hallebarde

définitions

hallebarde ​​​ nom féminin

anciennement Arme d'hast munie de deux fers latéraux supplémentaires, l'un en croissant, l'autre en pointe.
locution, familier Il pleut, il tombe des hallebardes : il pleut à verse.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cependant, le suisse, – qui la précédait, – s'était remis en marche et frappait le pavé en cadence de sa canne et de sa hallebarde...Paul Mahalin (1838-1899)
Maintenant il porte le baudrier et la hallebarde devant le chapitre dans les cérémonies.Victor Hugo (1802-1885)
Tout à coup le suisse frappa trois fois le pavé du bois de sa hallebarde.Guy de Maupassant (1850-1893)
Les coups de hallebarde sont-ils de votre goût ?Jacques Fernay (1849-?)
Le suisse agitait devant elle les plumes de son chapeau et le fer sonore de sa hallebarde.Jules Janin (1804-1874)
L'escogriffe, de sa longue hallebarde, terrassa le caporal malgré l'éclair qui défendit le peloton.Paul Adam (1862-1920)
En nous disant cela, il nous montrait sa vieille hallebarde attachée le long d'une pièce de bois.Adrien Bourgogne (1785-1867)
Aux cris du roi, la sentinelle s'approcha de la porte et frappa trois coups de sa hallebarde, comme pour demander si on avait besoin de secours.Édouard Laboulaye (1811-1883)
Un archer le perça d'outre en outre avec une grosse hallebarde et le renversa sur les autres.Paul Lacroix (1806-1884)
La hallebarde et l'escogriffe plongèrent sens dessus dessous dans les matériaux de construction.Paul Adam (1862-1920)
Deux sentinelles gardaient la porte du cardinal, se promenant la hallebarde sur l'épaule.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Je suis un veilleur de nuit, de ceux qui frappent avec leur hallebarde pour avertir le public s'il se déclare quelque incendie dans le quartier.Gérard de Nerval (1808-1855)
S'il avait mérité d'être puni, pourquoi lui donnait-on la hallebarde avant même l'expiation de sa peine ?Amédée Achard (1814-1875)
Bouvard n'oubliait pas la manœuvre de la hallebarde ; enfin, d'un coup d'œil ils se demandaient si le visiteur méritait que l'on fît le moine du moyen âge.Gustave Flaubert (1821-1880)
Un moine, sur la grande place, s'avisa aussi de prêcher le peuple, une hallebarde à la main en place de crucifix.Jules Michelet (1798-1874)
Un morceau de cotte de mailles ornait la cloison à droite ; et en dessous, des pointes maintenaient horizontalement une hallebarde, pièce unique.Gustave Flaubert (1821-1880)
Enfin le sergent commença à vouloir prendre la hallebarde, et le cocher à toucher.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Il portait une casaque de buffle ; une large ceinture soutenait son coutelas, et il avait une hallebarde à la main.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Lorsque je commandais l'exercice et que je pensais à mon lieutenant, ma hallebarde était dans mes mains comme un fer rouge.Amédée Achard (1814-1875)
Au milieu de cette délibération, j'entendis tout à coup la hallebarde du suisse, sur le marbre recouvert d'un tapis.Louis Ulbach (1822-1889)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « HALEBARDE » s. f.

Arme d'hast offensive, composée d'un long fust ou baston d'environ cinq pieds, qui a un crochet ou un fer plat & eschancré aboutissant en pointes, & au bout une grande lame de fer forte & aiguë. La halebarde est l'arme que portent les Sergents & les Caporaux quand ils vont poser des sentinelles. La hante, ou par corruption la hampe d'une halebarde, est le baston dont elle est emmanchée. Halebarde vient de l'Allemand, hallebard, qui signifie une hache des Gardes du Palais ; car halle signifie le vestibule du Palais, & bard une hache. Menage & Du Cange. Caninius le derive de l'Arabe albarda ; Vossius de hellebaert, Allemand qui est fait de hel signifiant clarus, splendens, & de baert, bipennis. D'autres le derivent de ala, parce que ceux qui portent les halebardes se tiennent sur les ailes d'une armée, & qu'elle sert plustost à la ranger qu'à combattre, quasi aliparatum. On l'appelloit autrefois Hache Danoise, parce que les Danois s'en servoient.
 
On dit aussi quand on fait un soldat sergent, qu'on luy a donné une halebarde.
 
On dit proverbialement d'une chose fausse, qu'elle est vraye comme les Suisses portent la halebarde par dessus l'espaule. Les Poëtes disent aussi en blasmant une mauvaise rime, que ces mots riment comme halebarde & misericorde.
Top 10 des mots Top 10 des mots venus du japonais Top 10 des mots venus du japonais

Sushi, sashimi, maki, chirashi, gomasio, gyoza, teriyaki, yakitori, mochi, tataki… Avec l’engouement pour la cuisine nippone, nos dictionnaires...

Édouard Trouillez 28/06/2021