obstinément

définitions

obstinément ​​​ adverbe

Avec obstination.

synonymes

obstinément adverbe

résolument, farouchement, opiniâtrement, mordicus (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je me refusai obstinément à me placer en avant, à cause de mon chapeau de l'an passé, de sorte que je me trouvai côte à côte avec l'inévitable ami.René Boylesve (1867-1926)
Puis, rien ne bougea plus, les yeux demeuraient grands ouverts, obstinément fixés sur la statue blanche.Émile Zola (1840-1902)
Elle tenait un enfant entre ses bras et, appuyée contre le parapet, elle regardait obstinément l'horizon.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il laissa tomber sa tête dans ses mains, et se gratta obstinément le derrière de l'oreille.Albert Delpit (1849-1893)
Ne s'en tenir obstinément qu'au point de vue traditionnel, militaire, ne mène à rien de bon.Europarl
Ils se faisaient toujours signe de n'en pas parler, mais leur pensée y revenait obstinément.Marie Quinton (1854-1933)
Et puis enfin, vous l'avez vu, malgré mon penchant... malgré mon affection pour vous... je restais obstinément attachée à mes devoirs...Eugène Sue (1804-1857)
Réclamer obstinément le respect d'obligations de remboursement non réalisables rend l'aide au développement et la réalisation de réformes économiques peu durables.Europarl
Même si un million d’emplois venait à être créé dans les 12 prochains mois, le taux de chômage resterait obstinément élevé, environ 8,4 %.Europarl
Il cherchait comment entamer l'entretien, mais elle gardait un visage si obstinément dur qu'il n'osait pas.Guy de Maupassant (1850-1893)
Ceux qu'on prend jeunes, on a beau les rejeter à la mer, ils vous suivent obstinément.Jules Michelet (1798-1874)
Il revient donc à son idée première, celle de l'entrevue sans conditions, s'y attache obstinément, veut l'imposer.Albert Vandal (1853-1910)
Tant de gens demeurent obstinément fermés à ce qui dérange leurs aises ou n'atteint pas leurs intérêts présents !Charles Turgeon (1855-1934)
Leur mère, qui était aussi là, tenait sur ses genoux le plus petit, qui ne voulait pas dormir et gardait obstinément ouverts ses yeux de jolie poupée.Pierre Loti (1850-1923)
Obstinément, les « jeunes » poussent, l'un après l'autre, au début, ce vagissement rhythmique succédané des pleurs du berceau, qui n'intéresse que les mamans et les petites sœurs.André Gill (1840-1885)
Où il n'y a qu'une ligne droite ils cherchent obstinément la complexité d'une trame : ils trouvent le vide et s'y perdent.Pierre Louÿs (1870-1925)
Mais elle avait obstinément cheminé sur ses traces, marchant, malgré tout, plus vite que sa vie.Auguste Angellier (1848-1911)
Mais, soit dépit d'avoir été attrapée, soit caprice, ou enfin soit vertu, car elle me forcera d'y croire, elle refusa obstinément la troisième.Pierre Choderlos de Laclos (1741-1803)
Il ne s'agit pas non plus que différents gouvernements s'accrochent obstinément à des plans de fermeture découlant de décisions unilatérales.Europarl
Soudain ma bête fit un bond et se mit à regarder par terre quelque chose que je ne voyais point, en refusant obstinément d'avancer.Guy de Maupassant (1850-1893)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « OBSTINÉMENT » adv.

D'une maniere opiniastre. Cet homme le persecute obstinement, il ne luy veut point pardonner.
Les mots croisés du Robert Les mots du voyageur Les mots du voyageur

En attendant de pouvoir explorer de lointaines contrées, voyagez avec les mots-croisés du Robert... Une nouvelle grille thématique à découvrir ici !

10/06/2020