harceler

 

définitions

harceler ​​​ verbe transitif

Soumettre sans répit à de petites attaques. Harceler l'ennemi. —  Ses créanciers le harcèlent. ➙ talonner. —  Harceler qqn de questions.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je harcèle

tu harcèles

il harcèle / elle harcèle

nous harcelons

vous harcelez

ils harcèlent / elles harcèlent

imparfait

je harcelais

tu harcelais

il harcelait / elle harcelait

nous harcelions

vous harceliez

ils harcelaient / elles harcelaient

passé simple

je harcelai

tu harcelas

il harcela / elle harcela

nous harcelâmes

vous harcelâtes

ils harcelèrent / elles harcelèrent

futur simple

je harcèlerai

tu harcèleras

il harcèlera / elle harcèlera

nous harcèlerons

vous harcèlerez

ils harcèleront / elles harcèleront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Alors l'envie cesse de harceler notre nom, nos adversaires se taisent, et la médisance cherche un autre aliment.Johann Georg Zimmermann (1728-1795), traduction Xavier Marmier (1809-1892)
La qualité est de peu d'importance en ce cas : il suffit que l'animal puisse suivre la piste de l'éléphant et le harceler de ses aboiements.Mayne Reid (1818-1883), traduction Émile Gigault de La Bédollière (1812-1883)
Le pauvre savant alla de mal en pis ; les peines et les chagrins vinrent le harceler.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Cependant, nous devons faire attention à continuer à informer le consommateur et éviter de le harceler, ce qui produirait l'effet inverse de celui recherché.Europarl
Quatre institutions publiques vivent ainsi pour harceler les entreprises et leur voler du temps et des ressources, parce que le mastodonte bureaucratique se nourrit des impôts générés par leur travail.Europarl
La tristesse même, au lieu de le harceler comme naguère, lui est à présent lénifiante.André Beaunier (1869-1925)
Lorsque les autorités nationales commencent à interdire des journaux, à harceler et à emprisonner des journalistes, nul doute que les droits de l'homme et la liberté s'écroulent.Europarl
Il ne peut s'agir d'une relation dans laquelle l'une des parties estime avoir le droit de sermonner ou de harceler l'autre.Europarl
La rapidité de notre marche prévint ce malheur ; mais l'ennemi ne cessait de nous harceler dans toutes les directions.Raymond Aimery de Montesquiou-Fezensac (1784-1867)
Il était persuadé que, s'il avait voulu les chasser, les moines n'eussent tenu aucun compte de ses ordres et se fussent obstinés à le harceler de plus belle.Michel Zévaco (1860-1918)
Il ne s'agit pas de conditions irréalistes qui vous rendraient tributaires d'autres personnes et vous obligeraient à les harceler pour obtenir votre argent.Europarl
Les banderilleros se tenaient enfourchés sur les tablas, n'osant descendre harceler de leurs flèches ornées de papier ce redoutable lutteur, dont la rage n'avait pas besoin, à coup sûr, d'excitations.Théophile Gautier (1811-1872)
Napoléon faisait alors harceler l'ennemi par une nuée de tirailleurs, afin de l'attirer sur la rive gauche et d'engager une bataille pour le jour suivant.Philippe-Paul de Ségur (1780-1873)
À vrai dire, en lisant les lettres envoyées par ces gens, on voit qu'ils invoquent même la législation européenne pour encore mieux harceler leurs victimes.Europarl
Je ne vois vraiment pas comment on pourrait me harceler quand j’achète un bien ou un service.Europarl
Il devait poursuivre et harceler les troupes anglaises, mais éviter de vexer le peuple, et de ne rien faire qui pût le rendre hostile à la cause américaine.François-Xavier Garneau (1809-1866)
Durant cet imposant spectacle, le ciel et l'enfer se travaillent pour activer le combat, soutenir, couronner, ou harceler les douze athlètes : quant au dessein, rien de plus majestueux !Auguste Du Roure de Beaumont (1783-1858)
Et j'irais me forger des chimères, me créer des épouvantes, harceler ma pensée, frissonner, trembler, suer la pour – pour cent malheureuses journées d'emprisonnement !Charles Flor O'Squarr (1830-1890)
Mais le roi n'envoya pas une seule fois ses hommes pour harceler les légionnaires en retraite.Camille Jullian (1859-1933)
Néanmoins, nous allons harceler la présidence irlandaise et lui dire de s’atteler à la tâche.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « HARCELER » v. act.

Incommoder quelqu'un en luy faisant de continuelles attaques, des querelles, des reproches. Cette femme harcele toûjours son mari par ses crieries. ce maistre harcele ses escoliers par de continuelles reprimendes. Nicod croit que ce mot vient du Latin arcere, signifiant persecuter. Menage de arcellare. D'autres le derivent de haïr ou de ira, & pretendent qu'on disoit autrefois hairceler, pour dire, mettre en colere. Borel le derive du Grec ercazein, qui signifie cavillari, quereller.
 
On dit à la guerre, Harceler les ennemis, pour dire, les fatiguer, les tenir toûjours alerte par de continuelles attaques, escarmouches, les faire changer souvent de poste.
 
HARCELÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Le dessous des mots En selle, Gisèle ! En selle, Gisèle !

La grande boucle est l’un des événements sportifs majeurs en France.

Marie-Hélène Drivaud 17/09/2020