meuble

 

définitions

meuble ​​​ adjectif

Un sol, une terre meuble, qui se remue, se laboure facilement.
Droit Se dit d'un bien qui peut être déplacé (opposé à immeuble). Des biens meubles et immeubles.

meuble ​​​ nom masculin

vieux Objet utile pour la maison.
Droit Bien meuble.
courant Objet mobile de formes rigides servant à l'aménagement de l'habitation, des locaux. ➙ ameublement, mobilier. Des meubles de cuisine, de jardin. Des meubles rustiques.

meublé ​​​ , meublée ​​​ adjectif et nom masculin

Garni de meubles. Louer une chambre meublée. —  nom masculin Logement loué meublé. Habiter un meublé.
 

synonymes

meuble nom masculin

[au pluriel] mobilier, ameublement

meuble adjectif

[bien] mobilier, corporel

[terre] souple, friable

meublé nom masculin

garni (vieux)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « meuble »

Aucun meuble de prix dans les appartements, nul objet d'art dans les galeries vides, pas de bijoux.Edmond Lepelletier (1846-1913), Victorien Sardou (1831-1908) et Émile Moreau (1852-1922)
Je ne sais si les hommes ont jamais réfléchi sérieusement à l'influence énorme que ce petit meuble peut exercer sur un esprit.Jean de la Brète (1858-1945)
Un petit meuble enseveli dans la poussière contenait uniquement ses livres de collège, livres d'études et livres de prix.Eugène Fromentin (1820-1876)
Il passa la matinée à rôder dans le vieux château dont chaque salle, chaque meuble lui rappelaient un souvenir de sa paisible enfance.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Il est vraisemblable que ces couches supérieures sont restées longtemps à l'état meuble, et que c'est durant cette période que les produits terrestres y ont été renfermés.Charles Darwin (1809-1882), traduction Alphonse-François Renard (1842-1903)
Ils n'ont pour tout meuble qu'une natte de paille et deux ou trois pots de terre.Gaspard Gourgaud (1783-1852)
Robert avait reçu de chez lui dix mille francs, qu'il avait déposés dans ce meuble.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Quand le garçon de bureau rentra, elle se leva, et s'approcha vivement du meuble sur lequel il déposait un petit dossier jauni.René Bazin (1853-1932)
Le reste du meuble, en palissandre et en drap de soie, n'avait pour ornement qu'une passementerie plus pâle, mais d'un travail charmant.Émile Souvestre (1806-1854)
Puis il alla droit au meuble, ouvrit le tiroir, prit les revolvers, les mit tranquillement dans sa poche et se dirigea vers l'échelle qui menait à l'étage supérieur.Henry de Graffigny (1863-1934) et Georges Le Faure (1856-1953)
C'était un petit meuble en bois de rose, à pieds grêles, terminés en poire, et qui n'avait que cinq octaves.Erckmann-Chatrian (1822-1899, 1826-1890)
La chambre était tendue en soie bleue, avec des ornements blancs, le meuble était en casimir blanc avec des agréments bleus.Honoré de Balzac (1799-1850)
C'était un petit meuble en bois de rose, à pieds grêles terminés en poire, et qui n'avait que cinq octaves.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Elle l'écoutait piétiner, s'inquiétait au moindre de ses mouvements, sursautait s'il se tapait dans un meuble ou s'il bousculait sa vaisselle.Émile Zola (1840-1902)
Dès lors personne n'entra plus dans le palais que les domestiques chargés de le nettoyer de temps en temps ; pas un meuble, pas un livre ne furent déplacés.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Aussi bien, vers les six heures du matin, s'endormit-il dans un fauteuil, dûment gardé par un gros meuble, qu'il avait traîné devant sa porte, et ne s'éveilla qu'à midi.Élémir Bourges (1852-1925)
Plus un meuble, plus une tenture, rien qu'un désastre, des salles magnifiques désertées, livrées aux araignées et aux rats.Émile Zola (1840-1902)
Et, depuis des années, on n'y avait pas enlevé un objet, pas dérangé un meuble.Émile Zola (1840-1902)
Il tira plusieurs clefs de sa poche, ouvrit un meuble tout doucement, prit un sac et le remit à ma mère.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Les housses du meuble avaient été ôtées, et le lampasse rouge montrait ses fleurs fanées.Honoré de Balzac (1799-1850)
Afficher toutRéduire

Exemples de « meublé »

