météo

définitions

météo ​​​ nom féminin et adjectif invariable

nom féminin Météorologie. Les prévisions de la météo. —  Temps prévu. Météo maussade toute la semaine.
adjectif invariable Météorologique. Bulletins météo.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je ne tiens pas à parler de la météo pour le moment mais nous pouvons y revenir par la suite.Europarl
Tous les services seront mis en concurrence (contrôle, radio, radar, sauvetage et météo).Europarl
Je ne sais pas qui vous conseille, mais statistiquement, la météo n'a pas vraiment changé depuis 15 ou 16 ans, alors où allez-vous jeter tout cet argent ?Europarl
Je voudrais commencer en déclarant qu'on apprécie toujours une météo ensoleillée.Europarl
Compte tenu de la météo, le feu n'a pas pu être maîtrisé avant d'atteindre le site archéologique.Europarl
Si les modèles informatiques ne peuvent prédire la météo correctement à court terme, ils n'ont aucune utilité dans la prédiction des changements à long terme.Europarl
Les politiques agricoles intensives ont rendu la terre plus vulnérable aux sursauts de la météo.Europarl
Je m'interroge sur les amendements de la commission des transports concernant la question de la météo.Europarl
Ce rapport est davantage qu'un mauvais bulletin météo que nous pouvons supporter aujourd'hui en sachant que le temps pourrait s'améliorer demain.Europarl
Ayons la décence – et nous l'avons ce soir – de ne pas accuser la météo.Europarl
Quelles que soient les prétentions politiques ou pseudo-scientifiques que l'on nous impose, elles ne dicteront pas la météo et les marées, pas plus qu'elles n'empêcheront les tremblements de terre.Europarl
Le tourisme reste, à de nombreux égards, largement dépendant du climat général et de la météo quotidienne.Europarl
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots des politiques Top 10 des mots des politiques

Travailleur, dégagisme, abracadabrantesque... Choisis délibérément, employés à l'improviste ou totalement inventés, certains mots marquent durablement le discours des femmes et des hommes politiques français. Qu'ils soient surprenants, brutaux, décalés, peu connus ou utilisés mal à propos, ils ont tous pour point commun d'être largement repris dans les médias et commentés à l'infini. De la chienlit du général de Gaulle au perlimpinpin d'Emmanuel Macron, voici dix mots qui prouvent que le lexique des politiques n'en finit pas de nous étonner.

Édouard Trouillez 10/06/2020