Email catcher

immodération

Définition

Définition de immodération ​​​ nom féminin

littéraire Manque de modération, de mesure.

Synonymes

Synonymes de immodération nom féminin

excès, démesure, outrance

intempérance

Exemples

Phrases avec le mot immodération

Ce qui est vrai, est la tendance à l'immodération des hommes et de la nature – ou des hommes parce que de la nature elle-même.Revue internationale de psychosociologie, 2013, Laurent Bibard (Cairn.info)
En 1640, elle relève de l'amour-propre : on s'arroge, de façon exclusive, le droit de penser du bien de soi, ce qui traduit une immodération (chapitre 14, article 4).L'enseignement philosophique, 2013, Arnaud Milanese (Cairn.info)
De fait, de tout temps se sont élevées des protestations contre cette immodération du désir de pouvoir de l'homme.Revue d'éthique et de théologie morale, 2005 (Cairn.info)
D'abord, une assemblée risque d'être entraînée sur la pente de l'immodération car les passions qui animent ses membres peuvent se renforcer en se cumulant.Commentaire, 2005, Marc Crapez (Cairn.info)
À s'en tenir là, le texte rééquilibrerait l'importance qu'il accorde à l'immodération.L'enseignement philosophique, 2013, Arnaud Milanese (Cairn.info)
Par contre, les génies échoués de la finance et de l'industrie sont remerciés avec immodération.Europarl
Une immodération typiquement moderne n'engendrerait-elle pas une ignorance de la question de la justice ?Tumultes, 2001, Miguel Abensour (Cairn.info)
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.