induire

 

définitions

induire ​​​ verbe transitif

vieux Inciter, conduire (qqn) à faire qqch.
moderne (locution) Induire qqn en erreur, le tromper.
didactique Trouver par l'induction. ➙ inférer.On emploie souvent déduire, à tort, dans ce sens.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'induis

tu induis

il induit / elle induit

nous induisons

vous induisez

ils induisent / elles induisent

imparfait

j'induisais

tu induisais

il induisait / elle induisait

nous induisions

vous induisiez

ils induisaient / elles induisaient

passé simple

j'induisis

tu induisis

il induisit / elle induisit

nous induisîmes

vous induisîtes

ils induisirent / elles induisirent

futur simple

j'induirai

tu induiras

il induira / elle induira

nous induirons

vous induirez

ils induiront / elles induiront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je ne voudrais en effet pas dire quoi que ce soit susceptible de vous induire en erreur.Europarl
L'auteur se gardera donc bien d'avancer la moindre épithète, qui pourrait induire les pesants contreforts et les cimes altières en une désastreuse non moins qu'affligeante rupture d'équilibre.Fernand Kolney (1868-1930)
Devait-il en induire que cette puissance se disposait à écouter nos offres, à trahir définitivement la cause commune ?Albert Vandal (1853-1910)
Il ne peut, traîner contre elle un dessein ignominieux, petit à petit l'induire à l'opprobre.Hector Bernier (1886-1947)
Ces boissons spiritueuses et d'autres qui sont les spécialités d'autres pays doivent être désignées différemment, principalement en vue d'éviter toutes tentatives d'induire les consommateurs en erreur.Europarl
Le laisser en liberté sans le satisfaire, c'était l'induire en tentation de révolte, où il ne faillirait pas, comme auparavant, de succomber.Jean Hippolyte Mariéjol (1855-1934)
Votre œuvre, votre volonté, c'est là votre « prochain » : ne vous laissez pas induire à de fausses valeurs !Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Permettez-moi de saluer les modifications qui renforcent le principe de précaution et le critère exigeant de ne pas induire le consommateur en erreur, qui sous-tendent la proposition de règlement.Europarl
Les arômes et les substances aromatiques doivent être sûrs et leur utilisation ne doit pas induire les consommateurs en erreur.Europarl
Elle n'avait pas réfléchi que ce morcellement de l'autorité royale était d'un fâcheux exemple et qu'il pourrait induire son troisième fils en tentation, comme il arriva.Jean Hippolyte Mariéjol (1855-1934)
Personne ne croyait à une révolution, d'où l'on pouvait induire que personne n'en souhaitait une.Anatole France (1844-1924)
De ce passage et de quelques autres encore, on pourrait induire que cette famille avait été originairement à la tête des clans arvernes.Jules Michelet (1798-1874)
On est obligé d'induire ce qu'ils auraient fait de leurs dépêches, et ces dépêches sont incomplétement connues.François Guizot (1787-1874)
C'est croire qu'il est possible d'éclairer son intelligence, de changer son cœur et de l'induire à se corriger.Anatole France (1844-1924)
Mais s'il vous convient d'induire vos enfants en d'autres idées, sachez que le poing nous démange à la pensée de pareils abus.Charles Turgeon (1855-1934)
Réduite à elle-même, la vivisection n'aurait qu'une portée restreinte et pourrait même, dans certains cas, nous induire en erreur sur le véritable rôle des organes.Claude Bernard (1813-1878)
Le médiocre peut, sous plus d'un rapport, avoir quelque chose d'imposant ; mais une œuvre d'art médiocre sera toujours plus propre à induire en erreur qu'à plaire.Johann Wolfgang Goethe (1749-1832), traduction Aloïse Christine de Carlowitz (1797-1863)
Enfin, les nouveaux aliments ne doivent ni mettre en danger ni induire le consommateur en erreur.Europarl
Comme le dit bien la directive 79/111 en son article 2, il ne faut pas induire le consommateur en erreur.Europarl
Mais j'ai dû moi-même reconnaître, après les avoir relues, que ces deux lignes ne sont pas claires et peuvent induire en erreur.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « INDUIRE » v. act.

Raisonner, tirer une consequence de quelques principes, de quelques propositions qu'on a avancées. Vous ne sçauriez rien induire à vostre avantage de la Loy que vous avez citée. Ce mot vient du Latin inducere.
 
INDUIRE, signifie aussi Persuader par un faux raisonnement à faire quelque chose de mauvais. C'est un subornateur qui l'a induit à deposer faux dans une telle information.
 
On dit aussi, Seigneur, ne nous induisez point en tentation : qui est une demande de l'Oraison Dominicale, & qui souffre diverses interpretations rapportées par les Commentateurs de ce passage.
Vidéos Le boulon, par Karim Duval Le boulon, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

05/03/2020