invectiver

définitions

invectiver ​​​ verbe

verbe intransitif Lancer des invectives.
verbe transitif Couvrir (qqn) d'invectives. ➙ injurier. Se faire invectiver.

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'invective

tu invectives

il invective / elle invective

nous invectivons

vous invectivez

ils invectivent / elles invectivent

imparfait

j'invectivais

tu invectivais

il invectivait / elle invectivait

nous invectivions

vous invectiviez

ils invectivaient / elles invectivaient

passé simple

j'invectivai

tu invectivas

il invectiva / elle invectiva

nous invectivâmes

vous invectivâtes

ils invectivèrent / elles invectivèrent

futur simple

j'invectiverai

tu invectiveras

il invectivera / elle invectivera

nous invectiverons

vous invectiverez

ils invectiveront / elles invectiveront

synonymes

invectiver

verbe transitif

injurier, insulter, agonir (littéraire), incendier (familier)

verbe intransitif

crier, déclamer, fulminer, pester

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il ne sert à rien dans ce cas-là de s'invectiver les uns les autres, il faut agir.Europarl
Il s'était campé vis-à-vis de l'orateur, et se plaisait à l'invectiver.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Car enfin, invectiver un homme et le flanquer à la porte, voilà certainement une insulte : aucun doute possible là-dessus.Charles Des Écores (1852-1905)
Il ne perdit plus une occasion d'invectiver le malheureux oncle.Marcel Proust (1871-1922)
Chaque matin, les journaux et les pamphlets viennent discuter les affaires, juger les caractères, invectiver par leur nom les lords, les orateurs, les ministres, le roi lui-même.Hippolyte Taine (1828-1893)
C'est un honnête homme : il va nous invectiver tous ; son éloquence est terrible.Anatole France (1844-1924)
Il se mit en posture d'invectiver un adversaire, les poings sur les hanches, la tête renversée.Hector Malot (1830-1907)
Je lui donnerais néanmoins cette louange que de savoir puissamment invectiver, et d'avoir parfaitement bien rencontré où il s'est agi de mériter le titre de satirique.François de La Rochefoucauld (1613-1680)
Le roi les fait soigner dans son palais, mais il a le tort de les mettre trop près l'un de l'autre, dans la même salle, où ils continuent à s'invectiver.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
Je ne tiens pas à invectiver ici la délégation sur le terrain.Europarl
Continuer à s'invectiver sur les responsabilités historiques des uns et des autres me paraît stérile justement.Europarl
D'ailleurs personne ne remarqua mon départ : ils étaient bien trop occupés à s'invectiver et à blasphémer pour faire attention à moi...Adolphe Retté (1863-1930)
Leur serait-il plus difficile de voter, l'un pour les radicaux, l'autre pour les conservateurs, sans se meurtrir ou s'invectiver ?Charles Turgeon (1855-1934)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « INVECTIVER » v. n.

Declamer contre quelqu'un, deschirer sa reputation. un sage President doit empescher les Advocats d'invectiver contre leurs parties. Il ne faut point invectiver contre les absens. On le dit aussi des choses. On ne sçauroit trop invectiver contre le luxe des femmes d'aujourd'huy.
Podcasts Parler comme jamais, épisode 4 : l'écriture inclusive Parler comme jamais, épisode 7 : jeux de traduction

Les idées reçues sur la traduction ont la vie dure.

Laélia Véron 14/06/2021