Email catcher

enfermer

définitions

enfermer ​​​ verbe transitif

Mettre en un lieu d'où il est impossible de sortir. Enfermer un oiseau dans une cage. Enfermer qqn dans une pièce (➙ cloîtrer, séquestrer); un malfaiteur dans une prison (➙ incarcérer, interner). —  Il est bon à enfermer : il est fou. —  au figuré Enfermer qqn dans un rôle, ne pas l'en laisser sortir.
pronominal S'enfermer. Elle s'était enfermée dans son bureau. ➙ se barricader. —  au figuré S'enfermer dans son silence.
Mettre (qqch.) dans un lieu clos.
Entourer complètement (un terrain, un espace). ➙ enclore.
dans une course Serrer (un concurrent) à la corde, ou à l'intérieur du peloton, de façon à briser son élan.

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'enferme

tu enfermes

il enferme / elle enferme

nous enfermons

vous enfermez

ils enferment / elles enferment

imparfait

j'enfermais

tu enfermais

il enfermait / elle enfermait

nous enfermions

vous enfermiez

ils enfermaient / elles enfermaient

passé simple

j'enfermai

tu enfermas

il enferma / elle enferma

nous enfermâmes

vous enfermâtes

ils enfermèrent / elles enfermèrent

futur simple

j'enfermerai

tu enfermeras

il enfermera / elle enfermera

nous enfermerons

vous enfermerez

ils enfermeront / elles enfermeront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cette dernière, dans un état de faiblesse, s'enferme dans son local et appelle la police.Ouest-France, 05/03/2019
L'art de la chose consiste à marcher sur l'eau, enfermé dans la sphère.Ouest-France, Isabelle MOREAU, 17/09/2016
Elle courut s'enfermer dans sa chambre, car tous les yeux lisaient en elle.Edmond Haraucourt (1856-1941)
Je l'enfermerais, qu'elle ne ferait qu'à sa tête.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Une législation appropriée désenchaîne et libère ; de mauvaises lois bâillonnent, confinent et enferment.Europarl
Tant qu'il nous gouverne, nous chercherons constamment des échappatoires pour sortir du carcan dans lequel nous enferment les perspectives financières.Europarl
On se demande en fait si tous les leaders qui font chaque fois renaître cette guerre ne devraient pas être enfermés.Europarl
Pour ne pas s'enfermer entre militants, tout est ouvert, avec des ateliers et des animations pour le public.Ouest-France, 17/09/2015
À l'exception de l'agriculture qui est enfermée dans un carcan budgétaire strict, la rigueur budgétaire n'apparaît nulle part.Europarl
L'enjeu est alors d'introduire un impressionnant tube dans lequel est enfermée la nouvelle valve mitrale.Ouest-France, Samuel NOHRA, 11/04/2019
Accordant une grande importance aux recherches et aux expérimentations, il refuse de s'enfermer dans une production picturale linéaire et répétitive.Ouest-France, 06/08/2021
La femme, qui est une râkshasi, l'enferme dans une cave, pour le manger plus tard.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
La curiosité des adolescents qui sont enfermés dans leurs cellules est exacerbée en ce vendredi 28 septembre.Ouest-France, Christian MEAS, 28/09/2018
Les deux femmes restèrent enfermées ensemble une partie de la journée.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Pour les experts, cet homme à la personnalité rigide s'était enfermé dans une logique folle.Ouest-France, 18/01/2019
Mais la prairie est vide et les poules se taisent, enfermées jusqu'à nouvel ordre.Ouest-France, 06/08/2017
Depuis l'âge de douze ans, je suis enfermée sans avoir vu personne.Honoré de Balzac (1799-1850)
Mais l'amour ne doit pas vouloir nous retenir en arrière, enfermés avec lui dans l'immobile douceur d'une seule pensée.Romain Rolland (1866-1944)
Les experts témoignant jeudi avaient aussi dessiné une personnalité rigide, enfermée dans une logique folle.Ouest-France, 18/01/2019
Cette année, le temps était particulièrement favorable pour s'enfermer dans les salles obscures pour regarder un bon film.Ouest-France, 04/02/2013
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ENFERMER » v. act.

Mettre dans un lieu d'où on ne puisse sortir. Ceux qui sont enfermez dans les prisons ont de la peine d'en sortir. Les Religieux qui sont enfermez dans un Cloistre n'en sortent point sans congé du Superieur. Il faut prendre garde que les ennemis ne nous enferment dans ces montagnes, dans des lieux difficiles. On a fait clorre ce parc, afin d'y enfermer des bestes fauves. La loy veut que les femmes adulteres soient enfermées entre quatre murailles. La terre enferme de grands tresors dans ses entrailles. On dit, Enfermer quelqu'un dehors, ou l'enfermer dedans à la clef.
 
ENFERMER, signifie aussi, Serrer quelque chose dans un lieu qui ferme. J'ay enfermé mon manteau dans mon coffre.
 
ENFERMER, signifie aussi, Engager, presser. Il ne faut pas laisser enfermer ses doits entre le bois & l'écorce. Ce sont des eaux enfermées entre cuir & chair qui causent l'hydropisie.
 
On le dit aussi avec le pronom personnel. Il s'est enfermé luy-même dans sa chambre, il luy faut aller ouvrir. Il s'est enfermé dans ce chasteau, où il tiendra bon quelque temps.
 
ENFERMER, signifie aussi, Contenir, comprendre. Les paroles de l'Escriture enferment plusieurs sens. Cette action enferme, attire aprés elle de grandes consequences.
 
ENFERMÉ, ÉE. part. L'Hospital des pauvres enfermez est un membre de l'Hospital general, où on a mis plusieurs pauvres pour les empêcher d'estre faineants & vagabonds.
 
On dit aussi, qu'un homme est enfermé, pour dire, qu'il ne veut voir personne, soit qu'il travaille, soit qu'il soit bourru. On dit aussi, qu'une terre, qu'une maison est enfermée, lors qu'elle est bornée, qu'on ne s'y peut estendre, soit qu'elle soit entre des rivieres & des montagnes, soit que les terres voisines soient occupées par de puissans voisins. On dit aussi, Cela sent l'enfermé, pour dire, est gasté pour n'avoir pas esté à l'air.
 
On dit proverbialement, qu'il ne faut pas enfermer le loup dans la bergerie, pour dire, qu'il ne faut pas guerir une playe par dehors, & laisser dedans des semences de corruption.
Drôles d'expressions Faire un tabac Faire un tabac

« C’est une folie comme du tabac ; quand on y est accoutumée, on ne peut plus s’en passer », plaisante Madame de Sévigné à propos d’un parfum (1675).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 21/12/2021