Email catcher

jappement

définitions

jappement ​​​ nom masculin

Action de japper ; cri d'un animal qui jappe.

synonymes

jappement nom masculin

aboiement, glapissement

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le chien redressa la tête et répondit par un grognement de joie, accompagné de deux ou trois jappements.Eugène Sue (1804-1857)
On entendit un faible jappement derrière la porte.Octave Mirbeau (1848-1917)
Elle pourra alors bondir en avant, avaler les distances de ses courtes pattes, tout en laissant échapper quelques jappements aigus et sonores.Sociographe, 2021, Emmanuelle Fournier Chouinard (Cairn.info)
A ces lamentables accents répondaient les hennissements des chevaux et les jappements des loups qui rôdaient autour du poste, en quête d'une proie.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Il en sortait, comme un jappement, des exclamations et des hourras qui de près devaient être tonitruants.Louis Dumure (1860-1933)
Un rire humble, tandis qu'il répétait cette plainte, un rire comme un triste jappement de chien errant, s'étouffa dans la manche de son pardessus.Camille Lemonnier (1844-1913)
La radio locale a par ailleurs partagé un enregistrement sonore des jappements de la portée de louveteaux.Ouest-France, 27/02/2019
Pour ce motif, les jappements d'un chien, puis, à dater de 1971, le bruit excessif occasionné par des enfants turbulents, autorisent à engager une action judiciaire.Vingtième siècle, 2014, Christophe Granger (Cairn.info)
Le brave garçon, qui est adoré de ses pensionnaires, se trouve littéralement assailli de caresses, assourdi de jappements, suffoqué d'embrassades.Louis Boussenard (1847-1910)
En apercevant sa sœur, il lâcha le chien qui, partant comme un trait, avec des jappements caressants, se roula aux pieds de la jeune fille.Georges Ohnet (1848-1918)
De semblables jappements en sortaient, de semblables gestes minuscules agitant des drapeaux microscopiques.Louis Dumure (1860-1933)
Notre regard dérive alors avec le courant, laissant derrière lui les jappements du chien et les cris de l'enfant qui le poursuit.Vacarme, 2000, Robin Campillo (Cairn.info)
Les bruits de la ville insensiblement s'éloignaient, le roulement des charrettes, le tumulte des voix, le jappement des chiens sur le pont des navires.Gustave Flaubert (1821-1880)
Pendant un moment on n'entend plus que leurs jappements et leurs aboiements à travers l'épaisse muraille d'arbres et de fougères.Vacarme, 2000, Robin Campillo (Cairn.info)
Un enregistrement sonore des jappements de ces animaux a également été partagé.Ouest-France, 27/02/2019
Les agents sont alertés par des jappements d'animaux dans le camion.Ouest-France, 03/09/2020
Parfois, dans les nuits noires, il s'y élève des clameurs sinistres, mêlées aux aboiements des chiens affamés et aux jappements des chacals.Hector France (1837-1908)
Enfin, monsieur, c'était une désolation dans le cachot, où l'on entendait plus de sanglots et de jappements que de paroles.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Les jappements de leurs chiens retentissent jusqu'à nous.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
On ne percevait encore aucun animal sauvage, mais des jappements continus indiquaient, que les loups des prairies n'étaient pas loin.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « JAPPEMENT » subst. masc.

Terme de Venerie. Le jappement des chiens fait partir le gibier.
Drôles d'expressions Yoyoter du bulbe Yoyoter du bulbe

Il y a bien de quoi perdre la tête si l’on cherche le sens du jeu de yoyo. Car c’est de là que vient l’argot yoyoter ; et pour yoyoter, ça yoyote.

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 26/01/2022