattre un préjugé qui a fait de grands ravages parmi les ouvriers et même parmi les jeunes gens des écoles.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Quelles sont les maladies épidémiques que l'on observe, si elles font chaque fois de grands ravages, et attaquent de préférence certaines castes.Revue d'histoire des sciences humaines, 2003 (Cairn.info)
Au mois de février, la situation empira, le manque de nourriture et les grands froids avaient fait de grands ravages.Le Monde Juif, 1972, Georges Wellers (Cairn.info)
Les hygiénistes défendent avec vigueur la bicyclette, encouragent sa pratique par les femmes chez lesquelles la maladie fait ses plus grands ravages.Les cahiers de médiologie, 1998, Monique Sicard (Cairn.info)
Ce furent ces licornes qui firent les plus grands ravages parmi nos troupes.Jean-Baptiste de Marbot (1782-1854)
Elle fit partout de grands ravages.Charles Anglada (1806-?)
La peste qui faisait de grands ravages dans cette ville, augmentait encore ses malheurs et portait le dernier coup à sa puissance.Gaspard Gourgaud (1783-1852)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Définition

ravage nom masculin

grand adjectif, nom et adverbe

Notre actualité Quels sont les métiers du dictionnaire ? Quels sont les métiers du dictionnaire ?

À qui doit-on l’entrée dans Le Petit Robert 2025 du mot surtourisme ou du nouveau sens du mot vocal ? Comment nos équipes rédigent-elles et...

La rédaction des Éditions Le Robert 07/05/2024
sondage de la semaine