hein

 

définitions

hein ​​​ | ​​​ interjection

familier
Pour faire répéter qqn, ou pour l'interrompre avec impatience. ➙ comment, pardon. Hein ? Qu'est-ce que tu dis ?
Renforce une phrase interrogative ou exclamative. Tu viendras, hein ? ➙ n'est-ce pas.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Hein, mes amis, je ne suis pas tout à fait sans influence sur mes contemporains, moi !...Remy de Gourmont (1858-1915)
Prenez note de ça, un article là-dessus vaudrait mieux que des centaines de soupes de charité, hein !Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Hein : est-il bon, ce conseiller des chemins de fer, qui ne veut pas vous exposer.Charles Péguy (1873-1914)
Je t'ai reconnue et alors, tu as vu, hein, comme pour faire connaissance, je l'ai abordée ?...Jean Aicard (1848-1921)
C'est l'affaire de dix minutes, nous rebrousserions chemin et nous attendrions devant le perron, hein ?Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Témoignons un vrai patriotisme qui fera rougir celui des soi-disant libéraux, ces damnés intrigants, hein ?Honoré de Balzac (1799-1850)
L'on pourrait en laisser tomber, négligemment, un flacon, par inadvertance, au cours d'une fête, l'hiver prochain, dans les salons de tel ministère, hein, – pour ne rien dire de plus ?Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Cependant, vous m'avouerez que si je vous ai fait un doigt de cour, cela n'a pas duré longtemps, hein ?Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Après cela, je veux essayer d'une tentative originale... je veux prendre deux ou trois familles rouennaises avant la révolution, et les mener à ces temps-ci... montrer – hein !Edmond de Goncourt (1822-1896)
Tu vois bien qu'elles sont sorties du bain froid, ça me donne un motif de nu, une trouvaille, hein ?...Émile Zola (1840-1902)
Autre chose que le dortoir de la pension, avec ses odieux murs peints en gris qui ont l'air d'être faits en brouillard, et ces durs lits de fer, hein !Madame Henri de la Ville de Mirmont (1860-1933)
Dire qu'à la dernière grande chasse il a saisi avec, la main et arrêté un jeune taureau par la patte ; quel luron, hein ?Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Qu'est-ce que vous entendez par ce mot de « dépouiller, » si peu convenable entre gentlemen, hein ?Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Elles savaient que j'allais rentrer d'un moment à l'autre : comment ne m'ont-elles pas attendu, hein ?Eugène Sue (1804-1857)
Ceux qui violentent les filles sont des gueux – et tu en connais, hein, de ceux-là ?Jean Aicard (1848-1921)
Si elle venait à s'en aller, cette bonne demoiselle, et qu'elle lui laisse tout le bibelot, comme ça court dans le quartier... hein ?Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Un autre jour, après une noce, il avait trouvé dans son lit la femme d'un voisin ; hein ?Émile Zola (1840-1902)
J'en ai presque dépensé une pour me vêtir, et vous voyez si je le suis convenablement, hein ?Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
J'entends que vous receviez votre nomination d'officier au début de la campagne prochaine, qu'est-ce que cela donc... hein ?Paul Adam (1862-1920)
Et merci encore, d'avance, pour le déjeuner que vous allez m'offrir quelque part ; un déjeuner d'héritier, hein ?Georges Darien (1862-1921)
Afficher toutRéduire
Vidéos Quand un humoriste promeut la langue française... Quand un humoriste promeut la langue française...

L’humoriste Karim Duval s’est prêté au jeu du dico : découvrez ses définitions hautes en couleur dans une mini-série réalisée à l’occasion de la sortie du site Dico en ligne Le Robert.

25/05/2020