Email catcher

incoercible

Définition

Définition de incoercible ​​​ adjectif

littéraire Qu'on ne peut contenir, réprimer. ➙ irrépressible. Un fou rire incoercible.

Synonymes

Synonymes de incoercible adjectif

impérieux, incontrôlable, invincible, irrépressible, irrésistible

Exemples

Phrases avec le mot incoercible

C'est là l'intelligibilité de ce qui peut être décrit comme la structure-autrui dans son agissement incoercible.Revue internationale de philosophie, 2005, Pierre Verstraeten (Cairn.info)
En effet, dès bébé, il s'est avéré un nourrisson agité et pleurant de façon incoercible, sans repos ni sommeil possibles.Cahiers de préaut, 2008, Hervé Bentata (Cairn.info)
Certaines en pleurent, partagées entre rire incoercible et crispations musculaires.Ouest-France, 23/09/2013
Ainsi une patiente dont l'analyse se déroulait avec beaucoup d'empathie de ma part, émettait souvent des bruits intestinaux incoercibles contre les lesquels elle protestait.Le Carnet PSY, 2006, Annie Anzieu (Cairn.info)
Elles sont souvent incoercibles, mais elles n'empêchent pas la coexistence.Maghreb-Machrek, 2008, Jean-François Daguzan (Cairn.info)
En réalité, se dessine, dans le lien au parent, un dualisme pulsionnel incoercible, un dilemme qui rend fou.Journal du Droit des Jeunes, 2004, Cédric Chanson (Cairn.info)
Ce projet fédérateur s'est sans doute heurté à l'incoercible fragmentation du champ sociologique.Histoire@Politique, 2009, François Chaubet (Cairn.info)
Jamais la colère ne lui était montée si prompte et si incoercible.René Boylesve (1867-1926)
Elle se plaint du caractère envahissant, répété et incoercible de ses idées et surtout de leur absurdité.Revue française de psychanalyse, 2002, Marc Hayat (Cairn.info)
En même temps, une joie singulière, incoercible, se levait au-dessus de la douleur d'un trépas de vie intime, au-dessus de sourds cris d'angoisse.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Dans ce cas précis, les vomissements sont incoercibles et l'animal est visiblement en mauvaise forme.Ouest-France, Lucie DERHUYS, 06/03/2015
On raille celui qu'un trac incoercible cloue à son siège au moment de l'essor.Michel Corday (1869-1937)
L'avocat de la partie adverse eut beau jeu à démontrer sa folie subite, sa démence incoercible, son insanité dégoûtante, son aliénation redoutable.Alphonse Allais (1854-1905)
L'enfant, qui s'essayait à écrire son prénom, gribouille sa feuille dans une excitation incoercible.Le Divan familial, 2010, Florent Amic, Itziar Gambini (Cairn.info)
Entragues se voyait donc arrivé à ce point d'intellectualité où l'on commence à se faire obéir : l'ordre, en apparence incoercible, fléchissait sous son rêve.Remy de Gourmont (1858-1915)
Aussi, dès que, débâillonné, il n'hésita pas à cracher à ses bourreaux, en invectives virulentes, son incoercible mépris et sa haine vivace.Louis Pergaud (1882-1915)
Le jeune étudiant est pris d'un fou rire incoercible lorsqu'il découvre que les mots d'ordre de la révolution sont épinglés sur des gravures licencieuses.ADEN, 2007, Michel Bertrand (Cairn.info)
La catastrophe vient de ce que les patients sont frappés là où s'est maintenu jusqu'alors leur incontrôlable et incoercible illusion d'être de purs sujets autonomes.Perspectives Psy, 2004, Henri Grivois (Cairn.info)
En parallèle que remontent ces souvenirs, dans l'actuel de la cure, une haine incoercible à l'égard de son aînée va déborder, et l'étonner elle-même.Revue française de psychanalyse, 2021, Clarisse Baruch (Cairn.info)
Ma parole « incoercible », ton père ne s'y est jamais fait !Jacques-Émile Blanche (1861-1942)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.