Email catcher

hyperbole

Définition

Définition de hyperbole ​​​ nom féminin

Figure de style qui consiste à exagérer l'expression pour mettre en relief une idée (ex. « un nain » pour « un homme petit »). ➙ emphase, exagération.
Mathématiques Courbe géométrique plane ouverte formée des points d'un plan dont la différence des distances à deux points fixes de ce plan (foyers) est constante.

Synonymes

Synonymes de hyperbole nom féminin

emphase, exagération, outrance

Exemples

Phrases avec le mot hyperbole

L'hyperbole peut cependant tourner à la démence.Europarl
Dans cet exemple de mise en scène marchande, illusion et hyperbole font corps unique dès lors que les deux relèvent d'un contrat, d'une convention.Communication & langages, 2018, Eleni Mouratidou (Cairn.info)
Cette hyperbole n'empêche pas une sexualisation de la définition et des hiérarchies peu symétriques.Nouvelles questions féministes, 2007, Fabienne Baider, Évelyne Jacquey, Anita Liang (Cairn.info)
Il suffit de contaminer le passage par saturation thématique et accumulation de figures nouvelles (anaphore, hyperbole, expolition).Littératures classiques, 2020, Jérôme Lecompte (Cairn.info)
L'un tenait pour l'hyperbole, l'autre pour la parabole.Jules Verne (1828-1905)
Il faut accepter la loi du genre : l'hyperbole est souvent convoquée et une douce piété domine le livre.Cahiers Jaurès, 2018 (Cairn.info)
Cet énoncé final existait en deux versions : une version avec une double hyperbole (lexicale et prosodique) et une version sans hyperbole.Bulletin de psychologie, 2016, Marc Aguert, Karine Martel (Cairn.info)
L'hyperbole exprime au delà de la vérité pour ramener l'esprit à la mieux connaître.Jean de La Bruyère (1645-1696)
Dire que la jeunesse américaine triomphe sur les courts quimpérois relèverait de l'hyperbole !Ouest-France, 03/02/2021
Dans l'affirmative, notre deuxième objectif était d'observer si c'est au niveau lexical ou au niveau prosodique que l'hyperbole est la plus déterminante.Bulletin de psychologie, 2016, Marc Aguert, Karine Martel (Cairn.info)
Ils ont pu mettre en évidence que les énoncés contre-factuels étaient jugés plus ironiques avec une hyperbole que sans.Bulletin de psychologie, 2016, Marc Aguert, Karine Martel (Cairn.info)
Il imaginait alors un récit se déroulant dans une maison, comme l'hyperbole quotidienne d'une histoire oubliée, condamnée à une infinie répétition cyclique.Multitudes, 2020, Sebastián Ronderos (Cairn.info)
Avec une certaine vitesse il prendra la parabole, et l'hyperbole avec une vitesse plus considérable.Jules Verne (1828-1905)
Il y a beaucoup de sens dans cette hyperbole lyrique.Jules Lemaître (1853-1914)
Le style de ce morceau est vif, on y sent l'instinct de l'amoureuse, on y voit l'hyperbole dans ce mot : « le mieux fait ».Bussy-Rabutin (1618-1693)
Malheureusement le sujet est bien délicat pour un talent fait de mémoire et d'hyperboles.Han Ryner (1861-1938)
Il est ici question des hyperboles de raillerie qui constituaient l'un des aspects les plus originaux de l'éloquence balzacienne.Littératures classiques, 2013, Jean-Vincent Blanchard (Cairn.info)
En résumé, la compréhension des enfants lorsque l'énoncé comporte une hyperbole lexicale se rapproche plutôt de leur compréhension en l'absence d'hyperbole.Bulletin de psychologie, 2016, Marc Aguert, Karine Martel (Cairn.info)
Vous reconnaissez là le style moqueur de notre amie ; mais il y a quelque chose de vrai sous cette hyperbole.George Sand (1804-1876)
Il ne s'agissait plus d'énoncés avec une double hyperbole et d'énoncés sans hyperbole.Bulletin de psychologie, 2016, Marc Aguert, Karine Martel (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de HYPERBOLE s. f.

Figure de Rhetorique qui augmente ou qui diminuë excessivement la verité des choses dont elle parle. L'Apologie de Balsac contient une belle deffense des hyperboles. l'Evangile n'a pas évité les hyperboles. Ce mot vient du Grec hyperboli, superlatio, du verbe hyperballein, exsuperare, exceder, surpasser de beaucoup.
 
HYPERBOLE, en termes de Geometrie, est une figure descrite par une section du cone, lors qu'un plan le coupe sans estre parallele à un de ses costez, (comme est la parabole) & qu'au contraire il s'en esloigne en dehors ; car s'il s'en esloignoit en dedans, il descriroit une Eclypse. Ceux qui ont defini l'hyperbole une section d'un cone par un plan parallele à son axe, ont fait une mauvaise definition : car quoy qu'il soit vray que cette section descrive en effet une hyperbole, neantmoins il s'en peut descrire du même point trente mille autres qui ne seront point paralleles à l'axe, & par consequent qui ne seront point comprises dans la definition.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots du sport et de l'olympisme Top 10 des mots du sport et de l'olympisme

Les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 approchent à grands pas ! Que ce soit en lisant la presse ou en écoutant les commentateurs,...

Marjorie Jean 18/06/2024
sondage de la semaine