incantation

 

définitions

incantation ​​​ nom féminin

Emploi de paroles magiques.
Paroles, formules magiques pour opérer un charme, un sortilège (➙ enchantement).
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Très ému le jeune homme la contemplait, n'osant parler, comme s'il eût craint de troubler quelque mystique incantation.Wenceslas-Eugène Dick (1848-1919)
Elle se recueillit comme si elle attendait l'effet d'une incantation.Berthe de Buxy (1863-1921)
Le premier, c'est l'expression de buts très vagues qui tiennent surtout de l'incantation.Europarl
A peine avait-il terminé cette incantation qu'il frémit, épouvanté de sa solitude.Georges Ohnet (1848-1918)
Il y eut un duo triste, accompagné de chœur, qui prit peu à peu une allure d'incantation, dans ce lieu et dans cette nuit.Pierre Loti (1850-1923)
Parfois, malgré l'incantation, des craintes indécises le harcelaient, comme des moustiques importuns.Victor Segalen (1878-1919)
Il avait, ou il croyait avoir trouvé parmi divers grimoires, celui qui servait à l'incantation.George Sand (1804-1876)
Mais au-delà de la condamnation, les déclarations ne suffisent pas, sinon on en reste à l'incantation.Europarl
De même qu'il faut dénoncer comme fallacieuse la mercantile incantation de coupes forestières au nom de la lutte contre l'effet de serre.Europarl
L'homme ne sait que devenir en présence de cette incantation épouvantable.Victor Hugo (1802-1885)
Un tumulte épouvantable clôt cette scène d'incantation et le premier acte de la tragédie.Marie d'Agoult (1805-1876)
Apprenez à redevenir vous-même partie intégrante de la nature et laissez-vous ensuite transformer avec elle et par elle sous l'empire de mon incantation d'amour et de mon incantation du feu.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
A peine retiré dans ma chambre, ouvrant mes fenêtres, fixant mes regards au ciel, je commençais une incantation.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Or, en la matière, l’incantation ne suffit pas.Europarl
Elle procède soit par succion, soit par incantation, soit par insufflation.Pierre Duchaussois (1878-1940)
À la longue cette incantation sagace eût anéanti l'exil.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Avicenne de son côté alla dans la rue qui conduisait à la porte, et il se mit à lire une incantation.Bernard Carra de Vaux (1867-1953)
Sous l'incantation de ses yeux bleus, sa voix doucement musicale faisait penser à la plainte poétique d'une fée.Marcel Proust (1871-1922)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « INCANTATION » s. f.

Enchantement, paroles & ceremonies que font les Magiciens pour évoquer les Demons, ou pour tromper la simplicité du peuple. Aprés que ce sorcier eust fait plusieurs grimaces, & incantations.
Vidéos La concision, par Karim Duval La concision, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

15/04/2020