implorant

définitions

implorant ​​​ , implorante ​​​ adjectif

littéraire Suppliant. Une voix implorante.

synonymes

implorant, implorante adjectif

suppliant, pressant

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il y avait plus de deux heures que j'errais à l'aventure, implorant vainement la charité des passants.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Des malheureux décharnés, semblables à des ombres, tombaient épuisés sur le sol, implorant un morceau de pain, et c'était leur dernier cri de détresse au moment d'expirer.Charles Anglada (1806-?)
J'ai cru y rencontrer une fois l'implorant regard qui m'obsède, cet œil trouble et vert qui a fait de moi un misérable déséquilibré, un déclassé et un fou.Jean Lorrain (1855-1906)
N'eût-elle pas été émue de voir la fierté même joindre les mains, vaincue, rendue à discrétion, implorant d'elle, non sa grâce, mais son châtiment ?Jules Michelet (1798-1874)
Tous les jeux furent suspendus, les temples étaient sans cesse remplis d'une foule éperdue implorant la fin de ses maux.Charles Anglada (1806-?)
Tout à l'heure, il avait eu la pensée de le reconnaître, en implorant la discrétion du juge.Jules Verne (1828-1905)
Pour se venger, il s'habille en fille, et, le soir, par un violent orage, il se présente à la porte du couvent, implorant un asile.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Une pierre brisée et dressée semblait une tête décharnée implorant on ne savait quel secours d'en haut.Marguerite Audoux (1863-1937)
C'est une femme faible, malade, vieillie avant l'âge ; elle pleure et se roule littéralement aux pieds des juges en implorant la pitié pour son fils.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
L'éloquence de celui-ci a quelque chose de forcené et de lamentatoire, une ardeur d'apostolat révolutionnaire et de charité, de vengeur et d'implorant à la fois.Georges Jacques Danton (1759-1794)
Au milieu de ces désespérés, qu'on se représente des femmes et des enfants hurlant d'effroi, et une vingtaine de blessés implorant des secours que personne ne pensait à leur donner.Prosper Mérimée (1803-1870)
C'était devant elle qu'il se mettait à genoux, implorant sa miséricorde, lui demandant pardon de ses brutalités.Émile Zola (1840-1902)
Il se précipita dans les jambes du cheval que montait le chef des troupes françaises ; il embrassa les genoux de cet officier, en implorant grâce de la vie.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Rien ne troublait le silence que les gémissements de quelques blessés appelant leurs compagnons et implorant des secours...Émile Gaboriau (1832-1873)
Les échevins se hâtèrent de l'annoncer à l'archiduc en implorant sa clémence ; ils devaient toutefois payer cette émeute plus cher qu'une longue insurrection.Joseph Kervyn de Lettenhove (1817-1891)
Enfin, il se dirigea vers la table et rédigea une lettre passionnée à la jeune fille qu'il avait aimée, implorant son pardon, et s'accusant de démence.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Monpavon, passant près de lui, surprit ce regard timide, inquiet, implorant un salut et s'y dérobant à la fois.Alphonse Daudet (1840-1897)
Il ne s'était pas passé deux mois qu'il revenait, avouant une nouvelle perte, implorant une nouvelle aide....Paul Bourget (1852-1935)
Il se retrouva sur le chemin, dégrisé, seul, abominablement lassé, implorant une fin que la lâcheté de sa chair l'empêchait d'atteindre.Joris-Karl Huysmans (1848-1907)
Nous répugnons à peindre l'espèce de lutte douloureuse de cette infortunée, qui sanglotait, éperdue de honte, implorant le docteur et son auditoire.Eugène Sue (1804-1857)
Afficher toutRéduire
Top 10 des mots Top 10 des mots venus du japonais Top 10 des mots venus du japonais

Sushi, sashimi, maki, chirashi, gomasio, gyoza, teriyaki, yakitori, mochi, tataki… Avec l’engouement pour la cuisine nippone, nos dictionnaires...

Édouard Trouillez 28/06/2021