miroitement

définitions

miroitement ​​​ nom masculin

Éclat, reflet de ce qui miroite. ➙ chatoiement, reflet, scintillement.

synonymes

miroitement nom masculin

chatoiement, reflet, scintillement

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les portes s'ouvrirent et la table apparut toute garnie de fleurs, avec le miroitement de ses cristaux et de son argenterie.Paul Bourget (1852-1935)
Aucune fusillade, pas un miroitement d'acier ne nous reçut.Louis Dumure (1860-1933)
Cette foule, ce bruit, ce miroitement de toutes les splendeurs humaines et naturelles, éblouirent le prisonnier comme un éclair qui serait entré dans son cachot.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
D'ailleurs, il se souciait médiocrement du miroitement du jour et de la nuit.Émile Zola (1840-1902)
Et leurs regards, doux encore, allaient du miroitement des glaives nus aux yeux plus froids de ceux qui les avaient engendrées.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Quel miroitement que ces lagunes où le flot se transforme en lumière !Charles Gounod (1818-1893)
Arsénie, la soie sur les os, trembla sa première révérence telle qu'un miroitement évanoui de roseau sur l'onde, et se redressa maigreur problème.Louis Mullem (1836-1908)
En face, le miroitement d'un large canal et, de chaque côté, le moutonnement, bleuâtre sous la lune, des cimes rondes d'arbres centenaires.Jules Lemaître (1853-1914)
Un panorama splendide, un miroitement incroyable, une richesse de lignes inouïes, et, par-dessus nos têtes, un soleil éclatant, jetant à profusion des teintes à désespérer un peintre...Bénédict-Henry Révoil (1816-1882)
Les preuves se multiplièrent ; un miroitement s'apercevait par intervalles...Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Les moires de mon pelage écarlate se mêlent au miroitement des grands sables.Gustave Flaubert (1821-1880)
Le soleil de juillet léchait de flamme chaque détail et l'on voyait, parmi quelques taches d'ombre, un perpétuel miroitement de lumières crues et criardes.Louis Mullem (1836-1908)
Si à ce défaut nous ajoutons la répercussion du miroitement, nous obtenons un parfait chaos d'effets discordants et désagréables.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Il leur en restait à l'esprit une sorte de miroitement, une sorte de cliquetis, une sorte de gaîté.Guy de Maupassant (1850-1893)
Si les traits du visage leur échappaient, le miroitement de la fenêtre permettait au moins de distinguer les gestes.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Moscou entier est couvert de glace, un monstrueux verglas, épais de plusieurs pouces, et qui a un miroitement d'acier, sous ce joli coup de soleil matinal.Jules Legras (1866-1939)
Frédéric, dans sa compagnie, éprouvait chaque fois le plaisir d'une découverte, et cependant il la retrouvait toujours avec sa même sérénité, pareille au miroitement des eaux limpides.Gustave Flaubert (1821-1880)
Le miroitement de l'eau se prolongeait à une grande distance et se perdait dans la profondeur bleuâtre.Marcel Schwob (1867-1905)
Le miroitement d'acier de l'eau pailletée où, çà et là, sautillaient les poissons comme dans la poële à frire.Jules Claretie (1840-1913)
Afficher toutRéduire
Le français des régions Bugne Bugne

D’un bout à l’autre de l’Europe, les recettes de pâtisseries bien grasses et bien sucrées que l’on déguste au cours de la période du carnaval changent de nom d’une région à l’autre.

04/02/2021