interner

 

définitions

interner ​​​ verbe transitif

Enfermer par mesure administrative (des réfugiés, des étrangers…).
Hospitaliser sans son consentement une personne dans un hôpital psychiatrique.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'interne

tu internes

il interne / elle interne

nous internons

vous internez

ils internent / elles internent

imparfait

j'internais

tu internais

il internait / elle internait

nous internions

vous interniez

ils internaient / elles internaient

passé simple

j'internai

tu internas

il interna / elle interna

nous internâmes

vous internâtes

ils internèrent / elles internèrent

futur simple

j'internerai

tu interneras

il internera / elle internera

nous internerons

vous internerez

ils interneront / elles interneront

 

synonymes

interner verbe transitif

enfermer, emprisonner, boucler (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le cardinal le regarda de travers et le fit interner dans je ne sais quel village.Jules Michelet (1798-1874)
Le moins que l'on dut faire fut sans doute de l'interner...Henri Sévérin Béland (1869-1935)
Quand il nous a adressé la même demande à l'égard des christinos qui se pressaient vers la frontière dans le même dessein, nous les avons fait également interner.François Guizot (1787-1874)
Il a désigné quelques noms propres qui inquiétaient spécialement, sur cette frontière, le gouvernement espagnol ; on les a fait interner.François Guizot (1787-1874)
Précieux avantage pour les familles éloignées de tout centre, qui ne sont plus forcées d'interner leurs enfants dans les lycées ou collèges régionaux.Albert Robida (1848-1926)
Le dessous des mots Évasion textile Évasion textile

L'Orient évoque des visions lointaines et mystérieuses, des fastes somptueux et colorés. Pendant des siècles, il a été pour l'Occident la source de connaissances savantes fondamentales en matière d'astronomie, de mathématiques et de médecine, ainsi que de produits précieux tels que les épices, l’encens et les riches étoffes. Les draps d’or, de soie, les velours d’Orient, pourpre, soie, brocart, par leur caractère luxueux et leur prix élevé, participaient au prestige de leurs riches et puissants possesseurs, souverains et ecclésiastiques. Les étoffes byzantines ont survécu dans les trésors des églises d’Occident, pour protéger les reliques des saints ou confectionner les habits sacerdotaux d’apparat. 

Marie-Hélène Drivaud 17/07/2020