hériter

 

définitions

hériter ​​​ verbe

Hériter de verbe transitif indirect Devenir propriétaire de (qqch.), titulaire de (un droit) par voie de succession. Hériter d'une fortune.
familier Recueillir, recevoir (qqch.) par un don. J'ai hérité d'un beau tapis.
au figuré Elle a hérité des qualités de son père.
verbe transitif direct Recevoir (un bien, un titre) par voie de succession. Une maison qu'il a héritée de son père. —  sans complément direct Recevoir un héritage. Elle a hérité d'un oncle.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'hérite

tu hérites

il hérite / elle hérite

nous héritons

vous héritez

ils héritent / elles héritent

imparfait

j'héritais

tu héritais

il héritait / elle héritait

nous héritions

vous héritiez

ils héritaient / elles héritaient

passé simple

j'héritai

tu héritas

il hérita / elle hérita

nous héritâmes

vous héritâtes

ils héritèrent / elles héritèrent

futur simple

j'hériterai

tu hériteras

il héritera / elle héritera

nous hériterons

vous hériterez

ils hériteront / elles hériteront

 

synonymes

hériter verbe transitif

recevoir (en partage), recueillir

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le prétendu, qui devait hériter d'une grande fortune, mourut de chagrin d'avoir fait de mauvaises affaires, et surtout du refus de ses père et mère qui ne voulurent pas l'aider.Honoré de Balzac (1799-1850)
Cet homme était pauvre, fort rustre, incapable d'apprécier son mérite, mais désirait partager une très petite fortune qu'elle devait hériter de son père.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Dès lors la femme conserve avec sa propre famille un lien de droit, et elle peut en hériter.Numa Denis Fustel de Coulanges (1830-1889)
Pardieu, vous n'avez pas arraché cet enfant au bourreau pour longtemps ; laissez-le seulement grandir et gagner l'âge où il aura le droit d'hériter et d'avoir la tête coupée.Jules Janin (1804-1874)
Nous éviterions ainsi à d'autres pays, en particulier les pays du tiers monde, d'hériter de mauvais cigarettes.Europarl
Il n'a plus à hériter de son père, et ce qui me reste lui sera désormais consacré dans le même but.George Sand (1804-1876)
Quand ils avaient l'âge d'homme, ils n'étaient pas aptes à hériter ; ils n'avaient pas le droit de parler devant le peuple ; ils ne pouvaient devenir citoyens.Paul Lacroix (1806-1884)
Elle était appelée à en hériter, mais un jeune homme pouvait faire attendre long-temps son héritage : il n'était pas probable qu'il mourût sans postérité, car il avait déjà un fils.Pierre Daru (1767-1829)
Par une contradiction, qui ailleurs eût été monstrueuse, la république prétendait hériter à titre de mère, et se montrait impatiente d'hériter.Pierre Daru (1767-1829)
Demain matin, si la flamme a fait son œuvre en conscience, j'aurai commencé à hériter de mes enfants...Paul Mahalin (1838-1899)
Les deux enfants de ton frère sont à lui, bien à lui, devant hériter de sa fortune et de son nom... il a droit de les garder....André Lemoyne (1822-1907)
Le débiteur bordelier était de plus sujet à une foule de gênes dans sa propriété ; quelquefois le seigneur pouvait en hériter, bien qu'il y eût des héritiers successibles.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Un instant, elle trembla, car l'ambition l'avait prise de se faire épouser et d'hériter de la ferme.Émile Zola (1840-1902)
Il n'y a que ceux qui ont eu de vieux collatéraux, ou qui en ont encore, et dont il s'agit d'hériter, qui puissent dire ce qu'il en coûte.Jean de La Bruyère (1645-1696)
Les plaidoyers des orateurs attiques nous montrent souvent des hommes qui ont été adoptés dans une famille et qui veulent hériter de celle où ils sont nés.Numa Denis Fustel de Coulanges (1830-1889)
Monsieur le comte venait d'hériter d'un parent de province, d'un noble inconnu, qui lui laissait 120,000 livres.Alexandre Privat d'Anglemont (1815-1859)
L’un des droits fondamentaux de tout être humain est le droit de propriété et le droit d’hériter de biens, en particulier de terres.Europarl
Le fils avait eu simplement la peine d'hériter d'un million et demi et d'une clientèle superbe.Émile Zola (1840-1902)
Je ne sais comment il peut faire : il doit beaucoup, son père est jeune ; il sera ruiné avant d'hériter.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Mon père m'a fait hériter ce que l'on peut hériter de mieux : ma bonne humeur.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « HERITER » v. n.

Entrer en jouïssance des biens d'un deffunt, soit par succession naturelle & de parenté, soit par une institution testamentaire d'un estranger. Il n'a pas herité de son oncle de grands biens. l'hospital general a herité de tous les biens de ce testateur.
 
HERITER, se dit aussi avant la mort, de ceux qui ont droit de pretendre la succession d'un parent. C'est un tel qui herite de cette maison, c'est le plus proche à heriter.
 
HERITER, se dit aussi en choses morales. Ce cavalier a herité de la bravoure de son pere, des vertus de ses ancestres. il a herité de ses defauts, de ses maladies, de ses inimitiez.
 
HERITER, se dit aussi de quelques meubles qui nous demeurent par l'absence ou par la mort de quelqu'un. J'ay herité d'un livre qu'un tel m'avoit presté, qui est allé mourir aux Indes. il a laissé chez moy un manchon, il a oublié de l'envoyer querir, j'en ay herité.
 
HERITÉ, ÉE. part. & adj. C'est un bien venu par succession, & non pas aquis.
Les mots croisés du Robert Les mots du voyageur Les mots du voyageur

En attendant de pouvoir explorer de lointaines contrées, voyagez avec les mots-croisés du Robert... Une nouvelle grille thématique à découvrir ici !

10/06/2020