Email catcher

presser

définitions

presser ​​​ verbe transitif

Serrer (qqch.) de manière à extraire un liquide. Presser des oranges. au participe passé Orange pressée. ➙ jus.
Serrer pour comprimer, marquer une empreinte. Presser un disque, l'éditer à partir d'une matrice.
Serrer ou appuyer fortement. Presser qqn dans ses bras, contre, sur sa poitrine. ➙ étreindre.
Exercer une poussée sur. ➙ appuyer. Pressez le bouton.
au figuré
(sujet : personne) Pousser vivement (qqn) à faire qqch. Il presse ses amis d'agir.
Faire que (qqn) se dépêche, se hâte. ➙ bousculer. Rien ne vous presse.
(complément : chose) Mener plus activement. Il faut presser les choses. ➙ accélérer, activer, hâter. Presser le pas : marcher plus vite.
Presser qqn de… : harceler. On la presse de questions.
Inciter à faire rapidement. On le presse de s'expliquer.
intransitif Être urgent ; ne laisser aucun délai. Le temps presse. Rien ne presse, on a tout le temps.

se presser ​​​ verbe pronominal

S'appuyer fortement. L'enfant se pressait contre sa mère. ➙ se blottir.
Être ou se disposer en foule compacte. ➙ s'entasser, se masser. Les gens se pressaient à l'entrée.
Se hâter. ➙ se dépêcher ; pressé. Sans se presser, en prenant son temps. Se presser de (+ infinitif). familier (ellipse de nous) Allons, pressons !

conjugaison

actif

indicatif

présent

je presse

tu presses

il presse / elle presse

nous pressons

vous pressez

ils pressent / elles pressent

imparfait

je pressais

tu pressais

il pressait / elle pressait

nous pressions

vous pressiez

ils pressaient / elles pressaient

passé simple

je pressai

tu pressas

il pressa / elle pressa

nous pressâmes

vous pressâtes

ils pressèrent / elles pressèrent

futur simple

je presserai

tu presseras

il pressera / elle pressera

nous presserons

vous presserez

ils presseront / elles presseront

synonymes

se presser verbe pronominal

se dépêcher, accélérer, aller vite, courir, s'empresser, hâter le mouvement, se hâter, se précipiter, foncer (familier), se grouiller (familier), se manier (le train, le popotin, le cul) (familier)

se bousculer, affluer, s'entasser, se masser, se tasser

ne pas se presser

prendre son temps

se presser l'un contre l'autre, dans les bras l'un de l'autre

se blottir, s'embrasser, se pelotonner, se serrer

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il est inutile de se presser, mais il faut bien sûr se mettre au travail.Europarl
Mais les fêtards commencent à se presser au portillon et la soirée à prendre une autre dimension.Ouest-France, Raphaël FRESNAIS, 27/10/2018
Verdict de l'électro-encéphalographie : 300 milli-secondes avant qu'ils aient eu conscience de vouloir presser le bouton, les aires motrices associées à cette action s'étaient déjà activées dans leur tête.Ça m'intéresse, 01/04/2021, « Les petits secrets de l'inconscient »
Je pris donc ma fille par la main et je voulus presser le pas...Henry Gréville (1842-1902)
Je crois que nous devrions tous nous unir pour presser les gouvernements de faire des progrès.Europarl
Bien, mon ami, il ne faut pas te presser.Stendhal (1783-1842)
Ils sont très nombreux à se presser à son logis.Ouest-France, Calixte de NIGREMONT, 01/02/2021
Si le temps commence à presser, il vous reste malgré tout encore quelques semaines pour dégoter votre logement.Capital, 20/08/2019, « Logement étudiant : les bons réflexes à adopter et les… »
Lire un livre est un parfait exercice pour aller au bout des choses sans se presser.Ça m'intéresse, 12/11/2021, « Sommes-nous devenus impatients ? »
Les voisins sont exaspérés de voir s'y presser tous les week-ends des jeunes pour y faire la fête.Capital, 17/01/2022, « Il loue sa maison tous les week-ends, ses voisins en… »
Comme il n'a de cesse de regarder dans notre direction, ses camarades le tirent par le bras pour l'encourager à presser le pas.Monde commun, 2018, Kamel Boukir (Cairn.info)
D'ailleurs, rien ne sert de se presser avec les sapins naturels.Ça m'intéresse, 03/12/2021, « Noël : quelle variété de sapin choisir ? »
Quand ma main pressera mon cœur, tu sauras qu'il est tout occupé de toi et, pour répondre, tu presseras le bouquet !Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PRESSER » v. act.

Serrer avec une presse, ou quelque chose de pesant. On tabise la soye en la pressant sous la calandre. Les Tailleurs pressent leurs habits avec un carreau pour en applatir les coûtures. Les Chymistes pressent les choses dont ils veulent épreindre le suc.
 
PRESSER, signifie aussi, Se serrer pour occuper moins de place. Il se faut presser pour donner une place à cette Dame. On est fort pressé au Sermon de ce Predicateur. Quand on presse l'eau dans une pompe, cela la fait monter en l'air.
 
PRESSER, signifie aussi, Se haster, faire diligence. Si vous ne pressez vostre cheval, vous n'arriverez pas de jour. Les Italiens ne se pressent jamais de répondre, de conclurre. Chacun se presse à luy rendre service. Il faut avoir patience, il n'y a rien qui presse.
 
PRESSER, signifie aussi, Poursuivre vivement, tant au combat, qu'à la dispute. Ce General a bien pressé les ennemis, les a poursuivis l'épée dans les reins. Vostre partie presse le jugement de vostre procés, le sollicite vivement. Cette raison l'a si fort pressé, qu'il s'est rendu, qu'il n'y a pû répondre. Il m'a tant pressé de luy prester de l'argent, que je n'ay pû m'en deffendre. On dit aussi, L'affaire presse ; la saison, le temps presse ; l'heure presse. Ce mot vient de pressare, frequentatif de premere.
Drôles d'expressions Être comme un coq en pâte Être comme un coq en pâte

Le roi de la basse-cour n’est pas devenu le totem des Français par hasard.

Marcelle Ratafia et Yves Camdeborde 21/12/2021