macabre

 

définitions

macabre ​​​ adjectif

Qui évoque la mort. ➙ funèbre. Danse macabre.
Qui concerne les cadavres, les squelettes. Scène, plaisanterie macabre.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Macabre était un bandit adonné à tous les excès qui étaient le véritable but de ses courses.George Sand (1804-1876)
Ce boléro-macabre dura cinq ou six minutes, après quoi la toile tombant mit fin au supplice de ces deux malheureux... et au nôtre.Théophile Gautier (1811-1872)
La mer affolée danse une gigue macabre au-dessus des rochers où il a abandonné son cousin.Wenceslas-Eugène Dick (1848-1919)
Il croyait voir en cet ouvrage si révolutionnaire, trépidant, convulsif, macabre, l'annonce d'une ère nouvelle, après un bouleversement universel.Jacques-Émile Blanche (1861-1942)
Les deux jeunes gens passèrent à côté de ce pantin macabre, qui les dévisagea sans les reconnaître.Paul Bourget (1852-1935)
Quelque source voisine a trouvé assez récemment le moyen de suinter dans le mur où j'ai encore vu, il y a trente ans, les restes d'une danse macabre extrêmement curieuse.George Sand (1804-1876)
La joyeuse fanfare retentit avec ses airs de fête au milieu de cette désolation, tandis que les femmes avec des hurlements de louves affolées tournaient autour du triple rond macabre.Hector France (1837-1908)
Il a une figure toute jeune, toute rose, toute poupine, et le macabre de ses traits a disparu.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Ce fut l'effet d'un chant de coq ou d'un rayon d'aurore dans un sabbat ou une danse macabre.Georges Eekhoud (1854-1927)
Les différents considérants de notre résolution dressent un macabre réquisitoire des événements qui se sont produits au cours des derniers mois.Europarl
Mais pourquoi ces attitudes convulsées par le rire macabre, dans ce lieu de l'apaisement suprême ?Pierre Loti (1850-1923)
Tandis que je le soutiens et qu'il ne regarde rien, je regarde le bouleversement macabre par-dessus lequel nous fuyons.Henri Barbusse (1873-1935)
Il y avait là quelque drame macabre que la folie de l'un ou peut-être des deux aggravait chaque jour en le prolongeant.Jules Lermina (1839-1915)
Et c'était une grimace – une multitude de grimaces – qui donnaient à son visage une expression de cruauté comique et macabre.Octave Mirbeau (1848-1917)
Les bataillons arrivaient en courant, rythmant leurs pas et le bruit cadencé que faisaient leurs pieds s'approchait sinistre comme une danse macabre.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Supposons au bout de beaucoup d'années, où les millions seront changés en milliards, une crise financière, et la recherche impie et macabre de cet or.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Si nous ne prenons pas en compte les droits de l'homme dans le cadre des négociations, nous tomberons dans le cynisme le plus macabre.Europarl
Je rêve qu'on cloue un cercueil, à côté de moi, et que des masses de gens sont là, aux figures blafardes et farouches, qui piétinent et dansent une danse macabre.Georges Darien (1862-1921)
Macabre compte leur donner carrière, sauf à tirer de son côté avec vos dépouilles, s'il voit nos cavaliers s'aventurer dans de trop mauvaises affaires.George Sand (1804-1876)
Vite des rubans et des fleurs pour le chapeau du beau ménétrier, et en avant la danse macabre.Éliphas Lévi (1810-1875)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Soin Soin

Le soin que l’on a, que l’on prend et que l’on confie ; celui que l’on donne et que l’on reçoit.

Aurore Vincenti 23/04/2020