illuminé

définitions

illuminé ​​​ | ​​​ , illuminée ​​​ | ​​​ nom et adjectif

nom Mystique qui se croit inspiré par Dieu.
péjoratif Esprit chimérique qui ne doute pas de ses inspirations. C'est un illuminé !
adjectif Éclairé de nombreuses lumières. Édifice illuminé.

synonymes

illuminé, illuminée adjectif et nom

inspiré, mystique, visionnaire

exalté, enragé, fanatique, forcené

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le parc, illuminé de deux mille becs de gaz, a bien vengé l'artiste de ces obscurs blasphémateurs.Gérard de Nerval (1808-1855)
Tout le palais était illuminé ; toute la cour, en habits de fête, attendait le roi au bas du perron.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Le jardin était illuminé ; on s'y promenait par groupes dans l'intervalle des contredanses et des valses.George Sand (1804-1876)
Son pâle visage était tout illuminé par l'ardeur cupide qui brillait dans son regard, en comptant l'argent qu'il venait de voler à sa petite-fille de ses propres mains.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Je n'ai pas pu tenir contre la lumière qui a illuminé mon cœur quand hier tu es entrée chez moi spontanément, seule, la première.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Il ne résistait plus à l'ascendant qu'exerçait sur lui l'homme pieux, illuminé au front de la sublimité de son ministère.Léon Gozlan (1803-1866)
Le temple, situé au milieu du lac, était magnifiquement illuminé, et les eaux réfléchissaient les colonnes de feu.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Quel mépris pour la philosophaillerie, dans ses bons jours, dans les jours où il était, pour ainsi dire, illuminé !Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Le jardin était illuminé, comme nous l'avons dit, d'un bout à l'autre, et l'on n'y eût pas trouvé un endroit pouvant servir de cachette.Paul Féval (1816-1887)
Et cependant le ciel était illuminé par les derniers feux au couchant, et il faisait une des plus belles journées de la fin de mai.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Dans l'encadrement de l'avenue montante, entre les houles sombres des feuillages et les nuages qui glissent au-dessus, le château, illuminé, prend un air de joaillerie.René Bazin (1853-1932)
Héricourt aima ceux qui s'efforçaient de paraître héroïques, le visage illuminé par les illusions de quinze ans.Paul Adam (1862-1920)
Le désert est pour ainsi dire illuminé par ce magique réseau d'escarboucles qui se détache sur un fond de sable métallique.Astolphe de Custine (1790-1857)
Il aurait illuminé si on ne lui avait pas fait observer que l'illumination trahirait l'incognito de l'illustre visiteur....Pons de l'Hérault (1772-1853)
Elle était toujours habillée de ces vêtements noirs qui rehaussaient la tragique beauté de son visage pâle, illuminé par ses grands yeux profonds.Michel Zévaco (1860-1918)
Chaque flot accourait du fond de l'espace, bondissait dans la lumière, illuminé d'étincelles, emperlé de bulles dansantes.Daniel Lesueur (1854-1921)
Et cette naïve illusion aurait, du moins pendant quelques heures, quelques mois, illuminé ma vie.Paul Arène (1843-1896)
L'heure arrivée, le palais illuminé superbement, la reine & les dames se rendirent dans la galerie, qui brilloit de tant de lumières, qu'elles auroient fait honte au plus beau jour.Antoine Hamilton (1664-1720), Jacques Cazotte (1719-1792) et Henriette-Julie de Castelnau de Murat (1670-1716)
Mais lui, toujours agenouillé, releva vers elle son visage illuminé de joie et de clarté, frappé d'extase.Michel Corday (1869-1937)
On n'oublie plus l'aspect d'un sémaphore illuminé et pavoisé quand on a eu cette vue pittoresque.Valentine Vattier d'Ambroyse (1835-1891)
Afficher toutRéduire