Email catcher

pimbêche

Définition

Définition de pimbêche ​​​ nom féminin et adjectif

péjoratif Femme, petite fille prétentieuse et hautaine. ➙ mijaurée. adjectif Elle est un peu pimbêche. ➙ bêcheur.

Synonymes

Synonymes de pimbêche nom féminin

prétentieuse, mijaurée, péronnelle, bêcheuse (familier), chichiteuse (familier), pécore (littéraire), donzelle (vieilli)

Exemples

Phrases avec le mot pimbêche

Les réclames, les affiches, le collant mi-parti et ses belles moustaches avaient fait des ravages parmi les dames du skating moins bégueules que cette pimbêche de là-bas.Alphonse Daudet (1840-1897)
Ma sœur est une pimbêche.Georges Darien (1862-1921)
Ayant ainsi rétabli l'équilibre, il nous faut néanmoins rendre à la pimbêche les honneurs qui lui sont dus.Medium, 2012, Paul Soriano (Cairn.info)
Bien qu'elle n'incarne pas une pimbêche à proprement parler, mais plutôt une plaideuse incontinente, la comtesse en affiche quelques traits saillants telles la sottise, la véhémence et l'absence radicale d'humour.Medium, 2012, Paul Soriano (Cairn.info)
Or une pimbêche qui se repère elle-même ne l'est déjà plus tout à fait, c'est le commencement de sa fin.Medium, 2012, Paul Soriano (Cairn.info)
Or il existe une sorte de guêpe, mâle et femelle, désignée par un nom masculin : nous proposons donc d'appeler frelon le mâle de la pimbêche.Medium, 2012, Paul Soriano (Cairn.info)
La tragédie masculine consiste à être obligé de vivre aux côtés d'une pimbêche.Le philosophoire, 2008, Alexis Philonenko (Cairn.info)
À l'instar de la pimbêche, il se montre volontiers véhément, parfois agressif et souvent dépourvu d'humour, mais, pauvre en expertise, il est tout simplement démodé, ce qui est rédhibitoire.Medium, 2012, Paul Soriano (Cairn.info)
Allons, que l'on enferme tout à l'heure cette pimbêche, sa nourrice et celui qui les amène !Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Elle n'a pas l'air pimbêche.Émile Zola (1840-1902)
Ici pas de vieilles dames rutilantes, pétaradantes et un peu pimbêches comme dans certains cortèges de véhicules anciens.Ouest-France, 02/09/2016
Cette pimbêche verrait comme cela de quel bois elle se chauffait.Émile Zola (1840-1902)
À vrai dire, la pimbêche n'est pas complètement idiote, plus souvent niaise que sotte.Medium, 2012, Paul Soriano (Cairn.info)
Un tas de pimbêches qui lui arrivent on ne sait d'où !Émile Zola (1840-1902)
C'est pourquoi nous proposons ici quelques suggestions terminologiques pour désigner en quelque sorte les pendants masculins de la pimbêche.Medium, 2012, Paul Soriano (Cairn.info)
La pimbêche, en principe, ne crapahute que dans les coulisses de la scène médiatique.Medium, 2012, Paul Soriano (Cairn.info)
Cela, jusqu'à l'irruption, au retour plutôt, de la pimbêche, figure naguère un peu désuète à laquelle de récentes évolutions médiatiques, voire médiologiques, ont donné une nouvelle jeunesse.Medium, 2012, Paul Soriano (Cairn.info)
En d'autres termes : un trou béant entre la population des pimbêches d'en bas et celle des pimbêches d'en haut.Medium, 2012, Paul Soriano (Cairn.info)
Certes, la pimbêche peut revendiquer une place dans l'histoire du pouvoir intellectuel, mais plutôt à la fin, on le verra.Medium, 2012, Paul Soriano (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de PAINBESCHE s. f.

Terme injurieux qu'on dit à des femmes pour leur reprocher leur faineantise, ou malhabileté, comme si on disoit qu'il leur faut mettre le pain au bec, & les abecher ainsi que des oiseaux.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.