Email catcher

mijaurée

Définition

Définition de mijaurée ​​​ nom féminin

Femme, jeune fille aux manières affectées et ridicules. ➙ pimbêche. Elle fait sa mijaurée.

Synonymes

Synonymes de mijaurée nom féminin

pimbêche, pécore, prétentieuse, bêcheuse (familier), chichiteuse (familier), péronnelle (familier, vieilli)

Exemples

Phrases avec le mot mijaurée

Ne faisons plus les mijaurées, balayons les derniers tabous, dissolvons une morale obsolète.Association la Revue nouvelle, 2017, Dominique Maes (Cairn.info)
Il s'offrait un régal malin et cruel de scandaliser quelquefois celles, chez sa tante, qu'il appelait des « mijaurées ».René Boylesve (1867-1926)
Alors la mijaurée jeta le masque ; le roi lui permit de parler haut, elle en abusa.Henri Bouchot (1849-1906)
Si la mijaurée continuait à se retrancher derrière ses grands airs et à se draper dans sa vertu, le gaillard se flattait d'arriver à ses fins par d'autres arguments.Georges Eekhoud (1854-1927)
La mijaurée eut en somme mauvaise grâce à vous livrer aux tribunaux.Georges Eekhoud (1854-1927)
Elles ne font pas leur mijaurée et pourtant elles auraient de quoi se pavaner !Ethnologie française, 2006, Gilles Lapouge (Cairn.info)
Être un ressort à lancer des quartiers de rocher, et lâcher toute sa détente pour faire à une mijaurée une bosse au front !Victor Hugo (1802-1885)
Diroit-on pas une bégueule, une mijaurée, une prude qui choisit son monde !Pétrus Borel (1809-1859)
Il en usait ainsi même quand la table était garnie de princes, de ducs, de maréchaux et de femmes, par ailleurs très mijaurées.Edmond Lepelletier (1846-1913), Victorien Sardou (1831-1908) et Émile Moreau (1852-1922)
Sans les romans qu'elle avait lus, et qui, par moments, faisaient bizarrement reparaître la mijaurée sous l'ogresse, jamais l'idée ne fût venue à personne de dire d'elle : c'est une femme.Victor Hugo (1802-1885)
Mais la beauté que, moi, je trouve sous mon rabot, n'est pas une mijaurée.Romain Rolland (1866-1944)
Quel diable de parti voudrais-tu tirer dans un souper d'une mijaurée qui s'avise d'avoir de la pudeur ?Honoré-Gabriel de Riqueti de Mirabeau (1749-1791)
Je ne suis pas une mijaurée qui revendique des respects.Edmond Haraucourt (1856-1941)
Une prétention de divinité non admise crée la mijaurée.Victor Hugo (1802-1885)
Elle a l'air assez intelligent, mais ces demoiselles du grand monde sont toutes des mijaurées.Jean de la Brète (1858-1945)
Quant aux jeunes filles, on en frôle de longues, de maigres, de précoces, de naïves, de sveltes, de potelées, de blondes, de brunes, de sentimentales, de rieuses, de mijaurées.Georges Eekhoud (1854-1927)
La mijaurée ne m'allongeait des claques et ne me tenait à distance que devant vous.Georges Eekhoud (1854-1927)
Il y a l'argot des mijaurées comme il y a eu l'argot des précieuses.Victor Hugo (1802-1885)
Foin des bégueules et mijaurées, des rêveuses, vaporeuses, poseuses et raseuses !Albert Cim (1845-1924)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de MIJAURÉE subst. fem.

Terme populaire & injurieux, que les femmes disent à Paris, quand elles se querellent. Vous estes une belle, une plaisante mijaurée, pour dire une laide, une sotte.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots nouveaux du Petit Robert (édition 2025) Top 10 des mots nouveaux du Petit Robert (édition 2025)

Chaque année, la nouvelle édition du Petit Robert de la langue française permet aux francophones du monde entier de découvrir les nouveautés de leur...

La rédaction des Éditions Le Robert 07/05/2024
sondage de la semaine