mine

 

définitions

mine ​​​ nom féminin

(aspect physique) Aspect extérieur, apparence (opposé à la nature profonde, aux sentiments). ➙ extérieur. —  locution Ça ne paie pas de mine : ça a mauvaise apparence. —  Faire mine de (+ infinitif) : paraître disposé à faire qqch. ➙ faire semblant de. —  familier Mine de rien : sans en avoir l'air.
Aspect du visage, selon l'état de santé. Avoir bonne, mauvaise mine.
Aspect du visage, expression du caractère ou de l'humeur. ➙ figure, physionomie. Une mine renfrognée, soucieuse. —  locution Faire grise mine à qqn, l'accueillir avec froideur, déplaisir.
Des mines : jeux de physionomie, attitudes, gestes. ➙ façon, minauderie.

mine ​​​ nom féminin

vieux Minerai.
Petit bâton d'une matière laissant une trace, qui constitue la partie centrale d'un crayon. Crayon à mine dure, tendre. —  locution, familier (Canada) Avoir de la mine dans le crayon : être viril.
Terrain d'où l'on peut extraire un métal, du charbon, etc., en grande quantité. ➙ gisement. Mine de fer, de houille. Mine à ciel ouvert. ➙ minière. —  plus courant Un tel gisement, souterrain (opposé à carrière); cavité pratiquée dans le sous-sol et ensemble d'ouvrages souterrains aménagés pour l'extraction d'un minerai. Galerie, puits de mine. —  spécialement Il travaille à la mine (de charbon). ➙ charbonnage(s), houillère ; mineur. —  Les Mines : administration spécialisée dans l'étude des terrains et l'exploitation du sous-sol. L'École des mines.
au figuré C'est une mine de renseignements.
Engin explosif (sur terre ou dans l'eau). Mines antipersonnel. Le camion a sauté sur une mine.

mine ​​​ nom féminin

anciennement Mesure de capacité pour les grains.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Plus de 5 millions de m3 d'eau polluée et dangereuse pour l'environnement, provenant d'une mine, se sont déversés sur une zone très étendue après la rupture d'une digue.Europarl
La cendre en était trempée, une boue de charbon, tout le charbon de la mine qu'il se tirait de la gorge.Émile Zola (1840-1902)
Il avait la figure ronde, avec des yeux pleins de feu et en tout la mine d'un honnête homme, quoiqu'au théâtre il ne jouât que les valets.François de Nion (1854-1923)
Tous ceux qui le soutenaient ou qui faisaient mine d'être des siens, voulaient des titres et des honneurs.André Le Glay (1785-1863)
Il est évident que la cessation des activités de toute mine provoque des problèmes sociaux pour les mineurs.Europarl
Après un compliment de circonstance, l'on se met à table et l'on sert un dîner fort recherché et de très bonne mine.Gaston Maugras (1850-1927)
Il me semble pourtant que ces rois font bonne figure devant nous ; car, parmi nous tous, ce sont eux qui ont le mieux appris à faire bonne mine aujourd'hui.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Mais une mine n'entend rien aux accords de paix et elle continue, inéluctablement, son travail.Europarl
Il n'existe aucune garantie que l'investisseur remettra l'environnement en état une fois l'exploitation de la mine achevée.Europarl
De toutes parts, la mine semblait se resserrer sur lui, pour le prendre et l'étouffer.Émile Zola (1840-1902)
Jamais la mine ne chômait, il y avait nuit et jour des insectes humains fouissant la roche, à six cents mètres sous les champs de betteraves.Émile Zola (1840-1902)
Quant au pourquoi et au comment de ce prodige, peut-être pourra-t-on l'expliquer scientifiquement aussitôt qu'on aura rallié la mine de viande.Louis Boussenard (1847-1910)
Les deux noirs, qui veillaient toujours en dehors, les regardèrent avec surprise, et firent mine d'abord de s'opposer à leur passage.Paul Féval (1816-1887)
Il semble donc admis que certaines personnes sont condamnées à demeurer toujours austères, qu'il faut les aborder avec une mine austère et ne leur parler que de choses austères.Charles Wagner (1852-1918)
Plusieurs milliers de paysans s'étaient enfermés dans la vieille cité gibeline, et faisaient mine de prolonger la résistance.Paul Gaffarel (1843-1920)
Je rencontre l'autre jour une petite fille de douze ans, – à la mine éveillée ; – elle avait le teint animé.Alphonse Karr (1808-1890)
Vous croyez bien que je vais souvent chez lui : je fus touchée l'autre jour de le voir entrer avec cette mine aimable, sans tristesse, sans abattement.Madame de Sévigné (1626-1696)
S’ils y participaient en tant que concurrents, je ferais une exception, car rien ne mine plus les dictateurs de par le monde que le ridicule.Europarl
Nous pouvons uniquement approuver ou rejeter le document, et faire la fête ou faire grise mine, selon les cas.Europarl
Elle doit être préservée car elle est une véritable mine et n'est comparable à aucune autre région au monde.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MINE » subst. fem.

