Email catcher

pousser + grognement

Exemples

Phrases avec les mots pousser + grognement

Le chasseur poussait des grognements sourds auxquels l'oiseau lui-même se fût laissé prendre.Jules Verne (1828-1905)
Le malheureux ne répondait pas ; à peine s'il poussait quelques grognements inarticulés.Jules Lermina (1839-1915)
Il était lié dans un sac et, de temps à autre, témoignait, en poussant un grognement, de l'ennui de n'être pas libre.Louis Pergaud (1882-1915)
Celui-ci poussait un grognement ou ne répondait pas.Maurice Leblanc (1864-1941)
Il fit un geste vague, se tourna à demi et se frotta les yeux, en poussant un grognement.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Il relevait le col de son pardessus, enfonçait son chapeau sur les yeux et poussait des grognements de mauvais bull.Alphonse Allais (1854-1905)
Il poussa un grognement, puis un juron, au bruit de la porte ouverte...Octave Mirbeau (1848-1917)
Mais pour autant ils ne s'humanisaient pas, totalement réduits qu'ils étaient à pousser des grognements, à demeurer immobiles ou à se balancer des heures durant.Champ Lacanien, 2006, Patrick Barillot (Cairn.info)
Il apparaît derrière un gros buisson en poussant des grognements.Ouest-France, 23/07/2019
Le jeune garde poussa un grognement de rage à cette raillerie, et aussitôt après, le bruit des épées annonçait qu'ils étaient aux prises.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Quand la glace est fondue, quand la compresse est desséchée au feu de son crâne, il pousse un grognement : c'est toute sa conversation.Alphonse Daudet (1840-1897)
Et il bavait d'envie sur sa serviette en poussant des grognements inarticulés.Guy de Maupassant (1850-1893)
L'enfant sautille d'un pied sur l'autre, pousse un grognement de vainqueur et rejoint sagement ses camarades en frappant ostensiblement des mains.Vie sociale et traitements, 2009, Marie-Odile Supligeau (Cairn.info)
Khan ne répondit pas directement, poussa un grognement et tenta de prendre un air neutre.Revue française de psychanalyse, 2003, Wynne Godley (Cairn.info)
Donc, chez les non-inscrits, pour communiquer, nous nous grattons sous les aisselles, nous sortons la langue et non poussons des grognements.Europarl
Le vieux marchand, charmé de sa plaisanterie, poussa un grognement expressif accompagné de gros éclats de rire.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Le gendarme poussa un grognement ; le brigadier désappointé grogna deux fois.Jules Noriac (1827-1882)
Elle pousse des grognements, au départ inintelligibles, et entre en contact en frappant.Le Coq-héron, 2002, Danièle Azoulay, Aron Cajfinger (Cairn.info)
Les types qui étaient dans le wagon frigorifique en panne travaillaient avec ardeur : ils poussaient des grognements sourds à chaque fois qu'ils déposaient une caisse sur le tapis.Actes de la recherche en sciences sociales, 2006, Gretchen Purser (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Définition

grognement nom masculin

Notre actualité Quels sont les métiers du dictionnaire ? Quels sont les métiers du dictionnaire ?

À qui doit-on l’entrée dans Le Petit Robert 2025 du mot surtourisme ou du nouveau sens du mot vocal ? Comment nos équipes rédigent-elles et...

La rédaction des Éditions Le Robert 07/05/2024
sondage de la semaine