Email catcher

hallebarde

Définition

Définition de hallebarde ​​​ nom féminin

anciennement Arme d'hast munie de deux fers latéraux supplémentaires, l'un en croissant, l'autre en pointe.
locution, familier Il pleut, il tombe des hallebardes : il pleut à verse.

Synonymes

Synonymes de hallebarde nom féminin

Synonymes de pleuvoir des hallebardes

pleuvoir à verse, pleuvoir à flots, pleuvoir à torrents, pleuvoir en cataracte, doucher (Belgique), dracher (Nord, Belgique), pleuvoir comme vache qui pisse (familier), pleuvoir des cordes (familier)

Exemples

Phrases avec le mot hallebarde

On attend d'être présenté entre deux gardes casqués, hallebarde au vent, aux heureux propriétaires qui ont remis en état la petite chapelle et son clocheton effilé.Ouest-France, 03/07/2016
Cependant, le suisse, – qui la précédait, – s'était remis en marche et frappait le pavé en cadence de sa canne et de sa hallebarde...Paul Mahalin (1838-1899)
Au bout de sa hallebarde, un shako d'infanterie oscillait.Paul Adam (1862-1920)
Nous avons un fléau, une hallebarde, une hache de guerre.Ouest-France, François BOSCHER, 29/08/2018
Elle présente, des plaques funéraires, des images mortuaires, des chapeaux de deuils noirs avec des voilettes, un mannequin vêtu d'un habit de suisse avec sa hallebarde.Ouest-France, 27/08/2019
Il portait une casaque de buffle ; une large ceinture soutenait son coutelas, et il avait une hallebarde à la main.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Mais vous voyez qu'il ne vous reste plus que vos manches de hallebardes, et que vous ne savez pas charger vos mousquets.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il tombe des hallebardes de mots égrillards comme autant d'invites troublantes, relayées par un monceau de culottes et de soutiens-gorge enchevêtrés.La pensée de midi, 2006, Minna Sif (Cairn.info)
Enfin le sergent commença à vouloir prendre la hallebarde, et le cocher à toucher.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Quelques blancs éloquents lorsque les mots s'enfuient, par peur des hallebardes qui menacent de jaillir.Cahiers de Gestalt-thérapie, 2021, Anne-Sophie Roquefère (Cairn.info)
Le concierge passait une revue de serviteurs habillés à neuf, et leur distribuait des hallebardes d'un nouveau modèle.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il tombe des hallebardes et, l'après-midi, la manifestation des antifrontistes en a souffert.Commentaire, 2002, Philippe Meyer (Cairn.info)
Un bicorne, une canne à pommeau et une hallebarde complètent les attributs protocolaires.Ouest-France, 29/05/2017
L'escogriffe, de sa longue hallebarde, terrassa le caporal malgré l'éclair qui défendit le peloton.Paul Adam (1862-1920)
Sur cette foule compacte, sans trier ni rien éclaircir, on tomba des deux mains à coups d'épées, de piques, de masses, de hallebardes.Jules Michelet (1798-1874)
Le clergé des différentes paroisses, chacune avec son suisse en tête, avec bicorne et hallebarde, était suivi par les congrégations, précédées de fanfares, d'écoliers, etc.Ouest-France, 16/06/2017
À coups d'épée, de lance, de bardiche ou encore de hallebarde, les deux adversaires s'affrontent sous les yeux interloqués d'une quarantaine d'étudiants.Ouest-France, 11/10/2017
Un archer le perça d'outre en outre avec une grosse hallebarde et le renversa sur les autres.Paul Lacroix (1806-1884)
À trois reprises dans la journée, les hallebardes et les estocs entreront en jeu, pour un spectacle composé de cascades et de joutes équestres.Ouest-France, 16/08/2019
Le suisse agitait devant elle les plumes de son chapeau et le fer sonore de sa hallebarde.Jules Janin (1804-1874)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de HALEBARDE s. f.

Arme d'hast offensive, composée d'un long fust ou baston d'environ cinq pieds, qui a un crochet ou un fer plat & eschancré aboutissant en pointes, & au bout une grande lame de fer forte & aiguë. La halebarde est l'arme que portent les Sergents & les Caporaux quand ils vont poser des sentinelles. La hante, ou par corruption la hampe d'une halebarde, est le baston dont elle est emmanchée. Halebarde vient de l'Allemand, hallebard, qui signifie une hache des Gardes du Palais ; car halle signifie le vestibule du Palais, & bard une hache. Menage & Du Cange. Caninius le derive de l'Arabe albarda ; Vossius de hellebaert, Allemand qui est fait de hel signifiant clarus, splendens, & de baert, bipennis. D'autres le derivent de ala, parce que ceux qui portent les halebardes se tiennent sur les ailes d'une armée, & qu'elle sert plustost à la ranger qu'à combattre, quasi aliparatum. On l'appelloit autrefois Hache Danoise, parce que les Danois s'en servoient.
 
On dit aussi quand on fait un soldat sergent, qu'on luy a donné une halebarde.
 
On dit proverbialement d'une chose fausse, qu'elle est vraye comme les Suisses portent la halebarde par dessus l'espaule. Les Poëtes disent aussi en blasmant une mauvaise rime, que ces mots riment comme halebarde & misericorde.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Le dragon, un monstre cracheur... de mots ! Le dragon, un monstre cracheur... de mots !

Omniprésent depuis l’Antiquité dans les mythes et les épopées, le dragon est sans doute l’animal fantastique qui fascine le plus. Monstre terrifiant...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine