huileux

 

définitions

huileux ​​​ , huileuse ​​​ adjectif

Qui contient de l'huile.
Qui évoque l'huile. ➙ onctueux, visqueux.
Qui est ou semble imbibé d'huile. ➙ graisseux, gras. Peau huileuse.
 

synonymes

huileux, huileuse adjectif

graisseux, gras, visqueux

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Non, il ne se plaint pas, il défend même contre moi les moujiks qui le volent, les accapareurs qui le roulent les popes huileux qui le vendent.Jules Legras (1866-1939)
Le visage huileux de « l'homme de lettres » rayonna de malice.Ivan Tourgueneff (1818-1883), traduction Michel Delines (1851-1914)
Pour subsister, il se fit agréable, huileux et tiède.Léon Bloy (1846-1917)
En un trou de la muraille, un lampion brûlait dans un verre huileux.Ferdinand Fabre (1827-1898)
Dans ces sales couloirs encombrés de machines et où fument des quinquets huileux, il règne comme une peste qui dévore l'âme.Honoré de Balzac (1799-1850)
Les murailles, récemment récrépies, étaient d'un blanc argenté, absolument uni et huileux.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Le zinc avec sa luisance grasse, le fond huileux de la boîte reflétant onctueusement le couvercle déchiqueté, c'est tellement ça !Alphonse Allais (1854-1905)
Un singulier personnage, mon voisin de gauche : huileux, râpé, luisant, avec un grand front chauve et une longue barbe où couraient toujours quelques fils de vermicelle.Alphonse Daudet (1840-1897)
Les portiers sont seuls doués par la nature de carricks usés, huileux et déchiquetés par le bas comme l'est celui de ce vieux bonhomme.Honoré de Balzac (1799-1850)
À mi-côte, la roue d'un moulin tournait sous le barrage du ruisseau huileux.Paul Adam (1862-1920)
De ses articulations suinte un liquide jaunâtre, huileux, qui tache et empuantit les doigts.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Elles sont molles et épaisses ; si on les broie dans la main, elles rendent un suc huileux, d'une odeur aromatique et d'un effet astringent.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
C'était une longue salle, décorée en chêne clair, d'un jaune huileux, mais dont les peintures s'écaillaient déjà, éclaboussées de taches.Émile Zola (1840-1902)
Les hommes sont grands, forts, la face ronde, les cheveux très-longs, bouclés, d'un noir lisse et huileux.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « HUILEUX, EUSE » adj.

Qui rend beaucoup d'huile. L'olive est le plus huileux de tous les fruits.
Le mot du jour Panacée Panacée

On la croit capable de tout résoudre, elle, la déesse Panakeia, herboriste et guérisseuse. La panacée, fidèle à son origine grecque, est remède (akos) universel (pan-) :  une plante imaginaire qui guérissait de tous les maux. Pour les druides, le gui était une panacée ! 

Aurore Vincenti 18/04/2020