latin

 

définitions

latin ​​​ , latine ​​​ adjectif et nom

adjectif
Qui appartient au Latium, région d'Italie autour de Rome, au pouvoir de Rome, puis à l'Empire romain antique. ➙ romain. Les peuples latins. La langue latine (ci-dessous, II). —  De la langue latine. Version latine. Dictionnaire latin. —  Quartier latin : quartier de Paris où se trouvent des facultés.
D'origine latine. ➙ roman. Les langues latines.
Où l'on parle des langues latines. Amérique latine. ➙ latino-américain. —  Le tempérament latin. ➙ méditerranéen. —  nom Les Latins et les Anglo-Saxons.
nom masculin Langue indo-européenne parlée en Italie, puis dans tout l'Empire romain antique, et utilisée comme langue savante et religieuse. Latin classique. Latin tardif, bas latin. Latin populaire de Gaule (d'où est issu le français). Latin d'Église, latin chrétien. Latin médiéval, moderne. —  Études de latin (classique). —  Latin de cuisine : jargon imitant le latin. —  locution Y perdre son latin : n'y rien comprendre.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le tout était écrit en latin, comme il convient à un livre de cette importance et de cette gravité.Jean-Jacques Grandville (1803-1847)
Il ne passait, dans cette cour, aucun ambassadeur, prince ou cardinal, qu'elle ne le complimentât en latin, et souvent par des discours improvisés.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Nous aurons un autre meeting plus nombreux dans huit jours, puis j'essayerai d'aller agiter le quartier latin.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Ce livre, écrit en latin, fut traduit en italien avant la fin du même siècle.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Ces affections sont peintes avec trop de vérité dans l'ouvrage latin pour qu'on puisse se méprendre sur leur nature contagieuse et sur leur transmission vénéréique.Paul Lacroix (1806-1884)
Il avait beaucoup d'originalité, beaucoup d'esprit naturel, et savait un peu de latin, un peu d'allemand, un peu d'italien et un peu plus de français.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Ce n'est pas du latin qu'il nous faut ; c'est des raisons, et de bonnes encore, si c'est possible, s'entend.Édouard Corbière (1793-1875)
Mais je ne le sais pas, moi, le latin ; je ne l'ai jamais appris, et c'est à peine si je parle un très bon français.Jacques Fernay (1849-?)
Bel homme, une barbe naissante au menton, vêtu à l'anglaise, il parlait latin pour se faire comprendre.André Le Glay (1785-1863)
On peut dire sur cela le mot italien per la predica, ou le mot latin ad populum phaleras.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
À la condition de remplir l'office d'enfants de chœur, nous pouvions suivre là nos classes de grec et de latin.Ernest Daudet (1837-1921)
Berlioz, étant venu à la représentation, on le célébra en langue allemande, en français, et même en latin.Hector Berlioz (1803-1869)
Nous en vînmes à essayer du latin, et à nous entendre tant bien que mal, non sans quelques arcithuram, catalamus.Hector Berlioz (1803-1869)
Le ridicule, ainsi que l'odieux, allaient croissant, le peu qu'on leur soufflait de latin, elles le disaient tout de travers.Jules Michelet (1798-1874)
Mais ils s'écrièrent que c'était bien assez de les avoir entendus en latin, qu'ils ne se souciaient pas que l'on traduisît de pareilles turpitudes en langue vulgaire.Jules Michelet (1798-1874)
Il n'apprit le latin qu'à vingt-cinq ans mais il était nourri de la moelle de nos classiques.Jules Lemaître (1853-1914)
Avec quelque attention, votre latin y pourrait suffire ; mais je ne veux pas vous imposer un tel effort, et je vais risquer de traduire.Marie d'Agoult (1805-1876)
Nous sommes descendus jusqu'au dernier degré de la spirale, jusqu'à la fæmina simplex du satirique latin.Charles Baudelaire (1821-1867)
Il parle latin comme un évêque et refuse de dire deux fois la messe pour les sourds.Jules Renard (1864-1910)
Cependant la ponctuation, les erreurs u/n et les erreurs æ/œ en latin ont été tacitement corrigées à certains endroits.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « LATIN, INE » adj. & subst.

Langue morte & celebre qu'on parloit autrefois à Rome, qui est à present le fondement de la litterature, & connuë de tous les Sçavants, La Langue Latine passe par tout. En toute l'Europe on trouve des gens qui parlent Latin. Le Latin est la clef des sciences. Il parle Latin comme Ciceron. Une Version Latine. Une phrase Latine. Une harangue Latine. Un Dictionaire Grec, Latin, François & Latin. Un proverbe Latin. Des trippes de Latin : ce sont de meschants passages de Latin qu'on cite. On dit aussi, qu'un homme est bon Latin, pour dire, qu'il parle bien Latin. On expedioit autrefois tous les actes de Justice en Latin. Il y a eu des ordonnances expresses faites en 1512. & 1539. qui portent des deffenses d'expedier doresenavant les actes de Justice en Latin. L'Office Divin de l'Eglise Catholique se fait encore en Latin.
 
On appelle l'Université, & les colleges le païs Latin, ce qui se prend souvent pour pedanterie : & on dit d'un mauvais Escuyer, qu'il picque en Latin, pour dire, qu'il se tient à cheval à la maniere des Pedants. Scaliger dit que les Langues Françoise, Italienne & Espagnole sont des avortements de la Langue Latine.
 
LATIN, se dit quelquefois par opposition aux Grecs ; & alors il se dit des peuples & des nations. Corneille a dit de Rome dans ses Horaces :
 
... - & que tes bons destins,
 
Ne se borneront pas chez les peuples Latins.
 
L'Eglise Grécque a souvent eu different avec la Latine. Les Peres Grecs & les Latins ont eu les mêmes sentiments pour la Foy.
 
En termes de Marine, on appelle des voiles Latines, des voiles faites en triangle, ou à tiers point, qu'on appelle autrement oreilles de liévre, qui aboutissent en pointe par enbas. On s'en sert sur la Mediterranée & dans les galeres. Dans les vaisseaux les voiles d'artimon sont d'ordinaire Latines. On dit aussi en proverbe sur la mer, une marchandise Latine, c'est à dire, aussi-tost venduë qu'apprestée, ou de bon debit, telle qu'est l'huile de baleine.
 
LATIN, se dit proverbialement en ces phrases. Quand on entend dire du Latin à un ignorant, on dit, Le jour du Jugement viendra bientost, les asnes parlent Latin. On dit aussi à un Ecclesiastique ignorant qui dit quelques mots de Latin, que c'est du Latin de breviaire, pour luy reprocher qu'il ne sçait autre Latin que celuy qu'il a appris en disant son Office. On dit encore du meschant Latin, que c'est du Latin de cuisine, il n'y a que les marmitons qui l'entendent. On dit aussi, qu'un homme est au bout de son Latin, quand il ne sçait plus que dire ni que faire pour achever quelque chose : qu'il y a perdu son Latin, pour dire, qu'il a perdu tous ses soins & ses frais. On dit encore, Parler Latin devant les Cordeliers, quand on parle à des gens plus sçavants que soy. On dit encore, qu'un homme crache du Grec & du Latin, quand il en cite beaucoup : & quand il le fait mal à propos, on dit qu'il est fou en François & en Latin. Quand on veut traitter un homme d'ignorant, on dit qu'il ne sçait ni Grec, ni Latin.
Vidéos Le Secret Gutenberg Le Secret Gutenberg

Découvrez vite Le Secret Gutenbergle premier jeu d’évasion autour des grands textes de la langue française !

22/10/2020