guigne

définitions

guigne ​​​ nom féminin

Petite cerise rouge foncé ou noire, à chair ferme et sucrée.
Se soucier de qqn, qqch. comme d'une guigne, très peu, pas du tout.

guigne ​​​ nom féminin

familier Malchance. Porter la guigne. ➙ poisse. Quelle guigne !

synonymes

guigne nom féminin

malchance, fatalité, malédiction, mauvais œil, mauvais sort, déveine (familier), manque de pot (familier), poisse (familier), guignon (familier, vieilli)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mais c'est comme au jeu ; quand il y a, au tableau, quelqu'un qui porte la guigne, je perds toujours.Paul Bourget (1852-1935)
Pas plus que celle des gens qui portent la guigne à la voiture...Michel Corday (1869-1937)
Trois mois plus tôt et j'étais hors d'affaire, mais quand on a la guigne...Oscar Méténier (1859-1913)
Je lui montrerai, moi, si je porte la guigne... la guigne... la gui...Michel Corday (1869-1937)
Seulement, je n'ai pas de chance, il y a des jours de guigne, ma parole !...Émile Zola (1840-1902)
Plus d'alertes, plus de hasard, plus de victoires sur la guigne.Michel Corday (1869-1937)
Cela n'a pas empêché 391 de nos collègues de s'y opposer parce que de toute évidence ils se soucient comme d'une guigne du citoyen européen moyen, n'est-ce pas ?Europarl
En ce qui le concerne, il déclare se moquer comme « d'une guigne, de l'an quarante ou de sa première chemise », de la beauté des hommes.Jules Renard (1864-1910)
Sur son banc, on fait ce qu'on veut ; on peut en « griller une ou deux, » mais en même temps on guigne les fiacres qui marchent doucement.Émile Gaboriau (1832-1873)
Tu avais bien besoin de m'apporter la guigne !...Daniel Lesueur (1854-1921)
Quant aux libertés publiques, je m'en moque comme d'une guigne.Anatole France (1844-1924)
Les nuages se sont élevés, et voilà bien notre guigne, nous allons revenir dans un ciel d'une limpidité parfaite.Marcel Nadaud (1889-?)
J'avais beau lui conseiller de se modérer, il ne m'écoutait pas, et comme la guigne le poursuivait, il finit par se ruiner.Arnould Galopin (1863-1934)
Peu de vies offrent un pareil exemple de guigne noire et continue.Jules Lemaître (1853-1914)
C'est la guigne, y a pas à dire !Oscar Méténier (1859-1913)
Du reste, il déclare carrément qu'il se fiche de ça comme d'une guigne.Georges Darien (1862-1921)
Il prétendit que j'avais porté la guigne au tableau.Paul Bourget (1852-1935)
Elle lut avidement, et, pendant qu'elle lisait, il la regardait de côté, comme un chat qui guigne un oiseau sur un arbre.Émile Gaboriau (1832-1873)
Elle était encore très belle femme et très avenante, vive quoique corpulente, et fraîche comme une guigne.Albert le Roy (1856-1905)
Je l'ai vu, congestionné, raidi, splendide, inquiétant le ciel les jours de victoire, d'expéditions « dont on parlait », puis exsangue, mou, navrant, rasant terre, les jours de mauvais temps, de guigne....Marcel Nadaud (1889-?)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GUIGNE » s. f.

Espece de cerise precoce & moins ronde, qui vient au temps des fraises. Il y a des guignes rouges, & des guignes blanches. Celles-cy se vendent souvent pour des bigarreaux, & n'en different sinon parce que leur chair est moins ferme. Quelques Latins ont appellé ce fruit cerasa Aquitanica, & ont fait croire que ce mot estoit derivé de Guyenne. On escrit aussi guisnes. Menage. Monet dit qu'il vient de Guines en Picardie, & l'appelle cerasum olivarium. Quelques Auteurs appellent ce fruit binula ou bissula, & les Italiens bissole, quasi bina cerasa.
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre B Relaxez-vous avec Robert : La lettre B

Découvrez les bienfaits du bien-être et de la béatitude avec les mots en B du Grand Robert.

20/02/2020