inculte

définitions

inculte ​​​ adjectif

(terre, sol…) Qui n'est pas cultivé. ➙ en friche.
(cheveux, barbe…) Qui n'est pas soigné. ➙ négligé.
(personnes) Sans culture intellectuelle. ➙ ignorant.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La barbe inculte, embroussaillant les traits, l'air d'un vieux cheval qu'on ne tond plus, avec les mâchoires de travers, depuis que les dents étaient tombées.Émile Zola (1840-1902)
Au pied de ces petits murs, les vieux viennent s'asseoir au soleil pour filer ou dormir entre l'enclos inculte et silencieux et l'éternité voyageuse de la mer...Alphonse Daudet (1840-1897)
Monseigneur, tout épais, inculte, fait pour les choses grossières, était disputé par tous et par toutes.Jules Michelet (1798-1874)
C'est un mal sans remède ; comment dompter une nation errante, dans un pays immense et inculte, où il serait même difficile de la rencontrer ?Jules Verne (1828-1905)
Parfois, cela dure des décennies, et je pense que c'est inculte de réduire cette recherche complexe à un simple contexte de marché et ce qui est inculte devient vite barbare.Europarl
Citez-moi une réforme qui ait poussé, de même qu'un champignon sur une terre inculte, sans être amenée, conduite, préparée par une main habile et patiente !...Joséphine Marchand (1861-1925)
Les lieux d'opération étaient une plaine inculte, caillouteuse, un harmas comme on dit dans le pays.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Comme elle songeait ainsi, elle vit un inconnu debout devant elle, maigre, les yeux ardents, la barbe inculte et vêtu d'une robe richement brodée.Anatole France (1844-1924)
On voyait que cette chose sinistre éveillait dans son esprit inculte une foule d'idées nouvelles, – sans qu'elle pût leur donner une forme précise...Pierre Loti (1850-1923)
Un pays inculte, à peu près laissé à l'état primitif, mais qui semble merveilleusement fertile.Pierre Loti (1850-1923)
Cet intérieur délabré vous faisait valoir comme une fleur qui semble plus jolie, plus délicate, parce que le terrain dans lequel elle s'élève est laid et inculte.Jean de la Brète (1858-1945)
Tout le jardin abandonné, inculte, ruineux, le lierre s'étalant sur la bosse des anciens mouvements de terrain, et le pittoresque des ravages de la nature et de la plante parasite !Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
La nuit le surprit dans une lande inculte et désolée, et, pour compléter sa misère, la neige se mit à tomber en gros flocons qui l'aveuglaient.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il y a même un coin, tout à fait inculte, qui forme ravin et qui se compose tout aussi bien qu'un grand paysage.George Sand (1804-1876)
Il a son air, son costume rustique, sa barbe inculte, son teint sanguin, ses yeux saillants.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Nature inculte, il avait eu des accès d'humanité comme il en avait eu de fureur.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Au-delà de cet enclos, s'étendait une vaste plaine inculte, semée d'ajoncs, où la brise sifflait et galopait jour et nuit.Guy de Maupassant (1850-1893)
Il est difficile de concevoir, s'écrie un touriste, que pendant des milliers d'années cette contrée ait été un désert inculte et solitaire.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Je vois un espace inculte et muet ; des roches ruineuses, dépouillées et ébranlées : et les forces de la nature assujetties à la force des temps.Étienne Pivert de Senancour (1770-1846)
Quelqu'un qui n'aurait pu en parler, en bien ou en mal, eût passé pour un homme de mauvaise compagnie ou d'esprit inculte.Voltaire (1694-1778) et Frédéric II de Prusse (1712-1786)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « INCULTE » adj. m. & f.

Qui est en friche, qui n'est point cultivé. Les terres d'Espagne sont la plus-part incultes faute d'habitans. les Jardins des maisons en decret sont d'ordinaire incultes.
 
INCULTE, se dit figurément de l'esprit. Les Sauvages peuvent avoir de l'esprit, mais ils sont incultes, & ne produisent rien. C'est dommage de laisser l'esprit de ce jeune homme inculte, il a beaucoup de genie qui reüssiroit, s'il estoit cultivé.
Le mot du jour Mots bleus Mots bleus

Des mots bleus, comme le bleu de ses yeux. Un bleu comme on en voit en Belgique où « être bleu de quelqu’un » c’est en être fou amoureux, au-delà des mots.

Aurore Vincenti 20/04/2020