méchamment

définitions

méchamment ​​​ adverbe

Avec méchanceté. ➙ cruellement, durement.
familier Fortement, beaucoup. Il était méchamment soûl.

synonymes

méchamment adverbe

hargneusement, agressivement, cruellement, désagréablement, durement, mauvaisement (littéraire)

[familier] drôlement (familier), joliment (familier), sacrément (familier), vachement (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Bref, on caquetait méchamment, comme les badauds savent le faire, quand il s'en donnent la peine.Wenceslas-Eugène Dick (1848-1919)
Vous avez voulu sans doute me punir d'avoir si promptement oublié la distance qui existe entre nous, mais vous l'avez fait méchamment, monsieur le comte.Amédée Achard (1814-1875)
Ce que je ressentais pour elle était bizarre, inexplicable ; je la haïssais à la fois, et d'avoir rendu mon mari amoureux d'elle, et de rire méchamment des tourments qu'il éprouvait.Eugène Sue (1804-1857)
N'allez pas conclure méchamment à un petit lâchage ; jamais, mon ami, dans la solitude où me met mon deuil, je n'ai senti mieux le cher de notre amitié.Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
D'ailleurs elles-mêmes refusaient méchamment de croire à la préférence dont je voulais bien les favoriser, et leur bienveillance à mon égard n'allait pas sans une défiance mal déguisée.Léon de Tinseau (1842-1921)
Comme il savait bien qu'il la mangerait, le loup ne se pressait pas ; seulement, quand elle se retourna, il se mit à rire méchamment.Alphonse Daudet (1840-1897)
J'espère qu'il ne dit pas méchamment que cela ne va pas par manque de compétences !Europarl
C'étaient de ces réflexions générales, au moyen desquelles on essaye de se consoler d'avoir, par passion ou faiblesse, méchamment agi.Auguste Angellier (1848-1911)
Je dois avouer qu'ils étaient très-méchamment faits ; si j'étais mauvais charpentier, j'étais encore plus mauvais tailleur.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Elle la contemplait d'un œil avide, puis se mit à jeter des pierres pour faire tomber ce fruit qui continuait méchamment à adhérer à son rameau...Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Je le crois sans peine ; jamais complot n'a été plus méchamment et plus habilement conçu ; écoutez donc... et apprenez à connaître cette femme.Eugène Sue (1804-1857)
Quoi de plus insensé que de repousser une bonne heure présente ou de se la gâter méchamment par inquiétude de l'avenir ou par chagrin du passé !Arthur Schopenhauer (1788-1860), traduction Jean Alexandre Cantacuzène (1829-1897)
Pérépélitzina lui murmura quelques mots à l'oreille, mais la vieille dame agita méchamment la main.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction J.-W. Bienstock (1868-1933) et Charles Torquet (1864-1938)
La réflexion faisant son œuvre, son cœur bondissait de joie, et il ricanait méchamment à l'espoir d'une revanche prochaine.Émile Gaboriau (1832-1873)
D'aucuns ont prétendu méchamment qu'ils s'étaient consolés mutuellement dans leur veuvage ; ces sots propos ne nous importent guère.Jules Sandeau (1811-1883)
Lorsqu'au contraire la femme est jolie, il sourit méchamment, et le silence qu'il garde alors est formidable de mauvaises pensées.Émile Zola (1840-1902)
Toutes les passions que j'ai pu exposer en quinze ans de bataille littéraire sont exploitées méchamment.Émile Zola (1840-1902)
Que l'on ne pense pas non plus que j'aie choisi méchamment dans l'examen de cet ouvrage, les parties les plus singulières, qui auraient le plus embarrassé ceux que je combats.Edgar Quinet (1803-1875) et Jules Michelet (1798-1874)
La mise en vigueur de la constitution, souvent et méchamment demandée par les aristocrates, avait de grands périls.Adolphe Thiers (1797-1877)
Pauvre petit lézard, qu'une camarade jalouse écrasa méchamment, et qui, ses boyaux derrière lui, se traîna pour mourir près d'elle.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MESCHAMMENT » adv.

Avec un mauvais dessein, par meschanceté. Dans les amendes honorables on fait dire au criminel, que meschamment, temerairement & comme mal advisé il a commis un tel crime.