Email catcher

excès

Définition

Définition de excès ​​​ nom masculin

Différence en plus entre deux quantités inégales ; ce qui dépasse une quantité. ➙ excédent. L'excès des dépenses sur les recettes. Total approché par excès, arrondi au chiffre supérieur (opposé à défaut).
Trop grande quantité ; dépassement de la mesure normale. Un excès de précautions. ➙ surabondance. Excès de vitesse*. Avec excès : sans mesure. Il mange avec excès. Sans excès : modérément. À l'excès : excessivement, outre mesure. Il est prudent à l'excès. Excès de pouvoir : action dépassant le pouvoir légal ; décision d'un juge qui dépasse sa compétence. proverbe L'excès en tout est un défaut.
Chose, action qui dépasse la mesure ordinaire ou permise. ➙ abus. Des excès de langage : propos peu courtois. ➙ écart. Excès de table, abus de nourriture et de boisson. Faire des excès, un petit excès.

Synonymes

Combinaisons

Exemples

Phrases avec le mot excès

Cette maladie peut affecter différents organes, entraînant par exemple le manque de transpiration, ce qui induit des excès de température lors d'efforts.Ouest-France, 24/01/2014
Nombre de salariés se plaignent par ailleurs d'un excès de travail et de stress.Capital, 22/02/2013, « Vie de bureau : ce qui gâche la vie des… »
Les eaux souterraines, qui peuvent mettre plusieurs années à se renouveler, sont exploitées avec excès et les rivières s'assèchent.Géo, 01/03/2017, « Stress hydrique : quand les eaux nous manquent »
Le débat doit porter sur l'idée que les excès des champions de l'environnement déboucheront sur une législation irréaliste et ingérable.Europarl
Cette motivation semble incompatible avec les rachats d'actions justifiés généralement pour restituer des liquidités en excès ou pour signaler une sous-évaluation des cours.Recherches en Sciences de Gestion, 2013, Évelyne Poincelot, Dominique Poincelot (Cairn.info)
Pour récupérer cet excès, et lui donner une nouvelle vie d'engrais minéral, il est toujours possible d'employer des produits chimiques.Ouest-France, Didier GOURIN, 27/12/2019
Chez une personne en situation d'obésité, le tissu adipeux, en excès, tombe malade.Ça m'intéresse, 12/02/2022, « Pourquoi l’obésité est une vraie maladie »
De gros excès ont été constatés dans le sens entrant : 9 % sont supérieurs à 70 km/h et un excès à 130 km/h.Ouest-France, 26/09/2021
Ces pollutions seraient-elles dues à l'eutrophisation (chaleur élevée, volume d'eau insuffisant et excès de matière organique) ou un problème d'assainissement ?Ouest-France, 28/08/2020
Le bien allait-il sortir de l'excès du mal ?Alphonse Esquiros (1812-1876)
Si on va jusqu'à s'empiffrer et s'enivrer, on est dans l'excès !Ouest-France, 24/12/2015
Or nous consommons en moyenne quinze oméga-6 pour un oméga-3, et l'excès d'oméga-6 favorise l'obésité.Ça m'intéresse, 05/12/2020, « Vive le gras mais pas n'importe lequel ! »
Cette opération est représentative des excès de l'ingénierie financière dans les années 2005/07.Flux, 2008, Dominique Lorrain (Cairn.info)
Des excès furent commis avec l'installation de filets quasi permanents sur des centaines de kilomètres carrés.Géo, 15/05/2017, « Les grands fonds à l’abri des filets »
Cette équivalence entre la jouissance du corps et celle de la lettre implique que l'écriture de la lettre sert à résorber l'excès de jouissance.Psychologie clinique, 2012, Cannelle Pdehetazque-Chahine, Graciela Prieto (Cairn.info)
En se gardant bien des excès de féminité et de masculinité.Capital, 03/09/2018, « Le manager idéal n'est ni un homme, ni une femme »
Cette rapide recension simplifie à l'excès un ouvrage d'une grande finesse.RECMA, 2020, Édith Archambault (Cairn.info)
Il affirme qu'il n'est pas coutumier des excès de vitesse.Ouest-France, Julien BELAUD, 22/01/2021
Cette proximité plutôt inattendue entre le vice par excès et le vice par défaut opposés à la vertu de courage appelle quelques remarques.Revue de philosophie ancienne, 2015, Louise Rodrigue (Cairn.info)
Cette recherche de limites peut connaître différents chemins : un dépassement de soi, l'excès ou la dépendance.Le Journal des psychologues, 2016, Marine Szczepaniak (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de EXCÉS subst. masc.

La partie par laquelle une quantité est plus grande qu'une autre. Cette ligne est plus grande que celle-là, mais l'excés n'en est pas considerable.
 
EXCÉS, se dit en Morale de ce qui passe au delà des justes bornes & mesures prescrites à chaque chose. Tous les excés de vin, de femmes, de travail, sont nuisibles à la santé. On meurt par un excés de joye, aussi-bien que par un excés de douleur. Cet homme se traite bien, mais il n'y a point d'excés. Il ne faut pas pousser la bravoure dans l'excés. Un excés de rigueur, de severité. Il y a de l'excés dans cette condamnation.
 
EXCÉS, en termes de Theologie, signifie un relaschement de Morale. Plusieurs gens de bien se sont escriez contre les excés de quelques nouveaux Casuïstes.
 
EXCÉS, en termes de Palais signifie, Blessures, outrages. Il a eu de grandes reparations pour les excés commis en sa personne. Ce mot vient de excessus, c'est à dire, outre mesure ; comme par la même raison on a dit outrage dans le même sens.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Jeux Quiz – Les mots nouveaux du Petit Robert 2025 Quiz – Les mots nouveaux du Petit Robert 2025

Testez vos connaissances sur les mots nouveaux du Petit Robert 2025. Êtes-vous incollable sur le français et ses évolutions ?...

11/06/2024
sondage de la semaine