mansarde

 

définitions

mansarde ​​​ nom féminin

Toit brisé à quatre pans.
Chambre aménagée dans un comble et dont un mur est en pente.

mansardé ​​​ , mansardée ​​​ adjectif

Dont une paroi est inclinée, du fait de la pente du toit. Une chambre mansardée.
 

synonymes

mansarde nom féminin

chambre de bonne, galetas (vieux)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « mansarde »

Trois chambres et un cabinet sur le devant, rien que ça... remeublés à neuf, sans compter une mansarde pour sa bonne...Eugène Sue (1804-1857)
La maison, consistant en un rez-de-chaussée surmonté d'un étage et d'une mansarde, était un véritable arsenal.Jean-Baptiste-Antoine Ferland (1805-1865)
De la mansarde, elle vit les boulingrins si ras tondus qu'ils lui parurent peints en vert.Eugène Demolder (1862-1919)
Sa demeure n'est, nécessairement, ni la mansarde, ni la chaumière, ni la cellule de l'ascète, ni la barque du plus pauvre des pêcheurs.Charles Wagner (1852-1918)
Chaque soir, quand sa besogne était finie, il regagnait sa mansarde, et il cherchait dans les livres de quoi justifier ses rêves.Gustave Flaubert (1821-1880)
Quand elles rentrèrent dans la petite mansarde aux murailles grises et nues, où elles avaient tant pleuré, les pauvres enfants, leur cœur bondit de joie.Paul Féval (1816-1887)
Lefèvre avait donc loué au-dessus, au cinquième, une toute petite mansarde dans laquelle il avait mis un lit de fer et une petite commode antique.Théodore de Banville (1823-1891)
On renvoya la bonne ; on changea de logement ; on loua sous les toits une mansarde.Guy de Maupassant (1850-1893)
Le noble enfant lui donna trois mille francs par an, la nourriture, son logement qu'il fit arranger, et prit pour lui la mansarde d'un commis.Honoré de Balzac (1799-1850)
Aussi le poêle était-il garni et ronflait-il joyeusement, et le jeune prêtre s'en était approché avec une naïve avidité, car il avait eu bien froid dans sa mansarde.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Tel est le tableau complet que présente la mansarde de l'artisan, lorsque l'œil perce la pénombre où viennent mourir les faibles lueurs de la chandelle.Eugène Sue (1804-1857)
Il y en avait bien un millier qui faisaient un gros nuage noir autour de la mansarde.Charles le Goffic (1863-1932)
Il me conduisit dans sa mansarde ; elle était bien pauvre, mais charmante de propreté et toute brillante de fleurs et d'oiseaux.George Sand (1804-1876)
Il aperçut au beau milieu de la mansarde quatre caisses de voyage portant chacune le nom de l'un de nos quatre voyageurs.Augustine Fouillée (1833-1923)
Je me rappelle la mansarde où fut écrit mon premier livre : c'était en 1840, hélas !Paul Féval (1816-1887)
Dans le fond de la mansarde, sous l'angle surbaissé du toit, un lit de fer aux couvertures en désordre.Adolphe Retté (1863-1930)
Et elle alla prendre le réchaud rempli de charbon qu'elle avait placé dans un coin de la mansarde, et l'apporta au milieu de cette petite pièce.Eugène Sue (1804-1857)
Il les ramasse tant bien que mal, entre dans le petit hôtel qu'on lui indique, prend en haut une mansarde, s'étend sur le lit.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Donc, un jour qu'elle se livrait à cet exercice devant sa fenêtre, ses yeux levés avaient aperçu à une mansarde du toit la tête d'un jeune homme qui la contemplait.Eugène Chavette (1827-1902)
Arrivés à la mansarde, soit ignorance, soit générosité de leur part, les architectes déclarèrent que là, moins que partout ailleurs, il ne pouvait y avoir une retraite.Albert Delpit (1849-1893)
Afficher toutRéduire

Exemples de « mansardé »

La maison ne se compose que d'un rez-de-chaussée auquel on accède par un perron, et d'un étage, surmonté d'une fenêtre mezzanine et d'un toit mansardé.Jules Verne (1828-1905)
Deux pièces en bas, deux en haut, un sous-sol et un deuxième étage mansardé.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
La maison ne comportait qu'un rez-de-chaussée assez élevé et un premier étage mansardé, de deux pièces seulement, dont une servait à la bonne.Fernand Kolney (1868-1930)
C'était une construction basse, ne contenant qu'un rez-de-chaussée, coiffé d'un toit mansardé.Guy de Maupassant (1850-1893)
Les murs blancs surtout, la grande blancheur du plafond mansardé, l'enveloppaient d'une robe de candeur, dont elle ne se serait dévêtue qu'avec des larmes.Émile Zola (1840-1902)
Je ne voulus d'aucune, et j'arrêtai mon choix sur un petit réduit mansardé, sous le toit.Romain Rolland (1866-1944)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MANSARDE » subst. fem.

Terme d'Architecture. C'est une maniere de charpente ou couverture de maisons qui se fait par des toits recouppez, qui ont double pente, au lieu de celle qui estoit droitte & pointuë dont on se servoit autrefois. Son nom vient de Mansard, celebre Architecte moderne qui en est l'inventeur. On tient pourtant que cette pensée luy est venuë de l'assemblage des bois de charpente, que Sangallo Architecte avoit figuré pour faire les cintres de St. Pierre de Rome, dont Michel Ange s'est servi. Les figures en sont données par le Muet dans son Palladis. Tous les beaux bastiments d'aujourdhuy sont couverts d'une mansarde, ou à la mansarde.
Le dessous des mots Évasion textile Évasion textile

L'Orient évoque des visions lointaines et mystérieuses, des fastes somptueux et colorés. Pendant des siècles, il a été pour l'Occident la source de connaissances savantes fondamentales en matière d'astronomie, de mathématiques et de médecine, ainsi que de produits précieux tels que les épices, l’encens et les riches étoffes. Les draps d’or, de soie, les velours d’Orient, pourpre, soie, brocart, par leur caractère luxueux et leur prix élevé, participaient au prestige de leurs riches et puissants possesseurs, souverains et ecclésiastiques. Les étoffes byzantines ont survécu dans les trésors des églises d’Occident, pour protéger les reliques des saints ou confectionner les habits sacerdotaux d’apparat. 

Marie-Hélène Drivaud 17/07/2020