marmiton

définitions

marmiton ​​​ , marmitonne ​​​ nom

Jeune aide de cuisine.

synonymes

marmiton nom masculin

aide-cuisinier, gâte-sauce (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Me vois-tu jouant de la guitare sous la fenêtre d'une cuisine et supplanté par un marmiton portant le roquet d'une vieille douairière crachant sa dernière dent ?Théophile Gautier (1811-1872)
Le marmiton préparait la cuisine en plein air.Eugène Demolder (1862-1919)
La figure décomposée du marmiton lui fit peur.Eugène Demolder (1862-1919)
Passa un marmiton qui portait une tourte monumentale.Arsène Houssaye (1815-1896)
Ainsi équipé, il se rendit au château du roi du pays, et demanda si l'on avait besoin d'un marmiton : on lui répondit que oui.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Le seul témoin de cet incident avait été le petit marmiton.Charles de Bernard (1804-1850)
Le marmiton, qui avait probablement vu plus d'une fois l'homme des bois, ne jeta qu'un regard distrait dans la chambre du captif, et s'en retourna éplucher ses choux.Joseph Marmette (1844-1895)
Évidemment, se disait-il, je ne suis que le marmiton, cet autre est le cuisinier en chef.Émile Gaboriau (1832-1873)
Kourroglou fut grandement surpris de voir tant de splendeur et de gravité dans un homme qui, six mois auparavant, n'était qu'un marmiton.George Sand (1804-1876)
Avez-vous dans votre cuisine quelque marmiton un peu adroit dans ce genre-là ?Paul de Kock (1793-1871)
Chaque convive est marmiton à son tour et lave l'auge dans l'eau de mer.Louis Ange Pitou (1767-1846)
Ils parlaient mystérieusement et le marmiton désigna de loin au piqueur de cerfs certaines places sur les toits des communs du château.Eugène Demolder (1862-1919)
Teverino prit le tablier et le bonnet blanc d'un marmiton et se mit facétieusement à l'œuvre avec l'abbé, dans la cuisine, prétendant avoir des secrets merveilleux dans cet art.George Sand (1804-1876)
Le premier garçon dont il fut amoureux étoit un marmiton : il lui donna plus de quatre-vingt mille livres.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Le marmiton avait parlé fièrement, prenant apparemment ce rôdeur mal mis pour un pauvre...Jules Michelet (1798-1874)
Jamais ce marmiton ne peut revirer de bord avec le navire !Édouard Corbière (1793-1875)
Il les habillait aussitôt, l'un en marmiton, l'autre en cuisinière de bonne maison.Jean-Eugène Robert-Houdin (1805-1871)
L'aubergiste dit un mot à l'oreille du marmiton, et l'enfant partit en courant dans la direction de la mairie.Victor Hugo (1802-1885)
Le moins favorisé de tous, le marmiton, contemplait avec une tendresse inexprimable deux beaux louis d'or tout neufs.Edmond About (1828-1885)
Il est plaisant d'avoir supposé que nos chiens appelés tourne-broches viennent de cette belle origine, comme d'avoir fait honneur au marmiton du surnom de son élève.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MARMITON » subst. masc.

Valet de cuisine qui prend garde à la marmite, qui a soin de la faire bouillir. Il y a des marmitons chez les grands qui couchent dans la marmitte.
Drôles d'expressions C’est la quadrature du cercle C’est la quadrature du cercle

Cette expression est utilisée pour désigner un problème dont on sait par avance, parce que cela a été dûment démontré, qu’il n’a pas de solution.

Étienne Klein 22/09/2021