pardon

 

définitions

pardon ​​​ nom masculin

Action de pardonner. ➙ absolution, grâce. Accorder son pardon à qqn. ➙ indulgence.
Je vous demande pardon, ou elliptiquement pardon : formule de politesse par laquelle on s'excuse. —  Pardon ?, pouvez-vous répéter ? ➙ comment ; familier hein, quoi.
familier Exclamation superlative. Le père était déjà costaud, mais le fils, pardon !
Fête religieuse bretonne.
Le grand Pardon : fête juive de l'expiation.
 

synonymes

pardon nom masculin

absolution (soutenu ou Religion), amnistie, grâce, indulgence, miséricorde, rédemption, rémission

obtenir son pardon

rentrer en grâce

pardon ?

comment ?, quoi ? (familier), vous dites ? (soutenu), plaît-il ? (vieilli ou plaisant)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
J'espère que je ne me serai pas permis trop de libertés, et demande pardon pour les fautes d'impression.Nicolaas Beets (1814-1903), traduction Léon Wocquier (1821-1864)
Après, j'implorerais ce pardon, ce pardon que vous me promettiez presque ... et que vous ne me refuserez pas, j'espère ...Fernand Vandérem (1864-1939)
J'étendis mes bras raidis par la fatigue, et je lui demandai pardon de l'avoir empêché de se coucher.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Je demande pardon à tous ceux que je connais, et à vous, ma sœur, en particulier, de toutes les peines que, sans le vouloir, j'aurais pu leur causer.Maxime de La Rocheterie (1837-1917)
Je vous demande pardon, mais il y avait deux questions sur le thème précédent et j'ai répondu à la seconde.Europarl
Ou plutôt, non, paix et pardon à ceux-là comme à tous les coupables, qui sont des malheureux.Daniel Lesueur (1854-1921)
Raoul, après cette lecture, baissa la tête, remit les papiers à ma mère et lui demanda pardon d'avoir douté de son courage et de son dévouement pour moi.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Il emprunte la voie de l'acceptation, de la réconciliation et du pardon du passé, quel qu'ait été le passé.Europarl
La propre histoire politique de mon pays a montré que seul le pardon, seule la réconciliation peut garantir une paix réelle dans un pays.Europarl
Un jour, après le dîner, pendant que nous nous promenions tous sur le bord de l'eau, je fis un dernier effort pour obtenir mon pardon.Honoré de Balzac (1799-1850)
Il fera et dira tout ce qu'on voudra, quand il a tort ; mais le mot pardon, il ne le prononcera qu'avec des larmes et des peines infinies.Maxime de La Rocheterie (1837-1917)
L'homme obéirait parfois à un mouvement généreux ; un sentiment d'équité lui indique la nécessité d'un sacrifice, d'une réparation, d'un pardon à accorder.Dora Melegari (1849-1924)
Quant à son esprit, il est (pardon, n'écoutez pas, mon cher,) de la nature du diamant.Pierre Véron (1833-1900)
Que je vous demande pardon de ne pas aller ce soir à cette bonne réunion !Charles Baudelaire (1821-1867)
Il y avait tant de grandeur, d'élévation dans cette lettre, que je voulais le voir, lui demander pardon !...Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Avant tout, soyons simples dans nos actions et dans nos pensées ; qu'il n'y ait en nous que pardon et amour.Willem Geertrudus Cornelis Byvanck (1848-1925)
Haletante, et comme si elle en demandait pardon, elle leur raconte comment il se fait qu'elle vive encore...Pierre Duchaussois (1878-1940)
Qui pouvait-elle être, et quel si grand besoin pouvait-elle avoir de secours ou de pardon ?William Dean Howells (1837-1920), traduction Louis Fréchette (1839-1908)
Mais à condition que seul entre tous je recevrai immédiatement de la troisième section mon pardon par le télégraphe ; quant aux autres, qu'ils soient livrés à la justice.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Votre lettre y a remis le calme et la douceur ; je me reproche de vous avoir soupçonné, je vous en demande pardon.Gaston Maugras (1850-1927)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PARDON » s. m.

Grace & remission que Dieu par sa misericorde accorde aux pecheurs pour les pechez qu'ils ont commis. Nous devons tous esperer que Dieu nous fera pardon & misericorde. Nous demandons tous les jours à Dieu le pardon de nos fautes dans l'Oraison Dominicale.
 
PARDON, signifie aussi l'indulgence que le Pape accorde aux Fideles penitens, la remission des peines de Purgatoire qu'ils ont meritées pour la satisfaction de leurs pechez. Il faut aller gagner les pardons qui sont à une telle Eglise, à une telle station, à une telle Confrairie. Les grands pardons sont en temps de Jubilé. Cette Bulle porte 40. mille ans d'indulgence & de vray pardon.
 
PARDON, en ce sens, est une Salutation Angelique qu'on dit à la Vierge au son de trois petits coups d'une cloche qui sonne le matin, à midy, & au soir, pour gagner des indulgences. Voilà le Pardon qui sonne : c'est l'advertissement de faire cette priere. On l'appelle autrement l'Angelus.
 
PARDON, se dit aussi des lettres du Prince expediées en Chancelerie, par lesquelles il remet, il pardonne quelque crime. Elles different de la grace & de l'abolition, en ce que le pardon s'accorde à celuy qui a été seulement present à quelque action qui merite punition corporelle, & qui n'y a pas contribué, quoy qu'il soit compris dans les informations. Elles sont scellées simplement en cire jaune à double queuë. On les obtient en la petite Chancelerie, & celuy qui les obtient n'est point obligé de se mettre en estat pour les presenter aux Juges : au lieu que la remission & l'abolition se scellent en cire verte & en lacs de soye, & l'accusé se doit mettre en estat pour les presenter.
 
On dit aussi, que le Roy a accordé un pardon general & une amnistie à ceux qui ont fait par le passé quelque rebellion, ou autre chose contre son service.
 
PARDON, se dit aussi des particuliers qui se remettent les uns aux autres les offenses ou injures qu'ils se sont faites, ou qui les oublient. Le pardon est dû aux ennemis par la charité Chrêtienne. La justice l'a obligé à venir demander pardon à sa partie en pleine audience. Dans l'amende honorable on demande pardon à Dieu, au Roy, à la Justice & à sa partie.
 
PARDON, est quelquefois un simple terme de civilité & d'excuse. Je vous demande pardon, si je passe devant vous, si je ne suis pas de vostre advis, si je vous incommode. On le dit aussi, quand on a fait quelque mal à autruy par mesgarde.
Vidéos Quand un humoriste promeut la langue française... Quand un humoriste promeut la langue française...

L’humoriste Karim Duval s’est prêté au jeu du dico : découvrez ses définitions hautes en couleur dans une mini-série réalisée à l’occasion de la sortie du site Dico en ligne Le Robert.

25/05/2020