maquereau

 

définitions

maquereau ​​​ nom masculin

Poisson de mer comestible au dos vert et bleu, vivant en bancs dans les mers tempérées.
Le maquereau commun Le maquereau commun - Crédits : iStockphoto/lvdesign77 Crédits : iStockphoto/lvdesign77

maquereau ​​​ , maquerelle ​​​ nom

familier et vulgaire Personne qui vit de la prostitution des femmes. ➙ mac, proxénète.
 

synonymes

maquereau nom masculin

[familier] proxénète

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Tels diront, comme faisoit hier un maquereau de l'antechrist : je ne sais que trouver ici de nouveau.François Béroalde de Verville (1556-1626)
Le maquereau se presse en bancs épais autour de l'île.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Il importe de résoudre ce différend au plus vite, car la surpêche du maquereau aura un effet dévastateur sur les prises futures.Europarl
Il voyage accompagné d'un excellent maquereau, un médecin italien.Stendhal (1783-1842)
Gervaise ferma les yeux, car elle crut un instant qu'elle allait recevoir le maquereau par la figure.Émile Zola (1840-1902)
On croit qu'on le tirait par expression des entrailles marinées du scombre ou maquereau ; mais alors rien ne rendrait raison de ce haut prix.Jean Anthelme Brillat-Savarin (1755-1826)
Si la fille de la maison est riche, on la mariera à quelque maquereau ou à monsieur le secrétaire.Paul Lacroix (1806-1884)
Il en sera de même d'un poisson excellent, magnifique, le maquereau, qu'on poursuit barbarement en toute saison.Jules Michelet (1798-1874)
Un moment je sentais bien le poids du maquereau au bout de ma ligne ; mais un moment après il était parti.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Nous ne pouvons pas décimer cette population saine de maquereau.Europarl
Les gens de cette goélette nous apprirent que le maquereau essaimait, mais qu'il était petit.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
A peine, de temps en temps, un petit maquereau, sorte de fretin, se hasarde-t-il de donner sur l'amorce ; tous nos gens respirent.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Toutefois, cette vie de paresseux me pesait plus que vous ne sauriez croire ; je n'ai pas l'âme d'un maquereau.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
De temps à autre, il lançait seulement un regard sur le maquereau, posé au bord de la commode.Émile Zola (1840-1902)
L'actuel différend sur le maquereau – dont d'autres orateurs ont discuté – a des répercussions sur toutes les négociations internationales.Europarl
Dans le cas des espèces migratoires telles que celle du maquereau, nous aurons toutefois aussi besoin d'un accord s'appliquant aux eaux territoriales.Europarl
Je me suis abstenu parce que le rapport ne se concentre pas suffisamment sur les aspects économiques de la pêche au maquereau.Europarl
En ce qui concerne le maquereau, l'augmentation unilatérale des quotas, sans discussion préalable, et ses conséquences pour les flottes voisines, témoignent d'un manque de clairvoyance.Europarl
Long de sept ou huit pieds, le maquereau-cheval ressemble au véritable maquereau, par sa figure, sa chair et ses allures.Jean-Baptiste-Antoine Ferland (1805-1865)
Puis le fendeur prend un maquereau dans sa main gauche et l'étend sur une table.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MAQUEREAU, MAQUERELLE » subst. masc. & fem.

Qui tient un lieu de prostitution, qui fait mestier de desbaucher des filles, qui fait les intrigues, les allées & venues necessaires pour cela. Ce mot, aussi-bien que celuy de Maquignon, vient de maque, qui en vieux François signifioit vente. Il y a encore à Paris l'Hostel de la Maque, où les Picards venoient vendre leurs marchandises : ce qui est fort vraysemblable. D'autres le derivent de machar Hebreu, qui signifie vendre. Tripault le fait venir de aquariolus, qui a signifié en Latin un homme qui sollicite la pudicité des filles. Et quelques-uns ont adjousté, que alcahuete dont se servent les Espagnols en la même signification, vient de aquahuete, quod aquam ferat. Menage pretend qu'il vient de macula, à cause que ceux qui representoient les maquereaux dans les anciennes Comedies, estoient vestus de diverses couleurs, comme on voit dans Tertullien de Pallio, & à cause qu'on appelle maquereaux ces taches qui viennent aux jambes, & les poissons d'Avril qui sont pareillement tachetez. Nicod rapporte les mêmes étymologies que Menage.
 
MAQUEREAUX, au plur. sont des taches de la peau qui viennent particulierement aux jambes & aux cuisses pour s'estre chaussé de trop prés. Ils sont ainsi nommez, par ce qu'ils imitent les taches du maquereau.
 
On appelle proverbialement un maquereau, un poisson d'Avril. On dit aussi de celuy qui ne paye point son escot, sa part de quelque despense commune, qu'il est franc comme un maquereau.

Définition de « MAQUEREAU » subst. masc.

Poisson de mer qu'on pesche aux mois d'Avril & de May. Il est long & menu, tacheté de bleu & de noir. On en mange de frais & de Salé. L'eau dans laquelle on fait cuire les maquereaux est fort lumineuse quand elle est remuée. En Latin scomber. Ce mot vient à maculis, parce qu'il est fort tacheté. Quelques-Autheurs modernes l'ont appellé maquerellus.
Les mots de l’époque Chez-soi Chez-soi

J’ai envie de vous parler de Bertha Mason. Personnage marginal de Jane Eyre (1847), roman de Charlotte Brontë, elle est la première épouse cachée de Rochester.

Aurore Vincenti 06/05/2020