Naguère, les deux femmes demeuraient dans le même hôtel meublé, voisinaient, allaient de compagnie dans les bals publics, voilà tout.François Coppée (1842-1908)
Les militaires, qui ne peuvent pas obtenir un sou dans les bureaux de la guerre, jurent de voir le palais épiscopal meublé aux frais du gouvernement.Albert le Roy (1856-1905)
Du côté opposé, était une porte qui menait à un autre appartement de même grandeur que le premier, mais meublé d'une tenture un peu moins endommagée.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
Si elle alla s'installer dans un hôtel meublé, elle y donna un autre nom que le sien...Émile Gaboriau (1832-1873)
Dans mon nouvel appartement, il y avait un salon, tout meublé en velours, par parenthèse ; dans ce salon, il y avait un piano.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
La maison, un hôtel qu'on a loué tout meublé, est vaste et confortable, mais assez banale.Judith Gautier (1845-1917)
Le logis de la fille était convenablement meublé, l'armoire était pleine d'effets et, malgré ses dénégations, on aurait eu peine à reconnaître si quelques objets avaient été dérobés.Émile Blanche (1820-1893)
Après que tout fut bien rangé dans les tiroirs, la demoiselle me fit monter au second, où personne ne couchait, et qui n'était même pas meublé.Eugène Le Roy (1836-1907)
J'entrai dans un appartement convenablement meublé : j'atteignis tout d'un coup à une espèce de rang.Louis Ulbach (1822-1889)
Le matelot obéit, et, dès qu'ils furent à l'intérieur de la maison, l'inconnu apporta une lampe, qui éclaira bientôt un salon meublé avec goût.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
J'eus donc un hôtel meublé magnifiquement, des laquais richement vêtus, un brillant équipage et je tins table ouverte.Jean-Paul Marat (1743-1793)
Il est splendide, ce salon, très vaste, d'une hauteur de plafond désormais inusitée, et meublé avec une richesse extrême.Émile Gaboriau (1832-1873)
Ce n'était pas le froid et morne logis meublé sur commande, bien ou mal selon le prix, par un tapissier.Émile Gaboriau (1832-1873)
Elle avait, l'avant-veille, écouté dormir l'hôtel meublé ; elle avait discerné en sa torpeur de la rage, de la faim, du désespoir.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
Il était meublé d'une table, d'un casier, d'un fauteuil, de deux chaises et d'un poêle.Émile Zola (1840-1902)
C'était un grenier à peine meublé d'un lit, de quelques chaises, d'une table et d'un vieux clavecin.Adolphe Adam (1803-1856)
Il adorait une toilette élégante dans un appartement bien meublé, et, quant aux qualités corporelles, ne détestait pas le morceau.Gustave Flaubert (1821-1880)
Et, peu à peu, par une lente progression, sans même qu'il s'en aperçoive, il aura meublé son esprit et formé son goût.Armand Dayot (1851-1934)
Voulez-vous réfléchir, s'il vous plaît, que quatre cents livres par mois valent quatre mille huit cents livres par an, et que, pour ce prix, j'aurais un hôtel tout meublé.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
La mère et la fille étaient pauvres, mais le salon d'entre-sol était agrandi par les hôtes, meublé par les décorations de la nature : la beauté et le génie.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MEUBLE » subst. masc.

Bien qui se peut transporter d'un lieu à un autre, qui se peut cacher ou destourner, qui n'est point attaché au sol, à la terre. En France on ne reconnoist que deux sortes de biens, meubles, & immeubles. Les meubles c'est l'argent comptant, les marchandises, les dettes par cedulles ou obligations, des bestiaux, utenciles d'hostel qui ne tiennent ni à fer ni à clou, ni ne sont point scellées en plastre, mais qui se peuvent transporter sans fraction, ni deterioration. Les meubles n'ont point de suite par hypotheque, mais sont sujets à revendication. Les creanciers viennent par contribution sur les meubles. Le bois, le bled, le foin couppé, le poisson en boutique, sont reputez meubles. Mais quand ils sont pendants par les racines, & le poisson dans l'estang ou le vivier, ils sont reputez immeubles. Les peres & meres succedent à leurs enfans a l'égard des meubles. On dit aussi, une universalité de meubles, d'une succession mobiliaire. Ce mot vient du Latin mobilis.
 
MEUBLE, signifie aussi tout ce qui est destiné au service d'une maison, soit de la ville, soit de campagne, tant pour la garnir, que pour l'exploiter & la faire valoir. Les meubles de sale, de chambre, de cuisine. Les Charuës & harnois sont les meubles de la bassecour. On appelle meubles meublans, Ceux qui sont absolument necessaires pour le mesnage, les lits, chaises, table, vaisselle. Les meubles precieux sont les tableaux, la vaisselle d'argent, & autres superfluitez qui ne servent que d'ornement. Meubles d'Esté, meubles d'hiver. Il faut saisir & discuter les meubles d'un mineur, avant que de décreter ses immeubles. On fait maintenant grande despense en meubles. Il n'y a rien de plus magnifique que le Garde-meuble du Roy.
 
MEUBLE, se dit en une signification plus estroite, d'un lit & des chaises de même parure ; ou même de leur simple garniture. Cette femme travaille depuis quatre ans à un meuble en tapisserie, en broderie. Elle a acheté un meuble de Damas ; elle a fait faire un petit meuble de brocatelle pour sa maison de campagne.
 
MEUBLE, en termes de Blason, se dit de tout ce qui charge, brise ou accompagne les pieces & les divisions d'un escu, comme animaux, fruits, arbres, besans, macles, &c.
Les mots du bitume Miskine, Miskina Miskine, Miskina

n. et adj. : « pauvre, faible »

16/02/2020