Email catcher

impénitent

Définition

Définition de impénitent ​​​ , impénitente ​​​ adjectif

Religion Qui ne se repent pas de ses péchés. Pécheur impénitent.
Qui ne renonce pas à une habitude. ➙ incorrigible, invétéré. Un joueur impénitent.

Synonymes

Synonymes de impénitent, impénitente adjectif

endurci, incorrigible, incurable, invétéré, irrécupérable, indécrottable (familier)

Exemples

Phrases avec le mot impénitent

Un exemple suffira : mettre face à face une victime encore fragile et son bourreau impénitent, en leur faisant devoir d'échanger un pardon.Études, 2019, Guilhem Causse (Cairn.info)
Toutefois, à y regarder de près, il y avait encore quelques révolutionnaires impénitents auxquels on pouvait rendre les moyens d'attaquer la monarchie et la société.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Encore moins à une idée, comme se le figurent les interviewers impénitents.Le Coq-héron, 2017, Anne-Marie Garat (Cairn.info)
Tel un buveur impénitent, nous ne pouvons cependant nous empêcher de continuer à y puiser, voire à boire de plus en plus.L'Économie Politique, 2008, Denis Clerc (Cairn.info)
Il demeurera ce qu'il avait été en 1829 ; jusqu'à la fin, il sera un romantique impénitent.Edmond Biré (1829-1907)
Bienveillant, mais aussi surfeur impénitent, il n'a pas résisté à l'appel des vagues cet automne.Ouest-France, Valentin BÉCHU, 28/11/2020
Les psy sont-ils des rêveurs impénitents tout comme le commun des mortels ?Cahiers de psychologie clinique, 2007, Danièle Deschamps (Cairn.info)
Il n'en va pas de même, bien sûr, pour votre voisin, pianiste impénitent, demandant d'être payé pour le concert qu'il vient de vous offrir gracieusement !Revue interdisciplinaire d'études juridiques, 1985, Laurent d’Ursel (Cairn.info)
Le dybbouk est généralement constitué par l'âme errante d'un pécheur impénitent qui ne peut trouver le repos dans l'autre monde.Annales. Histoire, Sciences Sociales, 2004 (Cairn.info)
Ils se reconnaîtront aisément, tous ces impénitents, ces doucereux, ces collaborateurs zélés, ces figurants fripés, ces partenaires trop contents de se montrer.Ouest-France, 09/05/2016
Bibliophile averti, possesseur de 50 000 volumes, lecteur omnivore, il était aussi un impénitent raconteur d'histoires drôles et un assez médiocre joueur de flûte.Critique, 2016, Paolo Fabbri, Yves Hersant (Cairn.info)
Cependant la voiture roule toujours et refait le plein tous les trois ans, à disposition des nomades occasionnels ou des voyageurs impénitents.Rue Descartes, 2004, François Noudelmann, Antonia Soulez (Cairn.info)
En ce sens, la vie intellectuelle a perdu son substrat ontologique, ce qui la condamne à une forme de vacuité et de verbalisme impénitent.Humanisme, 2015, Isabelle de Mecquenem (Cairn.info)
Quelquefois il résistait avec une obstination impénitente à raturer un mot ou une image.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Maintenant, quand on reparlait des tables tournantes, il affectait de rire, ce qui ne l'empêchait pas d'être demeuré au fond un spirite impénitent.Émile Zola (1840-1902)
Les naturels les plus indomptables, il les gagnait par sa douceur, et ramenait les impénitents par des torrents de larmes.George Sand (1804-1876)
Il est question à leur propos de sclérose et de cœur impénitent (2, 5).Revue d'éthique et de théologie morale, 2010, Christophe Pichon (Cairn.info)
Eh bien, que la justice du ciel ait son cours, j'abandonne cet impénitent à lui-même.Éliphas Lévi (1810-1875)
En effet, et c'est là que le bât blesse, ce qui fit la spécificité de la pensée occidentale et/ou moderne fut un subjectivisme impénitent.La chaîne d'union, 2012, Michel Maffesoli (Cairn.info)
Mais les relativistes, ou du moins ces relativistes impénitents que sont les einsteiniens ne se contenteront pas de cela.Charles Nordmann (1881-1940)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de IMPENITENT, ENTE adj.

Qui n'a point de repentance, ni de regret de ses fautes, qui n'en veut pas faire penitence. Celuy qui meurt impenitent est assûrément damné, ne doit pas estre enseveli en terre Sainte.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots qui viennent du chinois Top 10 des mots qui viennent du chinois

Le français, au cours de son histoire, s’est continuellement enrichi de mots venus d’autres langues : l’anglais, bien sûr, mais aussi...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine