hospitalier

définitions

hospitalier ​​​ , hospitalière ​​​ adjectif et nom

anciennement Qui recueille, abrite, nourrit les voyageurs, les indigents, etc. (en parlant des religieux et des religieuses de certains ordres). —  nom Les hospitaliers, les hospitalières : membres de certains ordres charitables ou militaires.
Relatif aux hôpitaux. Personnel hospitalier, travaillant à l'hôpital.
Qui pratique volontiers l'hospitalité. ➙ accueillant. Il est très hospitalier, sa maison est ouverte à tous.
Où l'hospitalité est pratiquée. Ville hospitalière.

synonymes

hospitalier, hospitalière adjectif

accueillant, ouvert, recevant (Québec)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il m'y offre l'hommage de sa reconnaissance pour mon bienveillant accueil et demande pardon de l'acte qu'il va commettre sous mon toit hospitalier.Dorothée de Dino (1793-1862)
Nous regardâmes derrière nous et nous l'aperçûmes, arrêtant par la bride de son cheval un pauvre habitant que la nécessité avait forcé d'arrêter à son établissement hospitalier.Madame Leprohon (1829-1879), traduction Joseph Auguste Genand (1839-1902)
Nous avions de l'argent, nous étions connus, & le monde est-là fort hospitalier : ainsi nous n'avions que faire d'aprehender de passer mal notre tems.Simon Tyssot de Patot (1655-1727)
En tant que médecin, responsable d'un service hospitalier d'oto-rhino-laryngologie, je vis au quotidien les dégâts causés par un tabagisme immodéré.Europarl
Les secteurs hospitalier et de logement social seront également exempts de l’obligation de notification.Europarl
Ses voisins aimaient à venir le voir, car, avec toute son étrangeté, il était très-bon et très-hospitalier.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
La soirée savançait, la fatigue de la journée avait été accablante ; cétait une perspective attrayante que de pouvoir se reposer une heure ou deux sous un toit hospitalier.Gustave Aimard (1818-1883) et Jules Berlioz d'Auriac (1820-1913)
Cela concerne, en particulier, une réduction des longues listes d'attente pour les personnes qui attendent certains types de traitement hospitalier.Europarl
Mais si ceux-ci lui sont présentés et recommandés, le masque tombe, et alors il devient hospitalier et serviable à l'excès.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
L'accord préalable du fonds national de l'assurance maladie ne sera nécessaire que dans le cas d'un traitement hospitalier ou de procédures médicales coûteuses.Europarl
Son ami le bouvreuil lui avait fait entendre qu'il s'était envolé, un beau matin, du hangar hospitalier, sans lui confier la raison de cette fuite inexplicable.Émile Zola (1840-1902)
Charmante fille, dit l'artiste d'une voix un peu émue, vous êtes ici sous un toit hospitalier ; dormez en paix, bonne nuit ; moi, je m'en vais.Henry Murger (1822-1861)
Trop ému pour répondre, j'inclinai la tête et je m'effaçai devant mon visiteur, dans un geste hospitalier.Charles Flor O'Squarr (1830-1890)
Vraiment celui-ci est plus hospitalier qu'il n'en a l'air, et je m'en serais accommodé plus d'une fois avec plaisir.George Sand (1804-1876)
Nous nous sommes assis à leur table frugale, et nous avons couché sous leur toit hospitalier.Jean-Baptiste Mosneron de Launay (1738-1830)
On a été touché partout de notre simplicité, et du motif de notre voyage à pied, et le peuple hospitalier nous a traitées en amies.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
On comprend qu'il offre au point de vue poétique plus de ressources, qu'il est en quelque sorte plus large et plus hospitalier.Auguste Angellier (1848-1911)
En tant que médecin, responsable d'un service hospitalier d'oto-rhinolaryngologie, je déplore quotidiennement les ravages d'une consommation immodérée.Europarl
Ils étaient si bien faits à cette vie, d'ailleurs, si accoutumés à cette île, qu'ils n'eussent pas quitté sans regret son sol hospitalier !Jules Verne (1828-1905)
Six ou sept cabanes de paysans, enfumées, à peine couvertes de chaume, y regardaient le passant d'un air morne et assez peu hospitalier.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction J.-W. Bienstock (1868-1933) et Charles Torquet (1864-1938)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « HOSPITALIER, IERE » adj. & subst.

Qui loge, qui nourrit, qui soûlage les pauvres, les passants. Les Chevaliers de St. Lazare & de St. Jean de Jerusalem ont esté instituez comme Religieux Hospitaliers. Voyez sur leur origine Guillaume de Tyr. Les Religieux Hospitaliers du St. Esprit ont esté instituez en France par Guidon Comte de Montpelier. Voyez Sponde & Mrs. de Ste. Marthe. les Freres de la Charité sont des Religieux Hospitaliers. Il y a des Religieuses Hospitalieres, ou la Charité des filles. Les Anciens invoquoient un Jupiter Hospitalier, qui vengeoit les injures faites à des hostes.
Drôles d'expressions Être fleur bleue Être fleur bleue

Pourquoi est-on « fleur bleue » quand on lit des romans à l’eau de rose ?

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 15/09/2021