Email catcher

messie

Définition

Définition de messie ​​​ nom masculin

Libérateur désigné et envoyé par Dieu. spécialement Le Messie : Jésus-Christ.

Synonymes

Synonymes de messie nom masculin

sauveur

Exemples

Phrases avec le mot messie

Et que fait, après tout, à l'ordre moral, dont je serai le messie, que ces gens-là vivent ou meurent ?Eugène Sue (1804-1857)
En ce sens, il n'est donc pas un messie accompli.Nouvelle revue théologique, 2011, Bernard Forthomme (Cairn.info)
C'était un messie traversant les foules, avec une étoile au front, remplissant une fonction sacrée, dont tout l'or de la terre n'aurait pu le payer.Émile Zola (1840-1902)
Ils rompaient des plumes à critiquer des critiques, et leurs messies n'étaient pas nés.Marc Elder (1884-1933)
Sans quoi ils seraient non plus les précurseurs, mais les messies.Anatole France (1844-1924)
Et si on disait que c'était le retour du messie, ce ne serait pas de trop.Ouest-France, Florent BIBILONI, 22/09/2021
C'est en arpentant des chemins, en suivant des routes, que ce second chapitre continue à interroger le mystère du messie.Revue des sciences philosophiques et théologiques, 2005, Anne-Marie Pelletier (Cairn.info)
En fait quand mon frère est né, ce n'était pas un enfant qui venait au monde pour ma mère, c'était le messie !Cahiers critiques de thérapie familiale et de pratiques de réseaux, 2015, Jean-Paul Mugnier (Cairn.info)
Il est attendu comme le messie par les fans du cyclisme français.Ouest-France, Quentin BURBAN, 12/08/2021
Ces gens qui s'en allaient au devant de leur messie, chantèrent en cheminant des chansons patriotiques.André Le Glay (1785-1863)
Il se place ainsi comme le messie d'un nouveau monde, qui ne vient pas assez vite pour lui.Ouest-France, 31/08/2020
Giafferi et ses amis se retirèrent enthousiasmés, laissant leur messie s'endormir sous la garde des sentinelles.André Le Glay (1785-1863)
Enfant, on a l'impression d'être le messie, on veut réparer ce qui est cassé, on est persuadé d'avoir la clé.Ouest-France, Claire CHAZAL, 09/07/2021
Il faut croire qu'on n'était pas attendus comme des messies !Ouest-France, Frédérique GUIZIOU, 26/07/2018
Et pour lui, seule l'intervention du messie peut permettre d'échapper à l'issue fatale.Revue française de psychanalyse, 2014, Claudette Lafond (Cairn.info)
Il s'agit de traduire en acte l'idée que le messie est le fiancé et l'humanité sa promise.Nouvelle revue de psychosociologie, 2013, Nathalie Luca (Cairn.info)
Un messie parle du haut de la montagne à ceux d'en bas, l'écrivain remplit les pages de haut en bas.Ouest-France, 23/09/2014
Être ce prêtre, ce grand réformateur, ce sauveur des sociétés modernes, quel rêve énorme, quel rôle de messie espéré, appelé par les peuples en détresse !Émile Zola (1840-1902)
Il érige le prolétariat, a-t-on pu dire, en messie du monde moderne.Revue du Mauss, 2003, Lucien Scubla (Cairn.info)
Chaque année, la simulation de football se retrouve dans les meilleures ventes et est attendue par les fans comme le messie.Ouest-France, Romain Cheyron, 28/04/2021
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de MESSIE subst. masc.

Le Sauveur qui a esté prophetisé par tous les Prophetes de l'ancienne Loy. Les Chrestiens ont reconnu JESUS-CHRIST pour le vray Messie. Les Juifs attendent encore inutilement leur Messie. Il y a eu plusieurs imposteurs qui ont voulu passer pour le Messie. Joannes Lant Hollandois a fait un Traité de l'Histoire des faux Messies. Le premier dont il parle se leva sous l'Empire d'Adrien, & a esté nomme Barcochab. Le dernier est le Rabbin Mardochaï, qui fit parler de luy en 1682. & un peu auparavant il y avoit eu Sabbethaï Levi, qui fut celebre l'an 1666. qui fut pris des Turcs, & se fit Mahometan.
 
On dit figurement à quelqu'un qu'on attend depuis long temps, & avec grande impatience, qu'il a esté attendu comme le Messie.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.