ménestrel

 

définitions

ménestrel ​​​ nom masculin

au Moyen Âge Musicien et chanteur ambulant. ➙ jongleur.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et l'églantine du ménestrel sera fanée, que fleurira toujours la giroflée, chaque printemps, aux gothiques fenêtres des châteaux et des monastères.Aloysius Bertrand (1807-1841)
Robert est venu avec moi, il est le ménestrel adoré de ces dames.Hector Berlioz (1803-1869)
Il passa la nuit dans une petite hôtellerie isolée, où cependant un ménestrel errant lui donna des nouvelles du résultat de la seconde journée du tournoi.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Comme il savait jouer de la viole, on l'appelait le ménestrel.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Ce ménestrel n'a pas si bien fermé la porte, que nous ne l'ouvrions assez large pour pouvoir en sortir.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
La harpe doit rester immobile, insonore : nul ménestrel n'ose réveiller cette histoire ; sa main paralysée se glacerait en punition de sa faute, et les cordes de sa harpe se briseraient.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Qui même dans un conte de ménestrel a lu qu'un homme pouvait donner mille livres pesant d'argent ?Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Irnfrit, le hardi, courut vers le ménestrel ; mais il reçut grand dommage de sa main.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Ces vieux récits et tant d'autres, quelque douteux qu'on les suppose, prouvent du moins combien étaient présents à l'imagination des peuples l'art et la profession du ménestrel.François Guizot (1787-1874)
Afficher toutRéduire
Les mots du bitume Charbonner Charbonner

v. dérivé de charbon, dans l’expression aller au charbon, travailler dur, bosser.

Aurore Vincenti 21/02/2020