Physionomie, disposition de corps, & sur tout du visage, qui fait juger en quelque façon de l'Interieur par l'exterieur. On juge à la mine, à la physionomie d'une personne, de ses bonnes ou mauvaises qualitez. Tel a la mine d'un brave, d'un honneste homme, la mine haute & fiere. Tel a la mine patibulaire, la mine, d'un scelerat, d'un pendart. Il a la mine basse petite, chetive. Voilà une femme de bonne mine, de grande mine, elle s'est parée, elle s'est mise sur sa bonne mine. Regnier a dit dans sa Macette :
 
Ma foy les beaux habits servent bien à la mine ;
 
Cet homme paye de mine. Il ne faut pas toûjours juger des gens par la mine. Philopoemen, aprés avoir esté pris pour un valet, dit, Qu'il portoit la peine de sa mauvaise mine.
 
MINE, se dit aussi des gestes, des contenances, & des marques exterieures qui font connoistre ce qui est caché ou secret. Un bon Lieutenant Criminel connoist à la mine, à la contenance d'un accusé, s'il dit vray ou faux. On connoît à sa mine, à ses yeux, qu'il n'a point dormi, qu'il a passé la nuit en desbauche, ce marchand a fait toûjours bonne mine jusqu'à sa banqueroute.
 
MINE, se dit aussi des mesmes apparences qui font juger de la qualité des animaux, & de plusieurs choses inanimées. Ce cheval a la mine de rendre bon service ; il a la mine d'estre ombrageux. Voilà un melon qui a la mine d'estre bon. Voilà un plat de rost qui a bonne mine. Ce Loüis d'Or a la mine d'estre faux, il a bien mauvaise mine.
 
MINE, se dit aussi du bon ou mauvais accueil qu'on fait à quelqu'un, du bon ou mauvais visage qu'on luy tesmoigne. Je ne sçay ce que j'ay fait à cet homme-là, il me fait toûjours la mine, la grimace, il m'a fait une froide mine, une grise mine, une mauvaise reception. Je ne suis point content de sa mine.
 
MINE, se dit encore des diverses manieres d'agir qui tesmoignent des desguisements, des irresolutions. Ne faites point tant de mines & de façons, dites franchement vostre volonté. Toutes ces mines, ces grimaces sont inutiles, je voy bien ce qui vous tient.
 
MINE, se dit aussi des desguisements des fausses apparences. Il a fait mine d'aller en Italie, & il est allé en Flandre, il a trompé ses ennemis. S'il n'est pas amoureux, il en fait toutes les mines.
 
On dit proverbialement, Faire bonne mine à mauvais jeu, pour dire, cacher le desordre de ses affaires par une demonstration de gayeté & de repos d'esprit. On dit aussi populairement, il en a pour sa mine de fevre, quand on parle de celuy qui a souffert quelque perte ou dommage.
 
MINE, signifie aussi cette partie de la terre où se forment les metaux & les mineraux. Les mines du Potosi sont les mines d'argent les plus riches, & les mines d'or du Caravana au Perou & de Va Divia au Chili.
 
