matelas

 

définitions

matelas ​​​ | ​​​ nom masculin

Pièce de literie, long et large coussin rembourré qu'on étend d'ordinaire sur le sommier d'un lit. Matelas en mousse, à ressorts. —  Matelas pneumatique, enveloppe de toile caoutchoutée qu'on gonfle d'air pour s'y allonger.
familier Un matelas de billets, une grosse liasse.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il se barricada dans sa chambre, s'étendit sur un matelas et se brûla la cervelle avec un pistolet.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Des effets sont plus utiles à une femme que des matelas à un homme ; d'ailleurs il faut bien s'entr'aider.Louise Fusil (1771?-1848)
Elles gisaient sur des matelas, des malles, des couvertures, dans un oubli complet de toute grâce et de toute pudeur.Théophile Gautier (1811-1872)
Beaucoup me jalousent d'être de vos premières actionnaires, et si on les écoutait, on vendrait jusqu'à ses matelas, pour prendre de vos actions.Émile Zola (1840-1902)
Dorian recula, et regarda autour de lui les gens grotesques, qui gisaient avec des postures fantastiques sur des matelas en loques....Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Ne cherchez là ni matelas, ni draps : une épaisse couche d'élastiques branches de sapin est le meilleur des sommiers.Charles Gailly de Taurines (1857-1941)
Elle communiquait avec une chambre plus petite, où l'on voyait deux couchettes d'enfants, sans matelas.Gustave Flaubert (1821-1880)
Ses mouchoirs avaient la taille d'une serviette et des carreaux blancs et bleus comme la toile à matelas.Jacques-Émile Blanche (1861-1942)
C'était donc là ce monde, qu'elle aussi voyait passer dans un coup de foudre, depuis un an bientôt qu'elle se traînait de son matelas à sa chaise.Émile Zola (1840-1902)
On devrait vous étouffer entre la paillasse et le matelas de vos berceaux, sacs à chagrin que vous êtes !Paul Féval (1816-1887)
Ils fouillèrent dans les matelas, dans les paillasses, dans les vêtements, et ne trouvèrent rien.Alcide de Beauchesne (1800-1873)
Coupeau continuait son cavalier seul, de la fenêtre au matelas, et du matelas à la fenêtre, suant, s'échinant, battant la même mesure.Émile Zola (1840-1902)
La cellule était matelassée du haut en bas ; par terre, il y avait deux paillassons, l'un sur l'autre ; et, dans un coin, s'allongeaient un matelas et un traversin, pas davantage.Émile Zola (1840-1902)
Il jeta deux plaintes déchirantes, il s'étala à la renverse sur le matelas, dans lequel ses talons s'étaient empêtrés.Émile Zola (1840-1902)
Pendant quelques jours nous eûmes des matelas ; mais un grand nombre d'officiers blessés en manquaient, et l'empereur leur fit donner les nôtres.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Un matelas passablement pierreux et ressemblant à un sac de noix fut étendu à terre et se chargea de nous faire reposer.Théophile Gautier (1811-1872)
Burnel étoit seul, et très-occupé à compter des piastres qu'il tiroit d'un grand pagara pour les jeter dans un matelas de coton.Louis Ange Pitou (1767-1846)
Je fus donc obligé de me reléguer dans une petite soupente, où mon lit n'étoit composé que d'un matelas.Robert Estienne (1723-1794)
Chacun a pour logement une étroite cellule, et pour tout meuble une natte, un matelas, une couverture, et point de draps ; ils n'en ont pas besoin, puisqu'ils dorment vêtus.Volney (1757-1820)
Mais le concierge ne se tint pas pour battu et, ne pouvant obtenir une couverture, il la remplaça par un matelas.Maxime de La Rocheterie (1837-1917)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MATELAS » subst. masc.

Grand & ample coussin qui tient toute l'estenduë d'un lit, & qui en fait la principale garniture. C'est de la laine ou de bourre piquée, & enfermée entre deux toiles, coutils, futaines, ou satins. Les matelas de laine sont les plus chers, puis ceux de bourre Lanice, en suitte ceux de laveton, & enfin ceux de simple bourre. Il faut de temps en temps faire rebattre ses matelats. A la Chine on fait des matelas d'une espece d'alga marina, ou gouesmon seche, qui est plus deliée & plus douillette que la soye. C'est une herbe qui entretient un frais admirable. On y fait aussi des chevets & des oreillers d'éclisses fort deliées de roseaux qui ne sont remplis que d'air, & sont fort douillets ; & quand on se retourne, il en sort un air frais qui esvente le visage. Ce mot vient de mattula, ou minor matta, petite natte, parceque les Anciens, & sur tout les Moines, couchoient sur des nattes. On l'a appellé aussi matura, d'où on a fait d'abord matras, & puis matelas.
 
MATELAS, se dit aussi des coussinets qu'on met au dossier du carrosse, & aux costés sur les accoudoirs pour y estre plus mollement, On y met du coton piqué entre des toiles de taffetas.
Les mots de l’époque Chez-soi Chez-soi

J’ai envie de vous parler de Bertha Mason. Personnage marginal de Jane Eyre (1847), roman de Charlotte Brontë, elle est la première épouse cachée de Rochester.

Aurore Vincenti 06/05/2020