modérément

définitions

modérément ​​​ adverbe

Avec modération. Boire, manger modérément.

synonymes

modérément adverbe

sans excès, avec modération

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je ne serais que modérément rassuré à l'idée de laisser mon véhicule dans l'établissement qu'il est chargé de surveiller.Europarl
Vous savez que j'ai toujours été d'opinion de suivre les modes modérément, mais de ne jamais les outrer.Maxime de La Rocheterie (1837-1917)
Elle ferait même bien d'ajouter qu'après examen d'un chimiste, les matières qui la composent ne nuisent que modérément à la santé.Ernest Michel (1837-1896)
Les vaches et les brebis aiment beaucoup cette nourriture, mais il faut agir modérément à leur égard de crainte que leur lait ne se tourne.Joseph Audibert (1854-1921)
Si nous examinons l'ensemble et considérons le climat dans lequel les négociations ont eu lieu, mon groupe parlementaire estime que le résultat est modérément positif.Europarl
Comme il fallait faire de la place pour le souper, on but et on mangea modérément.Henry Murger (1822-1861)
En mangeant modérément, non-seulement on conserve sa santé, ainsi que je l'ai dit plus haut, mais on transpire moins dans un temps donné.Benjamin Franklin (1706-1790), traduction Jean Henri Castéra (1749-1838)
Les spiritueux tels que l'eau-de-vie, pris en quantité, font autant de mal qu'ils font de bien pris modérément.René Desgenettes (1762-1837)
Nous sommes de vieux amis, et nous le serons toujours, si nous avons la sagesse de persister à nous aimer modérément comme vous me l'avez promis.George Sand (1804-1876)
Le vin, modérément, mais libéralement distribué par rations inégales, selon le travail et l'âge, brillait dans les verres.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Ce peuple, si accoutumé à la liberté politique, demanda modérément à son souverain la liberté légale, une constitution.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Il fallut même engager nos compagnons à n'en boire que modérément ; ils auraient fini par se rendre malades.Jules Verne (1828-1905)
C'était le vin du palmier, qui enivre comme le suc de la vigne, et qui de même restaure quand on en boit modérément.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
On admire l'autorité sans bornes de cette reine ; on l'admire d'autant plus qu'elle n'en use que modérément.Benjamin Constant (1767-1830)
Tamberlick fut magnifique d'énergie et de passion dans le troisième acte, qui est sublime : on ne l'applaudit que modérément.Armand de Pontmartin (1811-1890)
Je me trouve toujours mieux cependant après mon thé et mes biscuits qu'après tout autre repas, et cela même encore faut-il que j'en prenne modérément.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Elle aimait son père mais sans tendresse, le plaisir mais sans frénésie, la toilette mais modérément ; elle aima son mari mais sans passion.Charles Flor O'Squarr (1830-1890)
Cette solution définitive, qui concerne le courant électrique, doit être modérément éloignée des solutions du deuxième paquet, autrement l'introduction du troisième paquet n'aurait aucun sens.Europarl
Avoir des égards pour un artiste, c'est l'applaudir modérément, lors même qu'il n'a pu donner de billets à la claque.Hector Berlioz (1803-1869)
Selon moi, les documents collectés dans les administrations ne sont d'ailleurs rendus que modérément accessibles par la présente directive.Europarl
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MODERÉMENT » adv.

Avec moderation. Le vin est une bonne chose pour la santé, pourveu qu'on en use moderément. Le Roy par ses Edits fait certaines graces en payant les sommes auxquelles on sera moderément taxé en son Conseil.