On appelle mines esgarées, celles où on trouve, quelque morceau de metal tout seul & sans suite. Et on appelle mines fixes, celles qui sont estenduës en longueur & en profondeur en façon de branches d'arbre, & on en trouve plusieurs veines dans le même lieu. On a donné le nom de ruhe à une mine du Potosi, dont le metail estoit hors de terre de la hauteur d'une lance en façon de rocher, qui demeura descouvert par un deluge. Sa veine continua sa richesse jusqu'à 50. ou 60. stades de profondeur. Ces stades ne sont que de la hauteur d'un homme.
 
L'art de connoistre, & de preparer les mines, & de se servir utilement du mercure pour la preparation de l'argent, est enseigné dans un Traité d'Alonso Barba Autheur Espagnol.
 
Les mines de cuivre sont abondantes en Dannemarc La France est riche en mines de fer. Le vif-argent a ses propres mines, & se trouve quelquefois meslé avec les autres metaux dans leurs mines. Il y a des mines d'Antimoine, de vitriol, de cinnabre, d'arsenic, & de tous les autres mineraux. Il y a aussi des mines de pierreries, d'esmeraudes, de Rubis, Tavernier a descrit les mines de Diamants de Raolconda.
 
MINE, se dit aussi de la glebe ou pierre qu'on creuse, qu'on detache de la mine pour la porter dans les fourneaux, où on la fond, on l'espure, & où on en tire le metail qui est enfermé dedans. On l'appelle chez les Auteurs Marchasite.
 
On appelle le crayon noir, pierre de mine, parceque c'est en effet de la mine de plomb dont il est fait. On appelle aussi mine, le minium ou le rouge de plomb poussé au feu, qui est un orangé fort vif.
 
Les anciens condamnoient les criminels aux mines, comme on les condamne aujourdhuy aux galeres. Ce mot vient de Mijne, Allemand. Vossius.
 
MINE, en termes de Guerre, est un canal sousterrain qu'on conduit jusques sous la muraille ou rempart d'un ouvrage qu'on veut faire sauter par le moyen de la poudre qu'on y enferme : Le puits de la mine est ce qu'on creuse en profondeur. La chambre ou fourneau de la mine, est un creux de quatre à cinq pieds de largeur & de longueur, & d'environ six de hauteur, où on met la poudre. La saucisse de la mine, c'est l'amorce pour laquelle on laisse une petite ouverture. Le conduit s'appelle canal, branche, rameau, retour, araignée. Il y a des mines royales, des mines serpentines, & des mines fourchuës, selon qu'elles vont droit, ou en serpentant. On dit qu'on fait jouer la mine quand on y met le feu ; on fait quelque fois la mine dans le mur, où on attache le Mineur. Les Anciens faisoient des mines ou des conduits sousterrains pour penetrer jusques dans le corps de la place, & la surprendre. On dit qu'on a eventé la mine, lors qu'on a descouvert le lieu de la mine, & qu'on en a empêché l'effet, ce qui se dit aussi au figuré, quand on a descouvert quelque conjuration ou quelque autre dessein d'un ennemy & qu'on a trouvé un remede pour s'en deffendre.
 
MINE, est une mesure de grains, de charbon, de chaux, ou autres choses semblables, qui contiennent deux minots ou la moitié d'un septier de Paris. En Latin mina, & minellus, son diminutif.
 
MINE, est aussi une mesure de terre, dont l'estenduë a besoin de deux minots de grain pour estre semée. Elle revient environ à un demi-arpent de Paris.
 
MINE, est aussi une piece de monnoye des Anciens, qui pesoit chez les Grecs cent drachmes ou une livre. Il y en avoit une petite qui n'estoit que de 75. drachmes. En Syrie & en Judée 18. onces. La mine chez les Hebreux estoit de 70. siecles ou 120. drachmes, & chaque drachme estoit divisée en 6. oboles. On l'appelloit mna, ou maneh, Mais il y en avoit une autre qu'on appelloit mine antique, qui pesoit 50. sicles sacrez.
Le mot du jour Déconfinement Déconfinement

Retrouvez ici les mots récemment inclus à notre dictionnaire gratuit Dico en ligne Le Robert - et notamment, les mots de la crise sanitaire du coronavirus. 

10/06/2020