médiocrement

 

définitions

médiocrement ​​​ adverbe

Assez peu, assez mal. Il joue du piano médiocrement.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Pour continuer à les entendre, il eût fallu presser le pas ; mais je m'intéressais médiocrement à la suite de cet entretien.Émile Souvestre (1806-1854)
Il l'apprit cependant, et, comme « il était original en tout, » il ne fut que médiocrement satisfait de l'honneur que le roi lui faisait en aimant la marquise.Émile Gaboriau (1832-1873)
À vrai dire, je ne m'intéressai que médiocrement à ce que le comte avait fait, non plus qu'à l'avenir qu'il rêvait.Pierre Zaccone (1818-1895)
Là j'entrepris de nouveau un grand nombre de portraits, ce qui me satisfaisait médiocrement, à dire vrai.Élisabeth Vigée-Lebrun (1755-1842)
Le nombre est assez considérable de ceux qui, bien que doués médiocrement, sont appelés à cette collaboration.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Notre revanche, c'est que vos personnages, ne frayant pas avec nous, nous passionnent parfois médiocrement.Jules Lemaître (1853-1914)
Elle plut médiocrement, parce qu'elle manquait d'expérience et aussi parce que les spectateurs n'étaient pas excités à l'admiration par un long bruit de louanges.Anatole France (1844-1924)
Ces articles portaient sur des livres de tout genre, et la forte éducation que le jeune homme s'était faite ne le servit pas médiocrement.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Peut-être ces détails, qui ont tant d'intérêt à mes yeux, n'en auront-ils que médiocrement aux vôtres.Émile Souvestre (1806-1854)
Plusieurs altercations assez aigres avaient eu lieu entre les deux frères, et l'aîné, à tort ou à raison, avait trouvé le respect dû à son âge médiocrement observé.Arthur de Gobineau (1816-1882)
À cause de l'excellence qu'on attribue à ces deux havres, ce tracé mériterait beaucoup d'attention si le terrain qui les sépare n'était que médiocrement difficile.Michel Chevalier (1806-1879)
Ce qui me désole en tout ceci, c'est que j'ai beau faire, j'ai l'air de respecter médiocrement une grande mémoire.Jules Lemaître (1853-1914)
Des morceaux de tous ces divers genres, même médiocrement traduits, ne pourraient manquer de plaire ; mais dans une telle surabondance, que choisir, et où s'arrêter ?Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Ces trois derniers traits, peu cohérents et médiocrement conservés, s'accusent surtout par des différences de niveau.Pierre Puiseux (1855-1928)
Le reste importe médiocrement à ceux qui sont plus attentifs aux effets et aux causes, que curieux des noms de lieu et des dates.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Un bon souper, composé d'un saumon, d'écrevisses énormes, de viandes noires et de crèmes, n'augmenta pas médiocrement cette verve des seigneurs portugais.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il parle avec confiance ; il fait répéter celui qui l'entretient, et il ne goûte que médiocrement tout ce qu'il lui dit.Jean de La Bruyère (1645-1696)
Je me suis tenu tout le temps sur votre terrain, celui de la science, et je vous répète encore une fois que j'y suis médiocrement solide.Gustave Flaubert (1821-1880)
Elle déshabille trop vite la femme et ne plaît, si l'on en croit les confidences, que médiocrement aux hommes.Pierre de Lano (1859-1904)
Les préoccupations du jour l'intéressaient médiocrement ; il y avait tout un ordre de sentiments moins transitoires.Gustave Flaubert (1821-1880)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MEDIOCREMENT » adv.

D'une maniere mediocre. Il est mediocrement grand, mediocrement devot, mediocrement brave.
Podcasts Parler comme jamais, épisode 5 : le français médiéval Parler comme jamais, épisode 5 : le français médiéval

À quoi ressemblait notre langue, il y a plus de 500 ans ? Découvrez vite ces deux épisodes consacrés au français médiéval. 

Laélia Véron 26/02/2021