grimacer

définitions

grimacer ​​​ verbe intransitif

Faire des grimaces. Grimacer de douleur.
Faire un faux pli. Sa veste grimace dans le dos. ➙ goder, grigner.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je grimace

tu grimaces

il grimace / elle grimace

nous grimaçons

vous grimacez

ils grimacent / elles grimacent

imparfait

je grimaçais

tu grimaçais

il grimaçait / elle grimaçait

nous grimacions

vous grimaciez

ils grimaçaient / elles grimaçaient

passé simple

je grimaçai

tu grimaças

il grimaça / elle grimaça

nous grimaçâmes

vous grimaçâtes

ils grimacèrent / elles grimacèrent

futur simple

je grimacerai

tu grimaceras

il grimacera / elle grimacera

nous grimacerons

vous grimacerez

ils grimaceront / elles grimaceront

synonymes

grimacer verbe intransitif

faire la moue, bouder, faire grise mine, se renfrogner

[Couture] goder, grigner, pocher, godailler (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il se tenait mal, se dandinait ; ses mouvements étaient brusques et disgracieux, et sa vue, extrêmement basse, alors qu'il n'était pas d'usage de porter des lunettes, le faisait grimacer.Marquise de La Tour du Pin Gouvernet (1770-1853)
Etrange favori, vraiment, qui semblait né pour grimacer à la parade d'un bateleur !Élémir Bourges (1852-1925)
N'est-ce pas horrible pour les messieurs mûrs de voir grimacer là, inexorablement, toute leur ancienne jeunesse qui ne veut pas mourir ?Paul-Jean Toulet (1867-1920)
Un rictus plein de rage fait grimacer la tête du lynx.Judith Gautier (1845-1917)
A travers un nuage de poussière et dans un poudroiement de soleil, on voit, jusqu'au fond des lointains, miroiter les dorures, grimacer les dragons et les chimères.Pierre Loti (1850-1923)
Il sut contraindre ses lèvres à grimacer un sourire, il balbutia même un remercîment de tant de bonté.Émile Gaboriau (1832-1873)
On ne voyait pas un sourire sur toutes ces figures, et menteuse eût été la bouche qui aurait essayé d'en grimacer un.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Je vais retourner au château, et si je rencontre quelque figure suspecte sur mon chemin, je vous assure que je lui ôterai l'envie de venir grimacer à votre fenêtre.Joseph Marmette (1844-1895)
Le prince fit la grimace, et tous les visages de la cour se mirent à grimacer uniformément.Edmond About (1828-1885)
Et fais-la grimacer pour que la marionnette s'évanouisse.Jean Rameau (1858-1942)
Elle élève de grandioses monuments, brosse des toiles admirables, fait grouiller et grimacer d'énergiques eaux-fortes.Louis Maigron (1866-1954)
Un cri d'épouvante jaillit des lèvres du peintre, lorsqu'il vit à la faible lueur de la lampe, la hideuse figure qui semblait grimacer sur la toile.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Alors des siècles de grossièreté n'avaient pas modelé le visage humain à grimacer comme font mes contemporains.Maurice Barrès (1862-1923)
Il réfléchit que, la peur, le remords, devaient être d'atroces choses, et qu'il allait lui falloir une rare force d'âme pour en grimacer les tourments.Maurice Level (1875-1926)
Chacune avait un léger pli à gauche de la bouche, qui tirait les lèvres et les faisait grimacer.Émile Zola (1840-1902)
Rien ne peut se comparer dans les arts à la noble simplicité, et toutes les figures que je revoyais me semblaient grimacer un peu.Élisabeth Vigée-Lebrun (1755-1842)
Mais les bâtonneurs n'entendaient rien, s'amusaient à taper dans le tas, et tous riaient, riaient à en grimacer comme des diables.Georges Eekhoud (1854-1927)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GRIMACER » v. n.

Faire des grimaces. Il faut prendre garde que la jeunesse ne s'accoustume point à grimacer.
Les deux font la paire Figue et foie Figue et foie

La cuisine française mélange volontiers gastronomie et anatomie, en accommodant divers organes ou autres abats… et cela se retrouve dans l’étymologie.

Dr Orodru 15/09/2021