mordicus

définitions

mordicus ​​​ adverbe

familier Affirmer, soutenir qqch. mordicus, obstinément, sans démordre.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle se mourait enfin, que le docteur soutenait de plus belle mordicus, qu'elle était constituée pour cent ans de vie et qu'elle recouvrerait la santé.Charles Barbara (1817-1866)
Mais le mari, – pour les raisons d'argent susdites, – tient mordicus à sa réconciliation.Hugues Le Roux (1860-1925)
Ce petit subterfuge réussit quelques mois, mais maintenant c'est le secret de la comédie, il est usé et je reste forcée de m'en servir, mon père y tenant mordicus.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
Je ne dis pas que ma caboche n'en vaille pas une autre, mais j'avais de la probité, mordicus !Honoré de Balzac (1799-1850)
L'apogée où des circonstances les avaient portés – et qu'ils occupaient pour ainsi dire mordicus, – les rendait maubénins... d'emblée !Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
S'il cite des faits, des témoignages, et, d'autre part, si l'époux accusateur se défend mordicus d'avoir pardonné, « de cœur comme de bouche, de bouche comme d'actions », que fera le juge ?Hugues Le Roux (1860-1925)
Justement une de leurs amies habitait aux environs et s'engageait à fournir un alibi très acceptable, en affirmant mordicus les avoir retenues toute la journée.Pierre Loti (1850-1923)
Serez-vous dans une position morale bien belle, en voulant mordicus avoir à votre âge et dans les circonstances où vous vous trouvez, une femme qui ne vous aime plus ?Honoré de Balzac (1799-1850)
Et chacun expliquait le signe, à sa façon ; bien entendu, chacun soutenait mordicus que seul son sens était le bon.Romain Rolland (1866-1944)
Sous toutes les coutures Se mettre sur son trente et un Se mettre sur son trente et un

Voilà une expression apparemment transparente mais qui révèle des trésors d’opacité.

Marcelle Ratafia 05/03/2021