ignorant

définitions

ignorant ​​​ , ignorante ​​​ adjectif et nom

Ignorant de : qui n'a pas la connaissance de (une chose) ; qui n'est pas informé de. Je suis encore ignorant des usages du pays. —  nom Faire l'ignorant.
Qui manque de connaissance ou de pratique (dans un certain domaine).
Qui manque d'instruction, de savoir. ➙ ignare, inculte. —  nom Un fieffé ignorant.

synonymes

nom

âne, ilote (littéraire), nullard (familier), nullité (familier), âne bâté (vieilli), baudet (familier, vieilli), bourrique (vieilli), croûte (familier, vieilli), croûton (familier, vieilli), aliboron (familier, vieux)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Vendredi, répondis-je, tu ne sais ce que tu dis, je ne suis moi-même qu'un ignorant.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
C'est dommage que je sois un ignorant, car je vous citerais une foule de choses ; mais je ne sais rien.Victor Hugo (1802-1885)
Elle menait une vie de recluse, ignorant les joies et les soucis poignants de ce monde ; elle s'était fait une existence de paix et de bonheur tranquille.Émile Zola (1840-1902)
L'abbé, qui le croit un homme simple, ignorant, et sachant à peine lire, le refuse d'abord.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
La priorité absolue a toujours été le redressement de l'économie plutôt qu'une distribution d'argent ignorant les conséquences qu'elle pourrait avoir sur l'économie.Europarl
Ce n'était donc, comme il l'avait toujours pensé, qu'un artiste fort incomplet, ignorant, à vrai dire, son métier.Théodore Duret (1838-1927)
Il faisait trop bon, j'aimais la fraîcheur de la nuit, je m'y exposais en peignoir, les pieds nus, avec toute l'inconscience du corps jeune, ignorant de la maladie.René Boylesve (1867-1926)
Il est véritablement scandaleux que des gens rémunérés par l'industrie du tabac puissent parler de telles choses en ignorant totalement la situation réelle.Europarl
Il est impossible d'introduire des normes plus strictes comme celles-ci sans argent, en ignorant tous les coûts que cela représente pour les organismes qui devront les introduire.Europarl
Il regarda autour de lui, ignorant où il était, et sentit qu'une masse inerte pesait à son bras gauche.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il ne s'y trouve plus qu'un village, dont les habitants, visités seulement en été par quelques pêcheurs d'éponges, vivent comme des prisonniers, ignorant ce qui se passe dans le monde.Élisée Reclus (1830-1905)
Mais un sot savant est plus sot qu'un sot ignorant et si, sottise il y a chez moi, j'aime mieux qu'elle soit ignorante que savante.Émile Zola (1840-1902)
Je tendais la main à la foule, ignorant le mal, me sentant digne d'aimer et d'être aimé, je cherchais partout des amis.Émile Zola (1840-1902)
Ignorant en musique, il accompagnait au piano tant bien que mal une femme qui voulait chanter par complaisance une romance apprise avec mille peines pendant un mois.Honoré de Balzac (1799-1850)
Ignorant moi-même la cause de cette hâte, je me trouvai dehors sans trop savoir comment.Anatole France (1844-1924)
L'instruction n'y avait guère ajouté ; car, au fond, il est ignorant, n'ayant que très peu lu, et toujours avec précipitation.Claire-Élisabeth-Jeanne Gravier de Vergennes Rémusat (1780-1821)
Plus l'homme est ignorant, plus l'obscur le charme ; plus l'homme est barbare, plus le compliqué lui plaît.Victor Hugo (1802-1885)
Jamais il n'abaissa son regard devant celui d'un honnête homme, si l'honnête homme était un ignorant en musique.Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
Nous avons dit dans les axiomes, que l'homme ignorant se prenait lui-même pour règle de l'univers ; dans les exemples cités ci-dessus, il se fait de lui-même un univers entier.Giambattista Vico (1668-1744), traduction Jules Michelet (1798-1874)
Où sont les soirées de travail paisible, lorsque je me trouvais seul devant mon œuvre, ignorant si elle verrait jamais le jour ?Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « IGNORANT, ANTE » adj. & subst.

Qui n'a aucune connoissance des Lettres, qui ne sçait pas ce qu'il doit sçavoir. Le peuple est ignorant en toutes choses. cet Advocat est sçavant en droit, mais en physique c'est un ignorant. les Freres de la Charité ont pris la qualité de Freres ignorants.
 
IGNORANT, se dit aussi de celuy qui n'a pas la connoissance de certains faits qu'on luy demande. Il a esté interrogé sur ce meurtre dont on l'accuse, mais il en est ignorant, il en fait l'ignorant.