interminablement

définitions

interminablement ​​​ adverbe

Sans fin.

synonymes

interminablement adverbe

éternellement, indéfiniment, sans fin

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le lin paraît renaître et menace de ne jamais finir, sous les mains des aides qui le déroulent interminablement.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Les jours de promenade, ils se rangeaient derrière les autres, et ils parlaient interminablement.Gustave Flaubert (1821-1880)
Je crois que nous avons réussi à présenter un rapport compact, qui ne s'étend pas interminablement mais dit ce qu'il y a à dire.Europarl
Le roi retombe sur la duchesse, la persécute interminablement.Jules Michelet (1798-1874)
Cependant, au cours des quelques minutes qui me sont accordées, je ne poursuivrai pas interminablement ces louanges.Europarl
Il n'est pas de jour où il ne soit exposé aux regards des autres hommes, obligé de garder interminablement une attitude à la fois digne et bienveillante, souriante et grave.Jules Lemaître (1853-1914)
Elle en avait de préférées qu'elle faisait toujours revenir dans ses rêves, comme une boîte à musique dont on remonte la manivelle répète interminablement le même air.Guy de Maupassant (1850-1893)
Il trouva même quelques mots colorés pour exprimer ces contrées jaunes et nues, interminablement désolées sous la flamme dévorante du soleil.Guy de Maupassant (1850-1893)
Ce n'est pas seulement la douleur et le péril, la misère des temps, qu'on voit recommencer interminablement.Henri Barbusse (1873-1935)
Dans la cour, tombait interminablement et mollement une petite pluie d'hiver.Alain-Fournier (1886-1914)
Elles semblent vivantes, ces pierres alignées interminablement, géantes ou toutes petites, carrées, longues, plates, avec des aspects de grands corps minces ou ventrus.Guy de Maupassant (1850-1893)
Il avait résumé la vie entière en une semaine, et le reste, s'il persistait, ne saurait plus être qu'une écœurante et banale répétition, interminablement la même.Edmond Haraucourt (1856-1941)
Puis tout s'éteint et, pendant que les jambes font des pas, l'œil de chaque marcheur fixe interminablement la place présumée du dos qui vit devant.Henri Barbusse (1873-1935)
Mais je me figure à tort que personne n'a les mêmes idées que moi et que les choses doivent m'attendre interminablement dans les boutiques.Charles Baudelaire (1821-1867)
Puis, libres, tout en se félicitant qu'il n'y eût pas de femmes, ils posèrent les coudes sur la nappe, rapprochèrent leurs visages allumés, et ne causèrent que des femmes, interminablement.Émile Zola (1840-1902)
Elle en avait des préférées qu'elle faisait toujours revenir dans ses rêves, comme une boîte à musique dont on remonte la manivelle répète interminablement le même air.Guy de Maupassant (1850-1893)
La conversation se replaçait ainsi au point qu'il lui semblait interdit de dépasser, où elle tournait interminablement sur elle-même, sans avancer d'une ligne.Albert Vandal (1853-1910)
Le soleil commençait à brûler les visages ; la poussière emplissait les yeux continuellement, et, des deux côtés de la route, se développait une campagne interminablement nue, sale et puante.Guy de Maupassant (1850-1893)
Mieux que n'eût fait une multitude confuse et bruyante, cette procession quasi muette – qui passait, passait interminablement – donnait la sensation du nombre et de la force.Jules Lemaître (1853-1914)
Mais s'il parle certain soir de veille, il conte interminablement les anciennes légendes de la marine à peu près oubliées, et l'histoire des côtes avoisinantes.Marc Elder (1884-1933)
Afficher toutRéduire
Podcasts Parler comme jamais, épisode 4 : l'écriture inclusive Parler comme jamais, épisode 9 : Les machines savent-elles parler ?

Écouter les instructions d’un GPS, donner une requête à une enceinte connectée, obtenir une traduction grâce à un logiciel, demander une réponse sur...

Laélia Véron 13/07/2021