poète

définitions

poète ​​​ nom et adjectif

Créateur (aujourd'hui écrivain) qui fait de la poésie. ➙ (anciennement) aède, barde, chantre, troubadour, trouvère. Les poètes romantiques. —  Cette femme est une grande poète. ➙ poétesse. —  adjectif Il, elle est poète.On a écrit poëte.
Auteur dont l'œuvre est pénétrée de poésie.
Personne douée de poésie (4). ➙ rêveur.

synonymes

poète

nom

auteur, écrivain, aède (littéraire), barde (littéraire), rhapsode (didactique), faiseur de vers (péjoratif), littérateur (péjoratif), rimailleur (péjoratif), rimeur (péjoratif), versificateur (péjoratif)

chantre, troubadour

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mais quelque effet que produisent sur les sens l'appareil pompeux et la diversité des décorations, le poète doit encore plus s'attacher à produire, dans les spectateurs, l'intérêt du sentiment.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Ainsi le poète renferme précieusement dans son cœur le trésor des rêveries qu'il a amassé dans la solitude.Jean-Jacques Grandville (1803-1847)
Dès le second jour, en essayant de s'expliquer le peu de confiance de sa mère et de sa sœur, le poète fut pris d'une pensée non pas haineuse mais chagrine.Honoré de Balzac (1799-1850)
Peut-être aussi le poète préférera se retirer sous les grands arbres et chanter tout simplement l'homme tel que l'ont chanté ses pères.Émile Zola (1840-1902)
Tout en suivant le débat, je me suis souvenu des paroles d’un poète : combien de fois mes ennemis ne se sont-ils pas présentés comme mes amis.Europarl
C'est sa vie, pourquoi le railler, l'accuser de folie : il te dira que tu ne le comprends pas, que tu n'es pas poète, et il aura raison.Émile Zola (1840-1902)
Pour ma part, j'ai grande envie de connaître ce poète de frissons et de fièvres, dont la lecture aux environs de la vingtième année, me fut une véritable révélation.Gabriel Montoya (1868-1914)
Dryden était un véritable poète, mais pour une raison ou une autre, il n'a point réussi à saisir le vrai esprit virgilien.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Mais c'est une grave erreur, et c'est faire le plus grand tort au mérite d'un vrai poète.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Félix Rabbe (1834-1900)
Après avoir composé ce ghazel, le poète le récita à haute voix, quoiqu'il n'y eût là personne pour l'entendre.Jean-Jacques Grandville (1803-1847)
Si bien que le poète mourrait de faim, s'il n'avait des avances, ou s'il ne travaillait à toute autre chose qui donne un gain quelconque.Émile Zola (1840-1902)
Puis le poète ressuscité vit les mers profondes, les mines flottantes, les sous-marins, les flottes redoutables.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Ce goût pour la satire n'était pas sans attirer quelquefois au poète de fâcheux désagréments.Gaston Maugras (1850-1927)
Ce n'est là qu'une image, et l'on sait le peu que valent les images quand ce n'est pas un poète qui les assemble.Anatole France (1844-1924)
Ce ne sont pas ses pensées, ce sont les nôtres que la poète fait chanter en nous.Anatole France (1844-1924)
Ce poète est encore un savant de premier ordre dont les inventions utiles à l'humanité ne se comptent plus.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Vous tremblez devant ces sanglots que rêve le poète, que serait-ce donc si vous entendiez de véritables cris, si vous voyiez de véritables pleurs ?Émile Zola (1840-1902)
C'est peut-être celui qui est le plus nécessaire au poète dramatique, du moins s'il aspire à des succès soutenus.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Il n'y a pas de poète qui soit si peu de la terre, si peu terrestre.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Félix Rabbe (1834-1900)
Et nous essuyons cette brutale caresse et nous pardonnons à ce souffle cavalier pour ce qu'il porte le nom d'un grand poète.Gabriel Montoya (1868-1914)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « POËTE » s. m. « POËTESSE » s. f.

Celuy ou celle qui fait des ouvrages en vers. Il faut être né Poëte, l'exercice peut faire devenir Orateur. Pour être Poëte, ce n'est pas assez de faire des vers, il faut encore inventer, & faire des fictions. Homere & Virgile ont été de grands Poëtes Epiques ; Sophocle & Corneille de grands Poëtes Dramatiques ; Terence & Moliere de bons Poëtes Comiques ; Horace & Malherbe de grands Poëtes Lyriques. Sapho estoit une Poëtesse chez les Anciens. Crinitus a escrit la vie des anciens Poëtes Latins ; Nostradamus la vie des anciens Poëtes Provençaux. Colletet avoit escrit les vies des Poëtes François, mais sa mort l'a empesché de les mettre au jour. Monsieur Spanheim pretend que les Auteurs Arabes sont plus Poëtes que les autres peuples, & qu'il y a plus de vers chez les Arabes, que chez tous les autres peuples ensemble.
 
POËTE, se dit quelquefois odieusement de ces malheureux porteurs de rogatons en vers, & qui font deshonneur au Parnasse. St. Amant a fait la description du Poëte crotté. Il y a des Poëtes bourrus, deschirez, extravagants, qui ont donné occasion au sot peuple de dire que les Poëtes sont fous.