insoluble

 

définitions

insoluble ​​​ adjectif

Qu'on ne peut résoudre. Un problème insoluble.
Qui ne peut se dissoudre. Substance insoluble dans l'eau.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
N'ayant que le bec et la patte (qui n'est point du tout une main), il semble que le nid doive lui être un problème insoluble.Jules Michelet (1798-1874)
Cet être ressuscité était pour moi une sorte de problème insoluble, l'énigme vivante qui hanterait désormais mes nuits et mes jours.Maurice Level (1875-1926)
Le sulfure de mercure est pratiquement insoluble et peut donc être stocké en toute sécurité.Europarl
Ces dernières années, beaucoup de mesures ont été prises en vue d'apporter une solution à un problème qui semblait insoluble.Europarl
D'autre part, il y a le problème insoluble de l'insuffisance des ressources financières dans la rubrique 4 réservée aux actions extérieures.Europarl
Les parents divorçant pour cette raison sont une véritable catastrophe pour leurs enfants, qui deviennent alors les victimes d'un conflit insoluble.Europarl
Ce problème, posé dans la méditation précédente, m'apparaît à cette minute comme aussi insoluble que celui de la quadrature du cercle.Paul Bourget (1852-1935)
Parce que sans les femmes, ne nous en déplaise et au vu des réalités, ce problème est insoluble.Europarl
Je jugeai donc tout d'abord que celui-ci était d'une espèce simple,– tel cependant qu'à l'intelligence grossière du marin il dût paraître absolument insoluble sans la clef.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Mais c'était là une question insoluble et même insondable pour le présent ; l'avenir seul pouvait la décider.Hector Malot (1830-1907)
La promotion de la culture du tabac d'un côté et l'interdiction de la publicité de l'autre constituent une contradiction insoluble.Europarl
Sa solution évaporée se convertit 46 en sous-acétate insoluble, que l'eau convertit bientôt en péroxide de fer.Jean-Sébastien-Eugène Julia de Fontenelle (1780-1842)
Mesurer la sanité intellectuelle d'un homme d'après un seul de ses actes est un problème toujours délicat et souvent insoluble.Émile Blanche (1820-1893)
Et nous ne pouvons le tenir pour insoluble, parce que nous définissons esprit et matière par des caractères positifs, non par des négations.Albert Farges (1848-1926)
Cela aurait un impact direct sur plus de 10 000 agriculteurs espagnols et sur leur famille et engendrerait un problème socio-économique injustifiable et insoluble.Europarl
Au quotidien, il ne faut redouter aucun problème vraiment insoluble, même si des difficultés peuvent se poser et qu'il faudra bien les faire passer par-dessus bord.Europarl
Il évite, par exemple, de trop approfondir la question du contrôle démocratique de la monnaie unique, car elle paraît pratiquement insoluble.Europarl
On s'y propose le problème insoluble de suppléer à la suspension de jugement, si nécessaire en tant d'occasions.Auguste Comte (1798-1857)
Cela est admirable, mon ami, pour l'homme qui pense et qui a réfléchi sur la nature des choses, et problème insoluble par tous les autres.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
On sait qu'un grand débat s'était élevé entre les défenseurs : débat ardent, insoluble sous la pression des actes précipités de la pairie.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « INSOLUBLE » adj. m. & f.

Qui ne se peut soudre, expliquer. Jean de Alliaco a fait un Traitté des arguments, des difficultez insolubles ; Hentisberus un autre des difficultez invincibles & insolubles. en Algebre, Il y a des problesmes insolubles. Lequel a esté le premier, de l'enclume, ou du marteau, c'est une question insoluble.
Le mot du jour Reprise Reprise

En français, le préfixe re-, ré-, r- est issu du latin re-, red- qui marque un retour à un état antérieur, une répétition ou un mouvement en sens contraire qui déconstruit tout ce qui a été établi.

Aurore Vincenti 11/05/2020